27 mars 2017

Info-Isa

Bonjour à tous!

Oui, je sais, je suis bien tranquille ces temps-ci. Je me repose et que je me ressource.

Mais il y a quand même quelques éléments que j'ai envie de vous partager :


Nouvelle publiée dans Solaris 202

Ma nouvelle "Mnémose" (écrite durant l'atelier long 2015 d'Élisabeth Vonarburg, et re-re-re-re-re-travaillée par la suite), qui avait été acceptée par Solaris, sera publiée dans le numéro 202.

Une belle occasion pour moi de fêter, puisqu'il s'agit de ma nouvelle la plus payante à ce jour (Youpie!).

Dire que j'ai travaillé fort sur cette nouvelle serait un euphémisme. Mettons que je suis très, très contente qu'elle ait été acceptée.

Je vous avouerai que cette nouvelle m'a permis d'exorciser quelques démons personnels (dont : les maladies qui affectent la mémoire et le cerveau). Je crois d'ailleurs que ça se sent à la lecture. Définitivement, je souhaite de plus en plus écrire à propos de thématiques fortes, qui me touchent et me font vibrer. Par expérience, c'est ce qui donne les meilleurs résultats, les plus satisfaisants aussi.

Oh! Et vous remarquerez qu'à présent, mes biographies pour mes nouvelles sont plus personnelles, et moins axées sur l'énumération de mes publications. C'est voulu, et puis je mets les liens vers mes blogues, alors ceux que ça intéresse pourront bien aller y faire un tour; sinon, je préfère (et de loin) parler du contexte dans lequel a été écrire la nouvelle, de la thématique, etc. (Bon, j'avoue que pour les livres, je me sens un peu obligée d'y aller de façon plus traditionnelle, mais pour les nouvelles, je fais ça à ma façon!)


Projet "H"

Ma nouvelle (d'horreur) pour le projet "H" a vécu à peu près toutes les étapes du processus de publication, je pense, et elle sera publiée à l'automne.

(Petit scoop : vous en entendrez parler dans une certaine prévente... Je n'en dis pas plus pour l'instant!)


Projet "SFFQ"

Le projet SFFQ, dont je vous parle à mots couverts (et toujours en étant avare de détails) depuis un bon bout de temps, a lui aussi vécu plusieurs étapes en vue de sa publication à l'automne.

Nous avons maintenant une page couverture, nous avons finalisé tous les paratextes, la direction littéraire est terminée, et il ne reste plus que la révision linguistique à passer.

Ouf! Que de travail, d'efforts acharnés, de discussions avec mes deux collègues pour ce projet, de doutes, de... Bref, on a travaillé dur!

Et bientôt, il sera temps de tout vous dévoiler de ce processus qui s'est échelonné (quand même!) sur trois ans.

(Autre petit scoop : de ça aussi, vous en entendrez parler dans une certaine prévente!)


Écriture

J'ai (enfin) finalisé ma nouvelle écrite lors de l'atelier court 2016 de Geneviève Blouin (oui, je sais Gen, j'y ai mis le temps). J'aimais beaucoup le résultat (ouaip, encore des thématiques fortes, cette fois-ci "la différence", "le rejet" et "le fait d'avoir un enfant différent"...). Je l'ai soumise et j'ai bien hâte d'avoir le verdict.

Je n'ai même pas le goût de vous parler du projet de roman "S", tellement je suis découragée par la lenteur de mon processus (beaucoup de réflexions et peu d'écriture!). Mais bon, il faut ce qu'il faut, et parfois ça ne donne rien de pousser trop fort; l'histoire est là et je trouverai bien le moyen de la faire émerger de la bonne façon.



Autres méthodes de publication

J'ai toujours eu une certaine propension à explorer du côté de mes projets et des cibles potentielles pour mes écrits. Pas pour rien que ce blogue s'appelle "La plume volage" (depuis le début, je me connais et je m'assume!)

