1 avril 2019

Petite rétrospective du Salon du livre de Trois-Rivières

Je suis allée au Salon du livre de Trois-Rivières ce weekend, en compagnie de ma chère plume-sœur Gen.

Que ce salon est agréable et convivial! J'ai vraiment apprécié les travaux qui ont été effectués sur les lieux. On avait vécu les travaux l'an dernier, ce qui avait été beaucoup moins agréable, mais ça en aura valu la peine. Déjà, le Starbucks accessible à l'intérieur a beaucoup changé la donne... (comme le prouve mon sourire nostalgique ce matin, en pensant aux quelques cafés et gâteries ingurgités là-bas!)

Nous y étions pour le samedi et le dimanche et j'ai pu vivre l'expérience au sein de deux kiosques : celui des Six Brumes (pour Écrire et publier au Québec : Les littératures de l'imaginaire, qui sait toujours aussi bien attirer l'œil de son public-cible) et celui d'Ada (pour Allégeances, mon roman coécrit avec Nadine Bertholet, dans la collection Menvatts, qui a titillé l'œil de nombreux visiteurs).

Voici d'ailleurs une photo prise là-bas avec la belle gang des Menvatts :



Dans les deux cas, il s'agissait d'une expérience de groupe : plein de copains auteurs dans le kiosque ou en visite pour piquer une jasette, des confidences, des partages d'informations et des scoops à propos de projets en cours... Ouf, j'en aurais repris encore et encore!

Rajoutez à cela le fait que Gen et moi, mises ensemble dans une voiture, un kiosque, une chambre d'hôtel ou un resto (en fait, le lieu importe peu, c'est tout le temps pareil), ça signifie généralement une jasette quasi ininterrompue (en un weekend, nous ne sommes jamais tombées en panne de sujet et nous avons même manqué de temps!).

Il n'est donc pas étonnant que j'aie perdu la voix hier soir! Heureusement, ça se replace déjà aujourd'hui.

Pour ceux qui se demandent quels sont les chiffres de vente de ce fameux salon, je vous avouerai que je n'en ai aucune idée! Il y a longtemps que j'ai arrêté de compter dans ce genre d'événement, où je ne vais pas pour atteindre un quelconque résultat, mais plutôt pour voir du monde, jaser avec les copains et m'immerger dans une effervescence d'idées, de projets et de rires.

En bonus, je constate ce matin que le phénomène habituel se reproduit : je vis un regain d'énergie dans mes projets, j'ai envie de régler plein de trucs accumulés et d'écrire!

Je vais donc m'arrêter ici et aller poursuivre ces fameux projets. Bonne chance dans les vôtres et à la prochaine!

1 commentaire:

Gen a dit…

Bien contente d'avoir contribué au regain d'énergie créative! ;) Pis, voyons, on jase pas tant que ça... :P (Pwahahahahaha!)