28 juillet 2012

Auras

Au cours de mon existence, deux personnes que je côtoyais au quotidien m'ont avoué qu'elles voyaient... les AURAS...

Tout d'abord, voici ce que nous dit Wikipédia à propos des auras :

"L'aura est un concept de l'ésotérisme. Le terme désigne un contour coloré, comme un « halo de lumière » qui rayonnerait autour du corps ou de la tête d'un être vivant et qui serait la manifestation d'un champ d'énergie ou d'une force vitale. Selon la tradition, pour voir l'aura, il faut être doté d'un pouvoir psychique spécial, posséder des capacités extrasensorielles. L'existence de l'aura n'a jamais été démontrée par la science qui impute plutôt ce genre de vision à un trouble appelé synesthésie."

Comme à peu près tout le monde, je suppose, ma première réaction intérieure fut le scepticisme. Par contre, comme à l'époque, les deux personnes en question étaient des amies très proches... J'ai ouvert mon esprit.

La première avait environ quinze ans. Nous allions ensemble au secondaire. Elle était drôle... Elle me disait parfois, en sortant d'un cours, que l'aura d'un prof avait telle couleur. Une fois (nous venions de sortir d'un cours de science où le professeur avait littéralement "pété sa coche"), exaltée, elle m'a dit que le professeur avait une aura magnifique, un mélange de vert et de mauve (Hihi! Elle n'était même pas traumatisée par sa crise de nerfs, elle trouvait juste ça très beau!!!). Ce professeur-là était plutôt colérique et explosif, disons! Je ne crois pas que cette amie ait révélé sa "capacité" à voir les auras à beaucoup de gens, c'était plutôt tabou. Elle me faisait confiance, voilà tout.

Il y a quelques années, une collègue de travail et amie m'a révélé la même chose. Parfois, j'allais dans son bureau et nous discutions. Soudain, elle me disait de ne plus bouger. Les yeux regardant un point vague de ma figure (pas mes yeux), elle se concentrait et souriait, me révélant que j'avais ce jour-là une aura de telle ou telle couleur. Bon, après deux personnes qui me disaient voir les auras, j'ai décidé d'accepter la chose comme telle. Peut-être était-ce vrai, peut-être pas, mais je ne voyais pas bien ces deux personnes faire semblant. Si elles y croyaient, si c'était ce qu'elles voyaient, ça devait être vrai.

Ma collègue de travail était en pleine période de crise existentielle. Elle se cherchait et elle s'est inscrite à un cours de parapsychologie par correspondance... Ne riez pas! Ce cours lui a été très bénéfique. Il lui a permis de se concentrer sur son intérieur, de prendre du temps pour elle, d'ouvrir son esprit à autre chose que le traditionnel métro-boulot-dodo. Et surtout, de faire une prise de conscience par rapport à sa vie en général. Un gros ménage s'imposait dans son cas et... son couple a pris le bord, ils se sont séparés.

C'est drôle, par la suite, elle n'a pas poursuivi dans cette voie parapsychologique. Elle m'a dit qu'elle ne voyait plus vraiment les auras, qu'elle ne s'en préoccupait plus. En réalité, pour les voir, elle devait se forcer un peu et là, avec un nouveau conjoint, plus un enfant né de cette union... Elle n'avait pas besoin de creuser plus loin, elle était heureuse.

N'empêche, je me rappelle de certaines fois où, lorsque j'entrais dans son bureau, elle me disait que mon aura était brun sale... ou vert-brun... À l'époque, j'étais débordée par mes enfants en bas âge et mon boulot qui me vidait de mon énergie. Et un matin, je suis entrée dans son bureau. Nous discutions et elle m'a dit qu'elle trouvait mon aura très belle, d'un beau vert "propre". Souriant à l'idée qu'elle avait perçu une différence (pour la tester, je m'étais efforcée d'avoir l'air pareille comme d'habitude), je me suis mise à lui parler de ma passion nouvelle pour l'écriture... En fait, de cette passion à laquelle je venais de me donner le droit de laisser libre cours, malgré mon existence surchargée, malgré le fait que ça m'apparaissait impossible. Avec sa constante recherche de soi, sa motivation à aller au bout des choses et à découvrir qui elle était, elle m'avait inspiré. Ma vie de couple allait très bien, ce qui me manquait, c'était un exutoire. Je venais d'écrire ma première nouvelle littéraire (non publiée à ce jour...) et je lui en ai parlé avec fougue. Soudain, elle m'a arrêtée, les yeux brillants et émerveillés. "Isa, il y a une ligne rouge dans ton aura!!!" Elle n'avait jamais vu ça. Depuis ce temps, je considère que la preuve est faite : le rouge est vraiment la couleur de la passion...

Oh! Petit détail : dans la foulée des expériences ésotériques de mon amie, je me suis livrée moi aussi à quelques expériences. Je n'ai vu de couleurs autour de la tête de personne... Ce n'est pas faute d'avoir essayé! Hihi! Par contre, je crois avoir vu ce qu'on appelle "l'éthérée" (d'après ce que mon amie m'a dit). C'est une sorte d'énergie translucide collée près du corps, qui en en fait le tour. Bon. Ce n'était pas spectaculaire. Disons que si vous voulez faire l'expérience, vous fixez votre visage à bonne distance dans le miroir, dans une semi-pénombre (ouais, je sais, n'allez pas appeler la dame blanche, là! Hihi!). Il se peut que vous voyez quelque chose. En vous concentrant beaucoup. Le plus drôle, c'est quand on regarde ailleurs ensuite. On voit le contour de notre corps un certain moment, comme si l'énergie demeurait imprimée sur notre rétine. C'est sûrement un phénomène explicable de façon scientifique, sans que l'ésotérisme soit impliqué là-dedans. Il paraît que tout le monde peut voir ça.

D'accord, je ne comprends pas le phénomène (mon conjoint n'aimait pas du tout ces expériences! Hihi!), mais je garde l'esprit ouvert. Si, un jour, je me mets à voir les auras, je n'aurai pas peur, je pense. Je dirais que c'est plutôt une façon de voir les choses. Pas un pouvoir, mais une capacité qui se développe chez certaines personnes.

Ou alors... on peut se dire que ces personnes souffrent de synesthésie, c'est selon. Peu importe, je ne souhaite pas porter de jugement. On en connaît si peu sur les capacités de notre cerveau. On ne l'utilise vraiment pas à pleine capacité, d'ailleurs. Donc... Il se peut que certaines personnes développent certains talents qui nous sont inconnus. Et voir les auras n'est certainement pas la plus étrange des possibilités...

Je ne vous demanderai pas si vous voyez les auras. Soit c'est rare, soit les gens n'en parlent pas. C'est tabou, bizarre, ça sort des balises de notre société. Les gens n'aiment pas ça, n'est-ce pas? Bien, gardons l'esprit ouvert. Il se peut que nous ne connaissions pas tout de la vie et de ses possibilités...

***
ADDENDUM

Oh! En passant, je suis toujours en atelier avec Gen, mais il est très tôt. Je ne dors jamais bien ailleurs que dans mon lit, alors j'ai décidé d'écrire ce billet en attendant que la journée commence pour de vrai.

Atelier très productif jusqu'ici, soit dit en passant! Seigneur, si je me bottais le derrière un peu, j'en écrirais, des nouvelles! Cinq heures d'écriture hier. Résultat : un premier jet d'une nouvelle de plus de 5 000 mots réalisé. Super!

5 commentaires:

Hélène a dit…

C'est une philosophie que je partage, gardons l'esprit ouvert. Depuis longtemps je m'intéresse à tout ce qui est ésotérique, mais il ne m'est jamais rien arrivé de spécial à moi. J'aimerais tant. Comme dans X files, "I want to believe". Mais il y a la scientifique en moi qui oppose le scepticisme. Nous sommes loin de comprendre et d'exploiter toutes les capacités de notre cerveau, ça au moins c'est clair.
Bonne écriture!

Julie-Anne a dit…

Je suis une personne très rationnelle, mais d'un autre côté, certains phénomènes dits "surnaturels" et impossibles m'apparaissent plutôt comme un fragment méconnu de l'existence. Ce n'est pas parce que la science n'explique pas telle chose que ladite chose n'existe pas. Du moins, selon moi !

Gen a dit…

Moi je dois admettre être très très très sceptique.

Sauf sur un point : Isa se lève vraiment tôt le matin!!!

Prospéryne a dit…

Mes expériences personnelles me poussent à dire qu'il y a bien quelque chose, mais quoi? Ce qui était ésotérique à une époque est devenu aujourd'hui une chose expliquée par la science. On a pas fini de faire des découvertes alors autant garder l'esprit ouvert, mais attention, fermés aux charlatans. Dans mon expérience, ceux qui commencent à demander de l'argent ne sont pas aussi dignes de confiance que les autres...

Isabelle Lauzon a dit…

Allo gang! Désolée pour le délai, j'ai eu des journées chargées (de sorties spéciales et de séances de piscine) ces jours-ci! :D

À Hélène : Voilà, tu résumes ma pensée! J'aimerais croire... Je demeure sceptique... Je n'ai pas vraiment vu par moi-même, mais je me garde une petite ouverture d'esprit, au cas où... ;)

À Julie-Anne : Hé! Bienvenue chez moi! :D De fait, on pourrait dire que la science n'explique pas "encore"... ;)

À Gen : Hihi! Oui, tu m'as expliqué ton point de vue en direct! :D (Tu as le droit, remarque! Hihi!) Et ouaip, je me lève toujours tôt quand je dors ailleurs. Mais je t'ai quand même laissé dormir un 1 h 30 après mon lever... Sans compter le 1 h où je me suis forcée à demeurée étendue dans mon lit pour éviter de vous réveiller à 4 h 30... ;)

À Prospéryne : Saine attitude, ça! Moi aussi, mon esprit est pas mal fermé aux charlatans (surtout ceux qui coûtent cher! Hihi!) Mais d'un autre côté, je ne crois pas que l'être humain détienne encore toutes les réponses... Alors je garde l'esprit ouvert aux possibilités! :D