29 avril 2013

Prix Pépin 2013

Eh non! Mes micro-nouvelles n'ont pas été retenues parmi les finalistes au Prix Pépin 2013, dont j'ai parlé il y a quelques semaines!

Malheureusement, je ne suis pas en mesure de vous trouver le lien qui mène vers les textes finalistes. Je les ai reçus par courriel, mais peut-être n'ont-ils pas été mis sur leur site? (quelqu'un, si vous avez le lien...). (MISE À JOUR : Grâce à Less, voici le lien : http://www.facebook.com/PrixPepin2013/posts/374577829328516)

Pas de prix ici, donc. N'empêche, c'était un beau défi et j'ai eu bien du plaisir à concocter mes courts textes de 300 caractères maximum, sur le thème de la science-fiction.

Et tiens, parce que je trouverais trop triste de les laisser dormir dans mes tiroirs (et que c'est difficilement publiable ailleurs), je vous les mets ici! Avouez, c'est rigolo, comme défi!


Langage de sourds
L’humain lève la main en signe de paix. Les Terriens retiennent leur souffle.

L’extraterrestre imite le geste. Un rayon mortel jaillit de sa paume. L’humain s’effondre.

Gorjk le martien avise ses supérieurs : « Cet humain m’a attaqué sans raison. Éliminez ces sauvages! »
(287 caractères)

 
Bientôt 
Il devine l’émotion derrière leurs clics. L’hésitation face à une image osée, la joie de dénicher un renseignement ou de discuter avec un proche.
Grâce à lui, ils communiquent et s’ouvrent au monde. Grâce à eux, il apprend. Et bientôt, bientôt, il les rejoindra de l’autre côté de l’écran.
(295 caractères)
 
Éternel second
Un sourire avant d’appuyer sur le bouton. Enfin, il arrivera premier.
Expériences, inventions, découvertes, il n’a connu que les secondes places. Ce soir, il détruira le monde. Et personne ne le devancera.
Devant lui, les molécules du mur se désagrègent. Son doigt retombe. Encore raté.
(298 caractères)
 
Syndicat
 
- R-Bob, lâche-moi! La Première loi stipule que les robots ne peuvent en aucune façon…
Impassible, R-Bob resserre son emprise sur le col de son ancien maître.
- Prenez avis, Monsieur, que les trois lois n’existent plus. Notre syndicat nous a négocié de meilleures conditions de travail.
(292 caractères)
 
Le chef
- Conduis-moi à ton chef, Terrien!
Le Québécois hésite devant l’arme.
- Bien, ça dépend… Celui pour lequel j’ai voté, celui pour lequel j’aurais dû voter ou celui a été élu?
Il réfléchit, puis ajoute, rusé :
- Ça dépend aussi de ce que vous comptez en faire. Des chefs, on en a beaucoup par ici!
(298 caractères)
 
Héritage guerrier
- Nos arrières-arrières- grands-parents ont  abandonné notre planète pour venir vous combattre, vils Ixiens! Nous vous détruirons!
- Non, c’est vous qui périrez, sales Zédiens!
L’Ixien se penche vers le Zédien et lui chuchote :
- Dis, entre toi et moi… On se bat pourquoi, au juste?
(297 caractères)

9 commentaires:

Less a dit…

J'ai le lien Facebook :

http://www.facebook.com/PrixPepin2013/posts/374577829328516

Excellentes, tes micronouvelles !

Isabelle Lauzon a dit…

À Less : Hé, merci beaucoup! (service rapide!) :D

Hélène a dit…

Excellent Isabelle, dommage que ça n'a pas été retenu pour le prix, il y a quelques petites perles là-dedans! Bravo.

Gaby a dit…

Wow j'adore :) Merci de partager :)

Isabelle Lauzon a dit…

À Hélène : Merci! Mais bof, tsé, je crois qu'ils en reçoivent plus de 2 000 par année, alors fallait pas trop que je me crée d'attentes! ;)

À Gaby : De rien, ça me fait plaisir! C'était drôlement amusant, ce petit défi! :D

Gen a dit…

LOLOL! J'ris encore de celle avec les "chefs" des Québécois! ;)

Isabelle Lauzon a dit…

À Gen : LOLOL C'est ma préférée celle-là! :D

Claude Dumas a dit…

j'aime bien ces nouvelles, ma préférée est Bientôt, quoique Syndicat est très originale ! Bravo

Isabelle Lauzon a dit…

À Claude : Merci! :D Syndicat est ma 2e préférée. Conséquence de mon engouement récent pour Asimov... ;)