9 juillet 2013

Quand la vie nous teste

Il y a quelques jours, j'ai parlé de ma fameuse phobie des reptiles, que j'ai enfin réussi à régler. En tout cas, c'est ce que j'ai dit ici.

Bien sûr, la vie a décidé de me tester, question de voir si je me vantais! Et qu'est-ce qu'elle m'a envoyé?

Je vous le donne en mille : une jolie couleuvre noire et orange, toute mignonne, qui niche sous les marches du patio!

Je n'ai pas mis bien longtemps à lui trouver un nom : Crush. Comme le Crush à l'orange, que ma fille adore. Tiens, c'est drôle : À partir du moment où l'on donne un nom à la bête, elle ne semble plus aussi dangereuses, n'est-ce pas? On pourrait même dire qu'elle fait partie de la famille... ;)

Il fallait voir mes enfants scruter les environs pour la retrouver. Ils n'avaient pas peur du tout, c'était beau à voir.

Quant à moi, lorsqu'ils l'ont revue et m'ont appelée, je n'ai pas hésité, je n'ai pas tremblé. Je me suis tout simplement approchée et j'ai regardé. Bon, j'ai à peine eu le temps de voir la queue de Crush tandis qu'elle filait à toute vitesse. Et peu après, je l'ai observée tandis qu'elle nous observait elle aussi, bien cachée sous le patio, sa petite tête passée entre deux planches de pin (le dessous du patio en est recouvert). Elle ne semblait pas très rassurée, la pauvre.

Pour l'instant, je gère bien. Je ne suis pas enchantée par cette cohabitation (déjà que Gertrude la marmotte commence à prendre ses aises!), mais ça va.

Je vais juste surveiller davantage les environs lorsque j'irai dehors! Je ne suis pas trop sûre d'avoir envie de tomber sur Crush par surprise...

Aucun commentaire: