18 novembre 2016

Un beau moment de salon du livre

Le Salon du livre de Montréal bat son plein en ce moment. J'y suis allée mur à mur mercredi et jeudi, aujourd'hui je travaillais, et je vais y retourner samedi, dimanche et lundi (oui, je sais, ils sont fous ces auteurs!).

Mais ce n'est pas de cela dont je veux vous parler.

Même si je suis dans un horaire de fous (présentement, je suis en train de rédiger mon billet pour la République du Centaure, c'est le seul moment que j'aurai ce weekend et ça doit être mis en ligne dimanche), je prends quelques minutes pour vous parler d'un beau moment que j'ai vécu au salon, pendant que je conseillais une mère et son fils de 10 ans. (P.S. Non, je ne vais pas vous raconter les potins de salons, ni les étranges rencontres qu'on y fait parfois; venez me voir, ça se dit beaucoup mieux de vive voix! Hihihi!)

Alors voilà l'histoire : J'étais dans le kiosque des Six Brumes et je jasais des possibilités avec la maman et son fils. Rendu à un certain stade, ils hésitaient entre Le chasseur (Geneviève Blouin) et La légende McNeil (Jonathan Reynolds). J'ai commencé à raconter l'histoire de Le chasseur, en expliquant que dans le roman, le personnage principal était aveugle et que ça allait devenir une force, car il se servait de ses autres sens et les avait développés, en quelque sorte.

À ce moment-là, la mère a frissonné, et elle m'a dit que c'était incroyable... et que ça tombait bien, car son fils est sourd. (Ce sont les mots qu'elle a employés, mais après coup, j'ai en effet vu que le jeune portait des appareils sous ses cheveux plutôt longs, alors je dirais plutôt qu'il devait être malentendant) Le jeune n'en revenait pas, lui aussi trouvait que ce livre était fait pour lui. Il était très enthousiaste!

Wow, quel beau moment! C'est aussi pour ça que nous sommes auteurs. Parce que parfois, sans l'avoir voulu ou prévu, il nous arrive des situations inspirantes comme celle-là...

2 commentaires:

Gen a dit…

C'est tellement une belle anecdote, j'suis tellement contente que mon livre ait eu cet effet-là sur un jeune! (Et de nos jours, quelqu'un de presque complètement sourd peut effectivement porter des appareils et entendre, selon la source de sa surdité).

Isabelle Lauzon a dit…

C'est fou, ce que la technologie évolue... En tout cas, il avait l'air enchanté de son achat! :D