5 décembre 2012

Sujet : TDAH

Depuis que j'ai mis en ligne mon billet à propos de la conférence PANDA sur les habiletés sociales, je remarque une certaine activités pour ce billet en particulier. Merci de me confirmer que je ne suis pas la seule mère dont le fils est aux prises avec le TDAH...

Vivre avec un enfant atteint d'un TDAH (ou, dans le cas de mon fils, d'un TDA sans hyperactivité), ce n'est pas toujours facile. Il y a des hauts et des bas et on cherche du soutien, de l'aide, de l'inspiration. J'en ai moi-même cherché et j'en cherche encore.

J'ai donc décidé de revoir les libellés de certains de mes billets qui parlaient du TDA de mon fils (regroupés sous "TDAH"). Ainsi, on peut voir notre évolution au fil des derniers mois.

Je constate que je n'ai pas mis en ligne beaucoup de billets à ce sujet. C'est voulu. Voyez-vous, je ne voulais pas non plus encombrer cet espace qui devait au départ être dédié à la littérature, et avec lequel j'ai pris au fil des années quelques libertés.

Un bref instant, j'ai songé à ouvrir un blog supplémentaire pour parler de mon expérience avec le TDAH, mais je me suis abstenue. Je n'ai ni le temps, ni l'énergie nécessaires pour entretenir 2 blogs!!!

Là, tout de suite, j'ai envie de rassurer les parents qui viennent d'apprendre le diagnostic de leur enfant : Un TDAH, ce n'est pas la fin du monde. On apprend à vivre avec. Il y a de l'espoir. D'accord, vous devrez travailler plus fort que les autres pour arriver au même résultat, mais vous y arriverez! (ça, ça vaut autant pour les parents que leurs enfants!)

Voyez-vous, ces dernières années, nous avons nous-mêmes connu des moments moins joyeux, mais depuis le début de l'année scolaire, les choses se sont beaucoup améliorées. Nous recevons davantage de soutien. L'école s'implique davantage. Nous trouvons des ressources (CLSC, PANDA, lectures). Ce ne sont pas de gros événement ni de gros gestes de soutien, mais si on les additionne, on peut voir à quel point ils nous aident à faire évoluer notre situation.

Et nous en récoltons les bénéfices : notre fils va de mieux en mieux. C'est merveilleux. Maintenant, en arrivant le soir, il me dit avec un grand sourire qu'il a passé une très belle journée. Et la plupart du temps... c'est vrai. Ça, ça n'a pas de prix!

3 commentaires:

Sylvie a dit…

:))

Isabelle Lauzon a dit…

À Sylvie : Merci de mettre un sourire, ça me fait du bien! :D

Sylvie a dit…

C'est toi, avec ce billet, qui un moment donné, fera du bien à quelqu'un. Ça mérite un sourire, ça. ;)