10 avril 2013

Un esprit serein dans un corps en forme

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais de mon côté, l’acte d’écriture requiert une certaine disposition d’esprit, qu’il n’est pas toujours possible d’atteindre au quotidien, avec les aléas de la vie, le stress, les tâches et autres incontournables.

Oui, j’écris toujours un minimum de 7 heures par semaine (et même souvent davantage depuis le début de l’année, c’est vraiment super), mais il arrive parfois que l’envie de créer ne soit pas au rendez-vous.

Car pour mon esprit de mère, secrétaire, conjointe et autres chapeaux connexes, la création requiert certains paramètres : un endroit calme, un projet inspirant… et un esprit en paix.

Or, depuis quelques semaines, mon esprit est comme une rivière à la fonte des glaces. Il y a quelques embâcles et c’est plutôt tumultueux dans ma tête. Que voulez-vous, la vie n’est pas toujours un fleuve tranquille…

Je n’étalerai pas ici l’objet de mes tourments, mais disons que je suis préoccupée par certains de mes proches, qui vivent des situations difficiles. On dirait que les débuts d’année ne sont pas destinés à être heureux pour mon entourage, depuis 3 ans… (décès de mon beau-père il y a 2 ans, de mon autre beau-père l’an dernier et là…).

Alors, je me ressource auprès de ma petite famille, je profite de tous les bons moments qui passent (de ce côté-là, c’est merveilleux, je n’ai pas à me plaindre). Par ici, les soirées popcorn devant de bons films et la série Buffy écoutée en rafale avec ma fille de 14 ans! (que voulez-vous, j’aurai toujours un cœur d’ado, moi!).

Du côté de mes membres inférieurs, la situation s’améliore… lentement. Physiothérapie, massothérapie, on va en venir à bout un jour! Je déteste être limitée dans mes actions à cause d’un corps qui me fait ressentir de la douleur. Mais bon, il y a des choses bien pires que ça.

Bref, j’écris toujours, mais j’ai moins créé ces derniers temps. Heureusement, j’ai tout plein de vieux projets qui dorment dans mes tiroirs, dont plusieurs ont été écrits à la main jadis, quand je n’avais pas encore compris à quel point il pouvait être redondant de les transcrire ensuite à l’ordinateur! (grimace)

Alors ces dernières semaines, j’ai plutôt travaillé là-dessus. J’ai retranscris mes notes, mes plans, les passages de mes récits. Bon sang, quel plaisir de voir à quel point j’ai pu évoluer ces dernières années! Et quelle torture de devoir retranscrire tout cela, c’est trop pourri! Bon, j’exagère peut-être. Il y a du beau potentiel dans ces projets et je crois encore en plusieurs d’entre eux, mais des efforts seront nécessaires si je veux un jour les mener à terme. En tout cas, des projets, je n’en manquerai pas d’ici la retraite!

Heureusement, le soleil finit toujours par se pointer à l’horizon. Il y a quelques jours, j’ai recommencé à rêver à des histoires abracadabrantes. Mes histoires reviennent me hanter lorsque je suis en voiture ou sous la douche. Voilà, je n’ai plus le choix, la pause est finie! Quand je n'écris pas, ma tête devient trop difficile à gérer. Écrire, c'est le remède par excellence.

J’ai recommencé à faire des recherches pour la poursuite de mon Projet de roman S, tome 3. Et je suis en train de revoir les plans des tomes à venir, avec l’ajout de tout plein d’éléments qui me sont venus en tête tout récemment.

Je m’établis un plan de match pour la suite de mes séances d’écriture. Et je tâche de moins m’en faire pour le reste. Plus facile à dire qu’à faire, mais bon…

Allez, c’est le printemps, le temps des projets, de l’enthousiasme et du renouveau!

En ce moment, j’ai plutôt envie de crier : Yaaaaah! À l’attaque!!!!

4 commentaires:

ClaudeL a dit…

Je te souhaite mon cadeau de fête: un stylo digital. J'en parle bientôt dans mon vogue.

ClaudeL a dit…

dans mon blogue!

Gen a dit…

Contente de voir que tu vas mieux! Ouaip, on a eu toute une fin d'hier. Mais voilà le printemps!

(et je sais maintenant qui est en possession de mon "Comment écrire des histoires"... Note à moi-même : avant de donner ma démission la prochaine fois, penser à récupérer les livres que j'ai prêtés!)

Isabelle Lauzon a dit…

À ClaudeL : Hum... Tu m'intrigues! J'en ai entendu parler, mais je ne sais pas trop ce que ça fait... J'ai hâte de lire ça!

À Gen : Yes, contente que tu saches où il est! Tu pourras le récupérer, j'espère? :S