Depuis longtemps, j'avais envie de me créer un blogue uniquement dédié à la mise en ligne de certains de mes textes; c'est maintenant chose faite avec mon blogue Parcelles de lune, où je continue de mettre périodiquement certains textes écrits à diverses époques (récentes ou plus anciennes) de mon parcours. Pour l'instant, les statistiques de visites sont très modestes, mais ce n'est pas grave : je voulais créer ce blogue et je l'ai fait. (Et d'une autre case de cochée sur la longue liste de ce que je veux accomplir dans cette vie!)

Maintenant, je suis en train d'explorer pour réaliser un autre de mes rêves/projets/objectifs, soit : publier en numérique. Mon premier objectif serait de republier certaines de mes nouvelles de science-fiction et de fantastique qui ont déjà paru dans des revues. C'est un projet qui me stimule beaucoup : c'est différent, nouveau, un brin angoissant (hé, j'ai beaucoup de choses à découvrir pour m'y retrouver dans tout ça), bref, j'adore ça. Ça me fait penser à l'époque où j'ai parti ce blogue (avec un brin d'inconscience et tout à apprendre!).


Activités sociales

Ne vous étonnez pas si vous constatez mon absence à certaines activités sociales ce printemps. Comme je le disais au début de ce billet, je me repose et je me ressource. Les derniers mois ont connu leur part de difficultés dans certains domaines, et je prends du temps pour moi et pour ma famille.


Bon printemps (ne vous inquiétez pas, il finira bien par arriver pour de vrai) et à la prochaine!

5 commentaires:

Gen a dit…

Hé, tu nous jaseras de ton entreprise de publication numérique, ça m'intéresse. Je caresse depuis un moment l'idée d'un recueil de nouvelles moi aussi! :) Tu me diras si l'effort vaut le résultat! :)

Isabelle Lauzon a dit…

Haha! Si tu parles en termes monétaires, j'ai de gros doutes! (mais pas grave, je vais tenter l'aventure quand même). Je viens de terminer la lecture de "Publier son livre à l'ère numérique", de Marie-Laure Cahier et Elisabeth Sutton (chez Eyrolles), et honnêtement, je ne suis pas du tout prête à suivre tous les conseils qu'il y a là-dedans. Faire plein d'autopromotion sur les médias sociaux et multiplier les "amis" et les interventions sur toutes sortes de plate-formes, dans le but avoué de vendre +++++? Heu... Merci, mais je préfère demeurer endurable... ;) Entéka, je vais vous en reparler, c'est sûr!

Gabrielle Syreeni a dit…

Je suis contente d'avoir de tes nouvelles Isabelle! Et bien curieuse de connaitre le déploiement de tous ces beaux petits projets en cours.

Salutations!

Gen a dit…

@Isa : Monétairement, tant que ça ne coûte pas plus cher que ce que ça rapporte (je te rappelle que le salaire que je gagne à l'heure a du mal à s'exprimer en monnaie actuelle depuis que les sous noirs ont disparu), ce serait déjà bien.

Mais oui, svp, côté autopromo reste endurable! (Déjà que... Pwahahahahahahahahaha! Mais non, je blague, tu sais que je t'adore! :P )

Pour les bio, je fais ça depuis un bout la personnalisation. Je crois que ça vaut la peine. Ça encourage les gens à les lire!

Isabelle Lauzon a dit…

A Gabrielle : Je vous tiendrai courant! ;)

A Gen : Mon but, c'est de le faire sans que ça coûte quoi que ce soit. Faque, coudonc, ce sera rentable dès la 1ère copie vendue! ;) Mais bien sûr, je ne compte pas mon taux horaire (lol). Et je dois dire que côté promo, notre truc SFFQ m'a pas mal guérie de toute tendance à l'exagération... (À force de voir ce que les gens disaient à ce sujet, je me suis guérie de toute tendance à l'autopromotion abusive.. Et ça m'énerve quand les gens en font trop!)