20 août 2014

Lectures non-québécoises

C'est drôle, depuis la publication de mon dernier billet à propos du Grand défi de littérature québécoise 2015, je ne lis que des oeuvres non-québécoises...

Étrangement, je me sens prise d'une frénésie pré-défi, comme si je voulais m'assurer de lire un maximum de non-québécois avant la date fatidique du 1er septembre! Comme si mes "folies" de lectures étrangères allaient devoir prendre fin à cette date-là!

Pourtant, c'est un peu ridicule, puisque le défi en question n'est pas supposé changer tant que ça mes habitudes. Je lis déjà en majorité du québécois, alors ce ne sera pas un si gros changement, non?

Présentement, je suis en vacances, donc j'ai un peu plus de temps pour lire. Sauf que... je ne veux pas commencer une oeuvre québécoise, pas folle, je veux que ça compte pour le défi! (rire - un peu compétitive, la madame!)

Alors, malgré le fait que dans ma tête, le défi ne va pas changer ma vie de lectrice pour la prochaine année (sauf peut-être pour le fait que j'y ferai de nouvelles découvertes et que j'explorerai davantage), j'ai bien l'impression que mes habitudes vont tout de même changer un peu. J'aurai moins envie de lire du non-québécois, vu que ça ne "comptera" pas.

Et en fait, plus j'explore les suggestions de lectures déjà entrées dans le groupe Goodreads, plus je me rends compte à quel point j'ignore tout ce qui peut se publier ici, au Québec. Toute une vie ne suffirait pas pour me permettre de lire tout ça!

En attendant le 1er septembre, je me fais un plaisir de vacances (coupable) de lire "Les âmes vagabondes", de Stephenie Meyer. J'ai bien aimé le concept du film, peut-être pas tout à fait le traitement, mais l'idée de départ me plaisait bien.

Et je dois dire que jusqu'ici, les gens ont bien raison, comme toujours : Le livre est bien meilleur! (évidemment!)

3 commentaires:

Dominic Bellavance a dit…

Il se passe exactement la même chose ici, t'inquiète pas! J'ai même un prêt numérique qui se termine le 4 septembre, et je vais me le clancher dès le 1er septembre pour qu'il compte! ;)

Prospéryne a dit…

Je fais la même chose Isa! Il y a deux-trois livres qui me font de grands signes avec leurs pages et je leur répond: Non, pas avant le 1er septembre!!!!!!

Isabelle Lauzon a dit…

Bon, au moins je ne suis pas toute seule! Hihi!

J'ai clanché mon bouquin et je l'ai terminé en un temps record (en tout cas, pour moi!).

Là, je me dis que j'ai le temps d'en commencer/terminer au moins un autre avant le défi... Je regarde dans ma pile (de non-québécois, évidemment!) et je me sens tout autant prise de cette même frénésie à faire ça vite, vite avant le défi! C'est le fun cette sensation d'urgence! :)