1 avril 2012

Salon du livre de Trois-Rivières

Hier, je suis allée passer la journée au Salon du livre de Trois-Rivières, accompagnée de ma fille et de Gen.

Quelle journée, mes amis, quelle journée! Seigneur, tous ces bons moments me roulent encore dans la tête ce matin...

Voici la traditionnelle liste de mes achats (* = dédicacé par l'auteur) :

Mes achats personnels

- Le hall des infâmes, de Mathieu Fortin* (pour mon fils et moi)
- Les eaux troubles du lac bleu, de Yanik Comeau* (pour mon fils et moi)
- Les morts ont marché, de Mathieu Fortin* (pour moi)
- Averia tome 2-Annika, de Patrice Cazeault* (pour ma fille et moi)


Cadeaux pour ma fille (tant qu'à acheter du chocolat pour Pâques, pourquoi ne pas plutôt acheter des livres?)

- Les enfants de Dracula tome 1-Les enfants de la nuit, de Yanik Comeau*
- Storine tome 0, de Fredrick D'Anterny*
- Sorcière tome 10, de Cate Tiernan


Achat de ma fille (avec ses sous, car elle avait dépassé le budget que je lui avais alloué)

- Wendy Wagner tome 1-Mort imminente, de Michel J. Lévesque*


Signet dédicacé pour ma fille (parce que nous n'avions pas les livres déjà achetés à Longueuil avec nous, misère!)

- Le royaume de Lénacie, de Priska Poirier*


Affiches dédicacées pour ma fille (et qui iront orner les murs de sa chambre, wow!)

- Les Messagers de Gaïa, de Fredrick D'Anterny*
- Les 7 cristaux de Shamballa, de Fredrick D'Anterny*
- Averia, de Patrice Cazeault*


Dédicaces obtenues pour des livres que j'avais achetés ailleurs

- Agonies (dédicacé par Ariane Gélinas*)
- Arielle Queen tome 10-La dame de l'ombre, de Michel J. Lévesque*
- Averia tome 1-Seki, de Patrice Cazeault*


Maintenant, si je vous dis que j'ai passé une journée INCROYABLEMENT SUPER, me croirez-vous? Que de rencontres, que d'échanges... (je ne vous énumère pas tous les gens que j'ai rencontrés, j'aurais peur d'en oublier!) Impossible de résumer le tout. Trois-Rivières, c'est vraiment un beau salon. Petit, convivial, je l'adore!

Il s'agissait de mon premier salon en compagnie de ma fille (sans mon conjoint et mon fils). Et laissez-moi vous dire que nous en avons profité au maximum! J'en avais presque pitié pour ma pauvre Gen, "prisonnière" de sa table de dédicaces de midi à 17 h... ;)

Patrice Cazeault, Michel J. Lévesque, Fredrick D'Anterny et Yanik Comeau, vous n'imaginez pas à quel point ma fille est ressortie enchantée de sa rencontre avec vous. Elle en avait des étoiles dans les yeux au retour... Merci pour votre temps, votre enthousiasme et votre générosité!

Et tiens, c'est drôle, au retour, ma cocotte a eu un coup de cafard... Tout comme moi habituellement, lorsque je reviens du Salon du livre de Montréal ou du Congrès Boréal... Quand on se rend compte à quel point la journée a été riche en petits bonheurs et en grandes joies et que maintenant, c'est terminé, il faut revenir à la vie normale...

Elle s'est retournée vers moi, a soupiré et m'a dit : "Maman, je ne peux pas croire que je dois aller à l'école lundi..."

Soupir... Comme je la comprends!

8 commentaires:

Grand-Langue a dit…

Wow, c'est ce qui s'appelle aimer les livres!

Je visite certains salons mais je regrette souvent ces visites! Peut-être à cause du bruit, du stress que je ne considère pas propice au bouquineur que je suis.

Je ne m'intéresse pas aux signatures mais j'aime piquer une jasette avec certains auteurs, certains éditeurs.

Cependant, faudrait tout de même que je visite celui de Trois-Rivières un de ces jours!

Grand-Langue

Gen a dit…

Super journée en effet!

Moi non plus je ne peux pas croire que je retourne à la vie normale lundi! :(

Et bon, "prisonnière", faut pas exagérer... (Quoique...) Enfin, j'ai eu plein de visites alors c'était pas trop terrible! ;)

ClaudeL a dit…

C'est beau de voir un tel enthousiasme. Beau de voir aussi qu'une fillette (ou jeune fille?) soit initiée si tôt à l'amour des livres, à la visite des auteurs...

Pat a dit…

C'était super de discuter avec vous deux :)

Avoir pu, j'aurais passé la journée à échanger avec vous!

