3 février 2014

10 étapes pour devenir un meilleur écrivain

Bon sang que j'ai ri lorsque je suis tombée sur ce billet ce matin!!!

Vous voulez devenir un meilleur écrivain? Vous voulez qu'on vous donne LA recette que tout le monde cherche à obtenir pour être un meilleur auteur?

La voici, LA recette :

1. Écris

2. Écris plus

3. Écris encore plus

4. Écris même davantage

5. Écris quand tu ne veux pas écrire

6. Écris quand tu dois écrire

7. Écris quand tu as quelque chose à dire

8. Écris quand tu n’as rien à dire

9. Écris chaque jour

10. Continue d’écrire… ou plus exactement… Ne cesse jamais d’écrire !

Voilà! Fallait y penser, n'est-ce pas? ;)

11 commentaires:

Gen a dit…

Lolol! En effet, fallait y penser! ;)

Sébastien Chartrand a dit…

Que dire de plus ?
Ah oui : Écris quand tu as envie d'arrêter d'écrire.

Hélène a dit…

Ça a le mérite d'être clair et simple. J'adore!

Isabelle Lauzon a dit…

À Gen : Hihi! J'en riais toute seule devant mon écran ce matin... ;)

À Sébas : Tout à fait! et "Écris quand tu doutes", "Écris quand tu ne doutes pas"... on pourrait en trouver plein des comme ça! ;)

À Hélène : On peut résumer ça à "ÉCRIS", mais ses dérivations ont le mérite de bien illustrer le concept... ;)

Anonyme a dit…

Philippe-Aubert Côté:

J'ajouterais une autre étape : réécrire.

Et réécrire même si on en a pas envie.

Et réécrire même si notre premier jet nous semble géniale.

Gen a dit…

Et réécrire SURTOUT si notre premier jet nous semble génial! ;)

Isabelle Lauzon a dit…

À Phil : Ah ça! "Réécrire", c'est le dessert qui va avec la recette. Il se compose de 13 étapes, commençant toutes par "Réécris..."

"Réécris jusqu'à ce que tu ne sois plus capable de voir ton texte", "Réécris une fois que tu auras laissé dormir ton manuscrit", et ainsi de suite... ;)

Gaby a dit…

Bon voilà, j'ai noté la recette. Il ne me reste qu'à l'appliquer. :)

Pat a dit…

J'suis à 9 sur 10. C'est pas pire! ;)

Isabelle Lauzon a dit…

À Gaby : C'est toujours l'étape la plus difficile! ;)

À Pat : Wow, t'es un exemple à suivre! ;)

Jeanmi a dit…

C'est bien là qu'est la galère de l'écrivain...