20 mai 2014

Atelier-maison!

Aujourd'hui est un jour spécial à marquer d'un "X" sur le calendrier : Je viens de passer la journée à écrire de concert avec ma fille. Notre premier atelier-maison ensemble!

J'avais déjà exploré le concept avec Gen il y a quoi... 2 ans? (Geeeeennn!). En deux jours d'écriture, ça nous avait donné à chacune une nouvelle publiable (nouvelles qui ont été publiées par la suite, ce qui a rendu l'aventure encore plus géniale!).

J'avais promis à Tania de nous organiser un petit atelier de ce genre. Ça faisait longtemps qu'on attendait le moment idéal (comprendre ici : sans homme dans la maison!), lequel s'est présenté aujourd'hui, là l'occasion d'un congé pédagogique. J'ai pris une journée de congé et hop, voilà, on s'est fait notre petit atelier!

Le concept était différent d'avec Gen (tant qu'à se faire un atelier, autant expérimenter diverses formules!). Tania et moi aimerions travailler sur des projets communs, question de sortir quelques idées de sa tête, d'utiliser mes techniques pour les retravailler et lui donner l'occasion d'apprendre, par la même occasion.

On a d'abord élaboré notre plan (il y a quelques jours) et on s'est séparé le boulot. Chacune avait ses parties de l'histoire à écrire. J'ai hâte de voir ce que ça va donner une fois qu'on aura mis tous les bouts ensemble! Hihi!

Je dois dire que la journée a été très productive. 6h30 d'écriture pure, c'était génial!

À mon sens, il n'y a rien de plus motivant que d'écrire en bonne compagnie. Pas question de tricher, d'aller sur internet ou de se lever pour des pauses à tout bout de champ, on se surveille!

Voilà, on va laisser nos écrits dormir un peu et on y reviendra plus tard pour voir ce qu'on peut en faire.

Publiable ou pas? Aucune idée!

Peu importe, cette journée restera gravée dans ma mémoire!


8 commentaires:

Pierre-Luc Lafrance a dit…

Wow! Quel beau projet. J'adore l'idée d'écrire avec un membre de la famille. Mon plus vieux a commencé à m'en parler après m'avoir vu avec le livre Manhattan Ghost de Philippe Ward (avec des photos prises par son fils). Mais bon, comme mon plus vieux n'a que cinq ans... on a encore quelques années devant nous avant de concrétiser le projet.

Isabelle Lauzon a dit…

Bien, ma grande a 15 ans (et elle écrit depuis qu'elle en a 9), alors ça commence à devenir pas mal intéressant! :)

On a déjà soumis un texte de co-écriture. Qui a été refusé, mais bon, ça fait partie du jeu! Nous avons bon espoir qu'un jour, on arrivera à nos fins... En attendant, je lui apprends la patience... et la persévérance, deux qualités essentielles pour devenir auteur! ;)

Hélène a dit…

Vraiment génial! Vous êtes chanceuses de vous avoir l'une l'autre, et de partager ces moments privilégiés maman-fille. Longue vie à votre association d'écrivains.

Gen a dit…

Oui, oui, je sais, on s'en refait un dans le courant du mois de juin ou au début juillet, promis! :)

Isabelle Lauzon a dit…

À Hélène : Je n'ai pas "magasiné" ça, c'est arrivé tout seul! J'aurais essayé de le prévoir, que ça n'aurait pas fonctionné... En tout cas, je me considère chanceuse que ma fille partage ma passion pour l'écriture! :D

À Gen : LOLOL C'était pas pour te mettre de la pression, je ne t'en parle même pas pour l'instant, j'attends que Hanaken III soit fini! ;) (et aussi, de régler certains paramètres au bureau pour voir quand je pourrai prendre une ou deux journées de congé!)

Chantal Moreau a dit…

Vraiment génial! De beaux souvenirs mère-fille!

Carl Rocheleau a dit…

Vraiment cute. On va avoir affaire à une précoce de la publication selon moi ;)

Isabelle Lauzon a dit…

À Chantal : (hé, désolée pour le délai, je n'avais pas vu ton mot!) En effet, c'était vraiment une belle expérience mère-fille! À refaire un moment donné!

À Carl : Pour l'instant, j'ai l'impression que sa ou ses premières publications seront des trucs à deux, question de lui faire prendre de l'expérience et de lui montrer à travailler. Après, tout sera une question d'intérêt de son côté; écrire, c'est s'amuser, mais aussi bûcher, persévérer, retravailler... Et pour ça, j'aurais beau la pousser, va falloir que ça vienne d'elle un moment donné! Du moins, si elle choisit la voie officielle de l'écriture un jour...

En attendant, on s'amuse et on explore! :)