24 mai 2017

Vie de caserne (2) (Ou vie de mélomanes?)

Depuis près de 9 ans, je travaille dans un service incendie, et depuis 9 ans, mon bureau est tout près de la porte qui arrive directement dans la caserne.

Si les gars chantent, ou lavent les camions, ou parlent un peu fort, vous pouvez être certains que je les entends! (ils ignorent probablement à quel point, d'ailleurs!)

J'en ai vu et entendu, de drôles de choses. Notamment, je me souviendrai toujours de ce pompier, avec une voix magnifique, qui chantait régulièrement l'hymne national (ou toutes sortes d'autres affaires, mais son hymne national, c'était du solide). Une fois, j'ai surpris les gars de son équipe, debout dans la caserne, avec la main sur le cœur pendant qu'il chantait le Ô Canada (non seulement c'était drôle en tabarouette, mais il était vraiment excellent!).

(Petite parenthèse : Ne vous inquiétez pas, dès qu'il y a un appel sur les ondes, les gars retrouvent aussitôt leur sérieux! Vous seriez impressionnés de voir avec quelle rapidité ils s'habillent, embarquent dans le camion et partent pour aider/sauver des citoyens. C'est vraiment incroyable de les voir passer d'un état d'esprit à un autre aussi rapidement!)

Si on revient au sujet du jour, soit la musique, très souvent, je n'ai même pas besoin d'en mettre dans mon bureau, parce qu'il y en a dans la caserne (et généralement, elle est à mon goût).

Par contre, une chance que j'ai des goûts très variés... Parce que selon l'équipe qui est en devoir, je peux avoir droit à bien des sortes de musiques!

Par exemple, dernièrement j'ai eu droit à :

  • Du Éric Lapointe (ah, que c'était beau d'entendre les gars accompagner Éric avec leurs belles voix rocailleuses!)
  • Du country (ouais, bof, ce n'est pas mon meilleur choix!)
  • Du Charles Aznavour (heuuuuuu......)
  • De la musique pop en tous genres (là, c'est parfait, et c'est ce qui joue la majeure partie du temps!)
  • De la musique classique (pas de problème pour moi, mais heu... ça fait drôle dans une caserne! Petit secret entre vous et moi, je soupçonne un collègue - je ne dis pas qui - de jouer des tours à nos pompiers en changeant leur poste, ce qui expliquerait la musique classique... Hihihi!)

Comme leur musique ne me convient pas toujours (mais jamais je n'irais me plaindre, voyons donc, en plus ils ont l'air tellement heureux, je souris parfois dans mon bureau en les entendant), il m'arrive de mettre la mienne dans mon bureau. Généralement ça va. Mais j'avoue que la journée heavy métal qu'on a vécue récemment (ayoye, ça déménageait!), combinée à ma musique (pop, disco...), ça faisait tout un contraste dans mon bureau! ;)

Mais bon, faut bien que nos pompiers mettent un peu de joie dans leur vie. Comme tous les intervenants d'urgence, ils sont parfois confrontés à de dures réalités et sont témoins de drames humains. Ce n'est pas pour rien que les taux de suicides, de divorces et de cancers sont aussi élevés chez les pompiers. Alors si la musique peut mettre un peu de bonheur et de gaité dans leur quotidien, moi je suis prête à endurer bien des genres musicaux, et ce, sans me plaindre!

Au pire, je peux toujours fermer ma porte et me mettre du ABBA, de la musique disco ou du Eminem, n'est-ce pas? ;)

2 commentaires:

Gen a dit…

Pas pire : travail avec bande sonore fournie! ;)

Isabelle Lauzon a dit…

Haha! C'est quand il n'y a aucun bruit que je trouve ça plate (quoi, pas de musique, pas de sirènes, de scies à chaîne qu'on teste, de bruit de lavage de camions ???) ;)

Mettons que la musique, ça fait partie de nos *avantages non imposables* comme on les appelle entre filles à la caserne. Et y en a d'autres, de ces avantages... J'en parlerai un autre tantôt! ;)