8 septembre 2012

Ce que Gen disait

Voilà, maintenant que j'ai la permission de Gen pour mettre ici l'extrait de ses remerciements me concernant dans Le Chasseur :

"Isabelle Lauzon, ma plume-soeur, sans qui la fibre romantique de mes lecteurs serait bien souvent insatisfaite. Grâce à elle, un jour j'ai croisé les brumes."

(Note : ici, Gen fait référence au fait que je l'ai présentée aux gars des Six Brumes dans un salon du livre, il y a quelques années. Nous avons fini, elle et moi, par laisser tomber sa promesse de me remettre 10 % de ses droits d'auteur si jamais elle publiait chez eux. Hihi!)

Je suis peut-être bébé, mais cette charmante attention m'a émue. N'est-ce pas, que c'est touchant?

3 commentaires:

Gen a dit…

Ouf! ;) Mon avenir financier est sauf! ;)

ClaudeL a dit…

Ce n'est pas être "bébé", c'est être humain. J'aurais craqué en lisant "plume-soeur".

Isabelle Lauzon a dit…

À Gen : Ouin, je regrette presque, là, j'aurais pu payer ma maison plus vite... LOLOL

À ClaudeL : Ah ça! C'est sûr que Gen a frappé dans le mille avec son "plume-soeur"... ;)