Isabelle Lauzon a dit…

À Grand-Langue : Effectivement, dans les salons, il y a souvent du bruit, du monde, il fait chaud... Surtout si on y va le samedi après-midi! Mais oui, on adore les livres (et surtout les auteurs!) par chez nous, alors on endure ces petits inconvénients avec le sourire! :D

À Gen : Des journées comme ça, ça me fait rêver de gagner le gros lot pour pouvoir profiter du monde littéraire à longueur d'année... ;)

En tout cas, heureusement que tu avais plein d'amis pour aller te voir de temps en temps! :)

À ClaudeL : Enthousiaste, moi? Voyons... ;P

Ma fille a 13 ans, alors je crois qu'on peut doit plutôt dire "jeune fille" si on ne veut pas se faire lancer des assiettes à la figure... ;)

À Pat : Vraiment, nous avons passé des moments très agréables avec toi! Dommage que ça n'ait pas fonctionné pour le souper... Mais tu sais quoi? Le poster d'Averia est déjà affiché sur le babillard de ma fille! Elle est hyper contente... :D

priska a dit…

On se reprendra pour les signatures dans vos livres. Le tome V sort en septembre alors on devrait se recroiser quelques fois. Bonne semaine... normale ! (rires)

Isabelle Lauzon a dit…

On tâchera d'apporter nos exemplaires au prochain salon! :D

Au moins, ma fille était hyper contente de t'avoir parlé. Et surtout, de savoir que le tome V s'en vient à grands pas...

Semaine normale, oui, on ne peut plus normale... Soupir... Dur, dur, le retour à la réalité! ;)

Anonyme a dit…

quelle belle sensibilité d'artiste vous avez madame
vraiment

BRAVO POUR VOTRE MAGNIFIQUE BLOG

Je m'appelle Pierrot
permettez-moi de vous offrir
une de mes chansons
qui parle de La Tuque et Trois-Rivieres
et dont les paroles et musique
se retrouvent sur

www.demers.qc.ca
chansons de pierrot
paroles et musique

LE CAMIONNEUR

COUPLET 1

j’suis su l’camion 60 heures par semaine
j’t’aime

des fois j’triche un peu
j’fais des heures pour nous deux
on dormira plus tard
quand on s’ra des beaux vieux

moi je vis juste pour toé
j’ai hâte à fin de semaine
j’t’aime

de cogner du marteau
quand tu fais du gâteau
t’es si belle au fourneau
mais j’veux mieux pour ma reine

REFRAIN

suffit qu’tu m’dises
que tu veux changer la cuisine
enlever l’comptoir à melamine

pour que la route
entre La Tuque et Trois-Rivières
soit la plus belle de l’univers

COUPLET 2

j’dors dans l’camion
4 nuits par semaine
j’t’aime

3 heures du matin
réveille par la fiam
mon p’tit lit dans cabine
est ben trop grand pour rien

j’ai des idées
pour la salle à manger
j’t’aime

j’ai ben hâte d’en jaser
autour d’un bon café
j’ai acheté les néons
ceux qu’tu m’avais d’mandés

COUPLET 3

j’suis sul’camion
quand la neige a d’la peine
j’t’aime

quand le vent trop jaloux
la garoche entre mes roues
j’ai autour du c.b.
un vieux chapelet jauni

tu m’l’as donné
en pleurant comme une folle
j’t’aime

parce que t’es ben croyante
pis t’as peur quand y vente
à soir ton camionneur
rentrera plus d’bonne heure

REFRAIN FINAL

suffit qu’tu m’dses
qu’cest ben plus beau dans ta cuisine
parce que mes bras en melamine

te lèvent dans airs
entre La Tuque et Trois Rivières
toi la plus belle de l’univers

suffit qu’tu m’dises
qu’c’est ben plus beau dans ta cuisine
parce que mes bras en mélamine

te lèvent dans airs
loin de la Tuque et Trois Rivières
toi la reine de mes je t’aime
toi la reine de mes je t’aime



Pierrot,

vagabond céleste

Pierrot est l'auteur de l'Île de l'éternité de l'instant présent et des Chansons de Pierrot. Il fut cofondateur de la boîte à chanson Aux deux Pierrots. Il fut aussi l'un des tous premiers chansonniers du Saint-Vincent, dans le Vieux-Montréal. Pierre Rochette, poète, chansonnier et compositeur, est présentement sur la route, quelque part avec sa guitare, entre ici et ailleurs...

Pierrot
vagabond céleste
www.reveursequitables.com
www.enracontantpierrot.blogspot.com

www.tvc-vm.com/studio-direct-2-35-1/le/vagabond/celeste/de/simon/gauthier

MARDI
5 FÉVRIER 2013
21HEURES
Le Gambrinus, 3160 boul. des Forges, Trois-Rivières ; 918-691-3371. Le vagabond céleste accompagné du musicien Benoit Rolland.
www.simongauthier.com

LE VAGABOND CÉLESTE - SIMON GAUTHIER


Pierrot rêve de tout changer; il troque sa maison contre une paire de bottes, pour aller plus loin dans sa vie ! Depuis, il parcourt le Québec. Le rencontrer, c'est recevoir un grand souffle de poésie qui nous étreint, comme des bras chauds venus nous réconforter durant une nuit d'hiver sans abri ! Un récit émouvant, porteur d'avenir.

www.simongauthier.com