28 avril 2012

Un texte qui fait du chemin!

L'un de mes textes a été publié récemment dans le journal des employés de mon organisation (environ 500 employés). Et depuis, ce texte continue de faire son chemin...

Ma mère l'a photocopié et en a remis des exemplaires à deux personnes de sa connaissance. Ces personnes l'ont montré à leurs patrons... qui l'ont adoré et ont décidé de le mettre sur les babillards de leurs employés et résidents (il y avait un CHSLD impliqué si j'ai bien compris).

Jusqu'ici, j'en ai reçu d'excellents commentaires, qui m'encouragent à poursuivre ma chronique "Des mots pour le dire" dans le journal des employés! Je l'ai écrit en ayant à l'esprit le contexte du travail de bureau, mais il s'applique aussi en toutes circonstances je pense.

Je vous partage maintenant ce texte afin qu'il continue de faire son chemin...

Le sourire
Avez-vous souri aujourd’hui? Vraiment?
Et… combien de fois?

Si je vous pose la question, c’est parce que je viens de lire plusieurs articles à propos des bienfaits du rire et du sourire, ce qui m’a drôlement fait réfléchir!

Par exemple, saviez-vous que le rire améliore le système immunitaire, maintient la santé du cœur, soulage la douleur et est bon pour la santé mentale? Mieux encore : il brûlerait des calories! Je ne sais pas pour vous, mais cet argument attire définitivement mon intérêt!

Il paraît que sourire porte à voir les bons côtés de la vie. Lorsqu’on sourit, on envoie un message positif à notre cerveau, qui renvoie en retour une certaine sensation de bien-être. On appellerait cela un effet réflexif. Certaines psychothérapies proposeraient même de se sourire à soi-même afin d’améliorer sa qualité de vie. Je ne vous suggère pas d’essayer cette technique en public, par contre!

Le sourire est le seul langage commun à tous les êtres humains, sans égard au sexe, à la langue parlée ou à la culture. Ce qui est dommage, c’est qu’en vieillissant, on serait de moins en moins portés à rire et à sourire… Une conséquence de nos nombreuses occupations et au stress, je suppose. Plus nos responsabilités augmentent, moins on a envie de rigoler. Et notre cœur d’enfant peut nous sembler bien loin...

Le plus drôle, c’est qu’il a été démontré qu’une personne qui sourit à une autre personne peut provoquer un effet de réaction en chaîne qui va faire sourire plus de 500 personnes dans une journée! Songez donc un instant à l’influence que pourrait avoir un seul de vos sourires… Incroyable, non?

En revanche, arborer un visage morose aurait un impact proportionnellement négatif sur notre entourage. Vous en avez sûrement déjà fait l’expérience : un collègue arrive le matin de mauvais poil et son humeur se propage autour de lui…

Malheureusement, si le rire est contagieux, la mauvaise humeur aussi! Il y a tout un effet d’entraînement qui entre en ligne de compte. En être conscient, c’est se donner la chance de renverser la vapeur.

Je vous lance donc à tous une invitation : SOURIEZ! Le plus possible, le plus souvent possible. Un sourire, ça ne coûte rien. Et ça rapporte tellement!

Aucun commentaire: