5 juillet 2013

Des nouvelles de ces chers genoux

Il y a quelques semaines, j’ai parlé ici de mon problème de genoux. Mon médecin considérait que j’avais une bascule des rotules et que l’opération serait peut-être la seule option envisageable pour que je n'aie pas à marcher avec une canne dans 15 ans. 

Depuis ce temps, je suis allée passer des tests (radiographie et scan). Et ce matin, je suis retournée voir le médecin pour connaître le résultat. J’avais promis d’en donner des nouvelles ici, alors voilà, je respecte ma promesse, pour ceux que ça intéresse. 

Voyez-vous, ce matin, en me rendant au bureau du médecin, j’étais sereine et prête à toutes les éventualités, ou à peu près. N’importe quoi, même l’opération, en autant qu’on trouve une solution à mon problème!

Alors, imaginez un peu ma joie lorsque le médecin m’a indiqué que j’étais loin d’être un cas critique et que l’opération ne serait finalement peut-être, je dis bien peut-être, pas nécessaire! 

Bon, rien n’est gagné. Je vais devoir travailler très fort en physiothérapie pour muscler certains muscles particuliers de mes cuisses, lesquels pourraient possiblement aider à replacer mes rotules (mon médecin dit que je vais devoir « me faire des pattes » et pas à peu près!).  

Ce n’est pas garanti, mais au moins, ça me permettra de faire quelque chose pour améliorer ma condition, parce que là, je vous avouerai que je suis pas mal tannée d’avoir mal et d’être restreinte dans mes activités. Il y a de bonnes journées et de moins bonnes et depuis quelques jours, je suis tombée dans les moins bonnes. Alors vive l’exercice et la physio! Ça, ce sera l’étape 1. 

L’étape 2, ce sera d’aller voir un spécialiste en chirurgie orthopédique pour avoir son avis sur la question. Délai d'attente : environ 6 mois, mais ça aurait pu être 3 ans sans la recommandation de mon médecin, alors je me montrerai patiente! Ça me mènera peut-être quand même au final à l’opération, mais au moins, j’aurai fait le tour de la question et je n’aurai rien à regretter. 

En fait, pour bien vous expliquer le contexte (selon ce que j’en ai compris, je ne suis pas médecin), je me situerais dans une sorte de zone grise.

Pour dire les choses simplement, dans l’un des rapports de tests, il y avait une cote attribuée à l'état de mes rotules. Selon le médecin, en bas de 15, c’est assez bon. En haut de 20, c’est considéré comme une malformation nécessitant une opération. Et entre 15 et 20, c’est la zone grise.

J’en suis à 14 pour la jambe gauche et à 16 pour la droite, ce que le médecin considère comme une excellente nouvelle! Et par-dessus le marché, pas d’arthrose significative dans les genoux, ce qui signifie que pour l’instant, il n’y a pas eu trop de dommages (mais si je ne fais rien, ça viendra, alors il ne faut tout de même pas négliger le problème). Par contre, selon lui, il y a quand même une anomalie, car les rotules ne sont pas bien placées et la cote n'est pas le seul élément à prendre en cause. Bon, on verra bien.

Pour ceux qui me connaissent un peu, je finis toujours par m’efforcer de trouver du positif aux trucs désagréables de la vie. Dans le cas présent, j’en viens à croire que ma situation actuelle me permettra de prendre un virage ultra positif pour ma santé globale et celle de ma famille. Voyez-vous, le vélo est très recommandé dans ma situation (surtout les pentes montantes, ouch!), alors je me promets de commencer à pratiquer cette activité de façon plus intensive que par le passé (par le passé étant : à peu près jamais de vélo, alors pas trop difficile d’améliorer ça!). Et je compte bien impliquer mes proches, pourquoi pas! C’est l’été, il fait beau et nous avons plein de belles pistes cyclables à proximité de la maison. Aucune qui comporte une côte, par contre, mais bon, on fera avec ce qu'on a! 

Avec des exercices adaptés et un suivi régulier, je suis convaincue de pouvoir améliorer ma condition physique. Et si ce n’est pas suffisant, bien, tant pis, je passerai sous le bistouri!

Mais ce n’est pas ma première option. Le médecin m’a expliqué en quoi ça consistait. Merci bien, avoir des vis dans les genoux, ça ne me dit rien (ouch!). Pas plus que la longue convalescence et les cicatrices disgracieuses!

6 commentaires:

ClaudeL a dit…

http://pistescyclables.ca/Laurentides/Basses-Laurentides.htm

Caro a dit…

Je t'envoie des ondes positives!! Et garde ta belle attitude! :-)

Hélène a dit…

Garde ta belle motivation et tu y arriveras, je l'espère de tout coeur. Bon vélo!

Sébastien Chartrand a dit…

Belle attitude. En espérant que tout aille pour le mieux. :)

Gen a dit…

Super bonne nouvelle en effet! :)

Pour le vélo, y'a des stationnaires qui permettent de simuler des pentes montantes.

Et pour les exercices correctifs, une fois que t'as les bons, suffit de les faire avec assiduité! :D

Isabelle Lauzon a dit…

À ClaudeL : Merci pour le lien! :)

À Caro : Merci! L'attitude, c'est souvent ce qui fait toute la différence face à l'adversité! :)

À Hélène : Je l'espère aussi, tant qu'à faire tous ces efforts! (misère, moi qui ai toujours plus ou moins aimé l'exercice!) :)

À Sébas : Je croise mes doigts! :)

À Gen : Ah oui, ça existe? Je vais regarder ça... Pour les exercices, t'inquiète, je suis très assidue quand je m'y mets et là, je suis hyper motivée. J'attends juste que mon physio me dise quoi faire! Avant de savoir ce que j'avais, il me faisait faire toutes sortes d'exercices, peut-être pas les mieux adaptés à ma condition. J'ai bon espoir que cette fois, ce sera vraiment bien ciblé et efficace! :)