18 décembre 2016

Le premier livre de Pierre-Alexandre Bonin

Beaucoup de gens connaissent Pierre-Alexandre Bonin dans le milieu de la SFFQ : il a publié plusieurs articles, a été présent au Congrès Boréal sur certaines tables rondes (notamment pour parler de l'oeuvre de Stephen King), est libraire à la Librairie Monet... et c'est un sacré bon gars bien agréable à fréquenter! (Par souci d'honnêteté, je précise tout de suite que je le considère comme un ami.)

Même si Pierre-Alexandre (P-A pour les intimes) est très présent sur les médias sociaux (je parle surtout de Facebook ici), je remarque qu'il a été plutôt discret à propos de sa première publication de livre. Et c'est tout à son honneur (on se souviendra que j'ai fait une crisette dernièrement à propos de l'autopromotion abusive, alors j'apprécie quand les gens sont modestes... et je vais tâcher d'être tout aussi modeste pour mes futures réalisations!).

Mais là, quand même, faut que quelqu'un en parle, de ce livre-là!!!

Voici donc Montréal 375 ans d'histoire, coécrit par Pierre-Alexandre Bonin et Gilbert Desmarais (historien de formation) :




Et voici une photo qui prouve que j'ai eu la chance de me faire dédicacer ce précieux livre au Salon du livre de Montréal (j'ai attrapé P-A et je l'ai forcé à signer sur un comptoir où il y avait le nom de quelqu'un d'autre - ouaip, ça peut être cruel comme ça, les amis!) :



Mais trève de paroles d'amitié et parlons de choses sérieuses.

J'ai lu ce bouquin, en entier et en l'étalant sur plusieurs jours (parce que je voulais bien assimiler toutes les informations qu'il contient), et je suis tout bonnement impressionnée. Et ça n'a aucun lien (ou alors si peu) avec mon amitié pour P-A.

J'aime autant vous le dire tout de suite : je n'ai jamais adoré l'Histoire avec un grand H. À l'école, j'étais bonne et je retenais les dates et les événements (pour les oublier tout de suite après l'examen), mais je trouvais l'histoire du Québec et du Canada peu intéressante. Quand on a parlé de la Grèce, de l'Égypte et autres contrées exotiques, là c'était beaucoup mieux, mais pour ce qui s'était passé ici... Bof. Aucun professeur n'avait vraiment réussi à susciter mon intérêt. Ah non, attendez : il y a eu ce prof qui, si on était gentils, nous passait des diapositives et nous racontait des anecdotes à la fin du cours. Ça, c'était de bons moments! On entrevoyait ENFIN ce qu'avaient pu être les gens dont on nous parlait. Pas de dates et de traités ennuyeux, mais des anecdotes sur des gens RÉELS, qui avaient existé. Ça, c'était génial!

En lisant Montréal 375 ans d'histoire, je me suis dit que si un professeur avait eu la bonne idée de piger là-dedans pour nous enseigner l'histoire, pour nous faire découvrir certains personnages historiques... Wow, j'aurais été beaucoup plus intéressée! C'est comme ÇA qu'on devrait nous enseigner l'histoire!

La mise en page choisie stimule l'intérêt et la curiosité. Les images d'archives donnent du sérieux à l'ouvrage et ajoutent elles aussi de l'intérêt pour le lecteur. Même si, d'après ce que j'ai compris, le livre s'adresse surtout aux jeunes, l'adulte y trouvera tout à fait son compte (il n'y a rien de "bébé" là-dedans).

Personnellement, ce livre m'a donné envie d'en savoir plus sur certains personnages historiques, d'apprendre leur histoire et de comprendre ce qui les avait motivés, quelle avait été leur vie, etc. Et j'ai appris une foule de choses que j'ignorais (je n'arrêtais pas de citer des passages à ma petite famille! Faut dire que mes cours d'histoire du secondaire sont très loin dans ma mémoire...).

Certains passages de ce bouquin m'ont même donné quelques pistes pour de futures histoires...

Pierre-Alexandre a annoncé récemment la publication d'une trilogie jeunesse, dont le premier tome a été accepté par son éditeur. Il ne fait nul doute que ce sera un auteur à surveiller dans le futur.

En attendant, mine de rien, Montréal 375 ans d'histoire sera certainement un très bon vendeur dans les librairies, les musées et les boutiques pour les touristes. Ça promet déjà beaucoup de ce côté. Et je suis certaine que les bibliothèques publiques voudront l'avoir dans leur catalogue (si la vôtre ne l'a pas, proposez-en l'achat!).

Avouez, c'est une belle façon de faire son entrée dans le club sélect des auteurs de livres! Bravo P-A, mission accomplie! Et on en veut d'autres, des bouquins comme celui-là!

5 commentaires:

Daniel Sernine a dit…

Chose curieuse, je ne le trouve pas sur le site Web de Bayard Canada Livres, et Lurelu ne semble pas l'avoir reçu...

Gen a dit…

L'histoire devrait toujours s'enseigner en mettant l'accent sur les gens qui l'ont vécue, ce que les traités changeaient dans leur vie, etc. Une des raisons qui m'a fait tomber en amour avec l'histoire, c'est que je l'ai rencontrée par le biais de romans historiques avant de découvrir les listes de dates, de noms et des traités divers! Après ça, pour moi, chaque fait historiques qu'on m'enseignait me semblait la source d'un milliers d'anecdotes à découvrir!

C'est un beau projet d'écrire un livre qui fait vivre comme ça l'histoire de Montréal! :)


Isabelle Lauzon a dit…

À Daniel : Étrange, en effet... Je vais en glisser un mot à P-A! :)

À Gen : Ah ouais, bien il y aurait fallu que je découvre les romans historiques AVANT l'école secondaire, je pense... :P Beau projet en effet, j'ai vraiment aimé découvrir (ou redécouvrir) Montréal à travers ce livre!

WikiPA a dit…

Bon, ça y est je suis super gêné et j'ai la mâchoire sur le plancher!

Je suis vraiment, vraiment content que tu aies trouvé ton compte à ce point dans notre documentaire, Isa, c'est ce que je souhaite à chacun de nos lecteurs!

Merci mille fois pour cette super visibilité, à laquelle je ne m'attendais pas du tout! (Tu m'en avais peut-être parlé, mais j'avais probablement oublié! lol!)

De mon côté, j'ai toujours été fasciné par l'histoire, en grande partie dans les rapports de causes et de conséquences quand on étudie les grands événements qui ont marqué l'histoire.

@Daniel : Malheureusement, le site de Bayard Canada n'est pas super à jour (la dernière nouveauté mise de l'avant est sortie en librairie 3 jours avant notre documentaire!) Il faudra donc attendre la prochaine mise à jour du site pour nous y retrouver!

Sinon, pour Lurelu, c'est vraiment étrange, Nicholas Aumais m'avais assuré vous en avoir envoyé trois copies. Il faudrait voir avec lui directement pour tirer l'affaire au clair...

Daniel Sernine a dit…

Bon, le livre est apparu sur le site Web de Bayard.
Mais toujours pas dans la boîte postale de Lurelu...