28 juin 2013

L'après atelier

Il y a eu l'avant et le pendant, voici maintenant venu le temps de parler de l'après atelier long.

Ouf! Quelle expérience! Cinq jours à produire des textes à partir de contraintes, à lire et à commenter ceux des autres, à penser écriture...

Ma tête est encore un peu à l'atelier, je l'avoue. Ça me prendra quelques jours pour que décanter. Trop de souvenirs avec la bande. J'ai l'impression d'avoir fait un voyage d'un mois sur une autre planète!

Du côté des apprentissages, je retiens particulièrement les narrateurs en "je" et "aligné dans", qui ont vraiment été une révélation pour moi. Je les connaissais, mais en théorie seulement, j'avais du mal à les appliquer de la bonne façon. Là, c'est beaucoup plus clair. Ne restera plus qu'à les pratiquer pour les peaufiner et surtout, ne pas les oublier!

Il y a aussi eu ce (pénible?) exercice sur les descriptions, qui s'est échelonné sur une journée, à ajouter de façon progressive toutes sortes d'éléments. Très formateur, même si nous n'en pouvions plus de voir ce fichu texte et d'être obligés de le revirer de tous les bords! N'empêche, ça m'a beaucoup appris.

Pas beaucoup de sommeil de mon côté. Des nuits à dormir à peu près cinq heures, couchée très tard, levée très tôt. Des reflux acides qui m'ont empoisonnée la vie en début d'atelier, puis une grippe (attrapée de l'un des participants) qui m'a prise à la gorge (c'est le moins qu'on puisse dire) et que j'ai ramenée chez moi. Donc, de beaux gros dodos en revenant à la maison et je dois dire que je me sens encore épuisée. Le point positif, c'est que ça m'a permis de perdre un peu de poids!

Là-bas, j'ai côtoyé une sphinx (vous savez, ces chats sans poils) absolument adorable, de même que deux chattes adultes, une ribambelle de mignons chatons, des couleuvres et un serpent nommé Vlad. Je reparlerai des reptiles dans un autre billet, car cet atelier a représenté pour moi une occasion unique de vaincre ma phobie de ces charmantes bêtes.

Voilà, je retourne au boulot aujourd'hui. Avec plein de merveilleux souvenirs en tête. Si l'occasion se présente, je referai d'autres ateliers longs, c'est certain!

Aucun commentaire: