19 juillet 2012

1er jet F-I-N-I!

Bon, ça y est, j'ai mis ce soir le merveilleux mot FIN au bas de mon 1er jet pour mon projet de tome 2!

Première réaction : Hourra! Pirouettes, cabrioles et saut périlleux! (dans mon imagination, n'est-ce pas, ce n'est plus de mon âge, tout ça! Hihi!)

Et immédiatement, seconde réaction : Découragement devant l'ampleur de la tâche qui m'attend pour la réécriture... désespoir de trouver le tout pourri, archinul, sans but et sans avenir... (Hihi! Ne vous en faites pas, c'est pas mal ma réaction normale après un 1er jet!)

Vite, je me suis dépêchée, j'ai mis ce 1er jet sur la tablette et je m'emploierai au cours des prochains jours à me le sortir de la tête. Il le faut, je suis sur le point de jeter le manuscrit, la clé USB et l'ordinateur par la fenêtre... Non, non, Isa, ne fais pas ça, ça va passer! ;)

La recette, c'est vraiment de se changer les idées. Justement, je caressais l'idée d'avancer dans un projet de plus petite envergure et le moment me semble idéal pour le faire.

Le combat n'est pas terminé pour ce tome 2, loin de là, mais ce soir, je m'efforce de vivre la joie présente. 1er jet F-I-N-I!

10 commentaires:

Pierre H.Charron a dit…

Tu es en feu Isabelle!!!! Oui, c'est tout un feeling le premier jet!

Bonne réécriture!

Pat a dit…

Bois un coup. Et écris le tome 3.

Gen a dit…

Yess! :) Tu vois : le premier jet du premier tome a été le plus dur.

Maintenant, ça se finit tous seuls les gros projets! ;) (ok, pas tout à fait, mais...)

Isabelle Lauzon a dit…

À Pierre : En feu... pour une fille qui travaille chez les pompiers... Ça me fait toujours bien rire, cette expression! LOL! Merci! :D

À Pat : LOLOLLLLL! Super bonne recette, ça! J'achète! ;)

À Gen : "Presque" tous seuls... Hihi! Je ne pense pas que j'écrive plus vite. C'est juste qu'avec l'expérience, j'apprends à moins me bloquer avec des détails en cours de route (recherches à faire, points qui ne marchent pas dans le plan...). J'écris comme ça vient et je me dis qu'après, ça va me faire de la matière brute à retravailler. Et aussi, je me force à persévérer tant que je n'ai pas atteint mon but, ce qui n'était pas le cas avant. Donc... ça finit par donner des résultats! :D

Pierre-Luc Lafrance a dit…

Génial.

Isabelle Lauzon a dit…

À Pierre-Luc : Non, non, tu n'as pas bien lu : pourri, ouaip, pourri. Mais je vais survivre... ;)

Vincent a dit…

Bravo! Ça valait la peine de persévérer. Maintenant tu peux attaquer d'autres projets en bonne conscience. :)

Pat a dit…

Avoye! Celui-là a été rapide, il me semble! Combien de temps pour l'écrire?

Hélène a dit…

Oui très rapide! Super et prend un temps de repos mérité, je suis comme temps il faut laisser le tout décanter un peu avant de le reprendre d'un tout nouveau regard. Bonne suite.

Isabelle Lauzon a dit…

À Vincent : Hihi! En effet, ma conscience va être tranquille un petit bout... ;)

À Pat : 1 mois jour pour jour, mais il faut compter 2 semaines de plus à peaufiner le plan, ce qui nous donne 6 semaines. Mais attention! C'est un premier jet, tout reste à faire! L'essentiel est là, mais je me rends compte qu'il va falloir faire des recherches, améliorer toutes les phrases, remettre en question, certains trucs... Bref, la réécriture sera, à coup sûr beaucoup plus longue que le 1er jet! :)

À Hélène : Chaque auteur a sa façon, mais moi, si je ne prends pas une pause avant de m'attaquer à l'étape suivante, on dirait que je ne vois pas clair. En prenant du recul, je suis plus à même de voir pas mal de défauts, ça donne une réécriture pas mal plus efficace. :)