14 février 2014

Premier salon du livre (et autres joies!)

Bon! Ça y est, j'ai acheté un autre fil pour être en mesure de récupérer les photos sur mon appareil. Alors voilà, je vous donne un compte rendu de mon premier salon du livre, qui s'est déroulé à Longueuil!

Mais attendez... Il y a eu d'autres beaux moments bien avant ça. Ça vaut la peine que j'en parle aussi!

Disons que ces derniers jours, je me suis rendu compte que publier un premier roman, c'est vraiment un événement extraordinaire... Un événement que je souhaite à tout auteur de connaître!

Petit résumé des événements :

Jeudi 6 février

Je suis allée chercher une grosse boîte à la gare de Saint-Jérôme, contenant : des exemplaires de mon roman, des signets, des coupons d'invitation et des affiches en prévision de mon lancement.

Moment mémorable en famille, alors que j'ai ouvert ladite boîte en compagnie de mon conjoint et de mes deux enfants. Nous avons tout passé en revue avec attention.

Et, instant encore plus mémorable, mon fils (11 ans) m'a démontré, par son regard émerveillé et sa longue étreinte, à quel point il était fier de sa maman! Venant de lui (qui ne lit pas beaucoup et n'avait jusqu'ici pas eu de réelle réaction face à ce projet), c'était vraiment extraordinaire! J'étais très émue.

Nous avons pris des photos pour immortaliser l'événement.

Voici d'abord la photo officielle :



J'ai l'air sage, non? D'accord, voici maintenant la photo non officielle... Pour laquelle mon fils s'est amusé à tenir l'affiche, bien caché derrière!




Vendredi 7 février

Je suis arrivée au bureau avec mes trucs et ai montré le tout à mon grand patron, fière et contente de la qualité du boulot effectué par le graphiste des Éditions Z'ailées. Il a tout de suite embarqué dans l'aventure et a entrepris de faire mettre des affiches à plusieurs endroits stratégiques au boulot. Wow!

Le soir, j'attendais mon conjoint, trouvant qu'il arrivait un peu tard... Et il m'est arrivé avec ceci :



Re-wow!!! (je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'il souligne la sortie de mon premier roman avec un magnifique bouquet de fleurs!)


Samedi 8 février

Premier salon du livre de toute ma vie!!!

Je me suis rendue au salon du livre de Longueuil en compagnie de ma petite famille. J'étais bien contente de pouvoir compter sur leur présence pour cette grande première!

Sur place, j'ai trouvé Malina en bonne compagnie :


Puis j'ai débuté ma séance de signature aux côtés des charmantes dames que voici (À droite : Corinne De Vailly et à gauche : Fernande Lamy) :



Juste en face, la charmante (oui, je sais, tout le monde est charmant dans mon histoire, mais c'est vrai! Hihi!) Francesca Lo Dico signait pour sa trilogie Cabonga. Bon, ça paraît sur cette photo que ma fille Tania a été littéralement conquise par Francesca, n'est-ce pas? Elles ont passé pas mal de temps ensemble à papoter!



Ça ressemble à quoi une auteure qui signe pour la toute première fois dans un salon? À ça :



Ah! Ce qu'il était coquin, ce Jelitou! Il n'arrêtait pas d'aller taquiner Francesca et Tania... Nous nous demandions bien, toutes les trois, qui pouvait bien se cacher là-dessous! (Un beau jeune homme, peut-être? Qui sait!)


Une visite très appréciée le dimanche (Hélène Arsenault, en compagnie de sa fille aux yeux magnifiques!) :


Et un coucou tout aussi apprécié de cette chère Valérie Larouche! (qui s'entend aussi bien avec la mère que la fille, il faut le faire!)

J'ai aussi rencontré (et signé aux côtés de) Normand Thibault Jr, un auteur (charmant, bien sûr!) qui a publié chez Marcel Broquet.

Et, la cerise sur le sundae (je n'ai malheureusement pas de photo pour immortaliser ce moment) : j'ai vendu mon premier exemplaire de roman à une jeune fille inconnue, qui s'appelait Léa!

Je me souviendrai toute ma vie de cette petite. Mignonne. Timide. Elle m'a fait penser à moi à son âge. Je ne sais pas si vous comprenez mon émoi : Léa m'a choisie! Elle m'a vue, a vu mon roman, et a décidé que c'était ce qu'elle voulait!

Portrait de la scène : J'étais en train de discuter avec deux autres fillettes (on rigolait bien d'ailleurs). Et du coin de l'oeil, j'ai vu Léa, qui disait à sa mère que c'était mon livre qu'elle voulait. Elles sont allées payer le livre. Léa est revenue me voir toute seule. M'a demandé si je pouvais signer. Moment magique. J'aurais voulu le faire durer plus longtemps!

Je suis bien contente de cette première expérience en salon. J'ai déjà hâte au prochain. Salon du livre de l'Outaouais, c'est bientôt!

Mais pour l'instant, un autre beau moment m'attend demain : MON LANCEMENT!!!

7 commentaires:

Gaby a dit…

Enfin le billet que j'attendais avec impatience :P
Tu as vraiment vécu un beau moment, mais j'ai vraiment hâte de pouvoir partager ton lancement avec toi :)

Keven G. a dit…

Wow ! Que de beaux moments partagés en famille. Ça n'a pas prix. Et ça me ramène l'an passé. Ce que je peux te souhaiter de plus cher c'est que ça dure encore longtemps !

Isabelle Lauzon a dit…

À Gaby : Et moi donc! Ce qui est super génial, c'est qu'on ne compte plus les dodos à présent... on compte les heures! :D

À Keven : Je veux bien, moi, que ça dure encore longtemps! Mais pour cela... va falloir que je me réinstalle derrière mon ordi pour produire! Hihi! (ça n'a l'air de rien, mais je n'ai pas beaucoup écrit ces derniers temps!). Après le lancement, promis, je retombe dans mes projets en cours... ;)

Pierre a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Pierre a dit…

Encore félicitations Isabelle. Je suis allé au Salon de Longueuil pour acheter ton livre et te voir, mais je ne pouvais pas y aller aux heures où tu y étais. J'espérais que tu y serais encore à 14h samedi quand j'y suis arrivé, mais malheureusement tu n'étais plus là.

Gen a dit…

J'ai hâte qu'on partage un salon à Gatineau! :) Tsé un salon où toi aussi tu vas devoir jongler avec tes heures de signature pour faire ton social! ;)

On se voit tout à l'heure à ton lancement! :)

Isabelle Lauzon a dit…

À Pierre : Hé non! Le samedi, on s'est dépêchés à revenir à Blainville pour le cours de piano de Tania... pour apprendre en arrivant que le cours avait été annulé... Grrrrr! (et moi qui venais de rencontrer enfin Marilou Addison, que j'ai dû quitter rapidement pour arriver à l'heure au cours!).

Mais bon, ce qui est bien avec les salons du livre, c'est qu'il y en a plein et qu'on sait qu'on aura tout plein de chances d'y revoir les copains... Toutes les occasions sont bonnes à prendre! ;)

À Gen : LOLOL J'ai bien hâte de voir ça! Et merci à toi et à Vincent d'avoir fait la route jusqu'à Blainville pour mon lancement! :D