16 avril 2012

Mélodie d'écriture

Tiens, j'avais envie de vous partager la chanson qui m'accompagne durant mes séances d'écriture depuis quelques jours. Toujours la même, qui tourne en boucle et dont jamais, jamais, je ne me lasse.

Pourquoi celle-là? Peut-être parce qu'elle est de type "neutre" en ce qui me concerne. Un peu comme les CD de Enya. Je peux les laisser jouer sans m'en soucier et de temps à autre, lorsque mes pieds retombent dans la réalité terrestre, j'accroche sur certains accords, sur certains passages qui viennent me chercher. Puis, j'oublie la mélodie et je replonge dans mon univers imaginaire.

Et, comme d'habitude, lorsque j'entends cette chanson à la radio, je replonge aussitôt dans l'univers de mon roman. C'est toujours comme ça, lorsqu'une mélodie m'accompagne en cours d'écriture. Elle demeure ensuite rattachée à cette histoire dans mon esprit. Étrange, mais c'est comme ça!

Voici donc la fameuse mélodie d'écriture qui m'accompagne en ce moment :


11 commentaires:

Pat a dit…

J'adore cette chanson!

Je l'ai entendue pour la première fois il y a 2 semaines, à la radio, et je ne démords pas non plus.

Je crois qu'on a tous quelques morceaux qui tournent en boucle dans nos oreilles pendant qu'on écrit :)

Isabelle Lauzon a dit…

Le pire, c'est que je ne peux même pas te dire pourquoi celle-là et pas une autre...

Lorsque je l'écoute, je me sens un brin nostalgique, car certains passages me rappellent d'autres mélodies de ma jeunesse... Puis, je me sens euphorique, sans trop savoir pourquoi, sûrement parce qu'elle résonne en moi comme une chanson de printemps, de renouveau...

Étrange, de voir à quel point certaines mélodies peuvent venir nous chercher.

Oui, la plupart d'entre nous avons sûrement des morceaux qui tournent en boucle pendant l'écriture! Et de temps à autre, ça fait du bien de varier un peu ses inspirations de ce côté. Ce n'est pas une mauvaise idée, d'ailleurs, de changer de mélodie à chaque histoire! Mais pour l'instant, c'est celle-là! :D

Hélène a dit…

Merci de la partager, je ne connaissais pas. Pour ma part, je suis peu musicale en écriture, je préfère le silence. Ça ne me vient même pas à l'esprit de mettre de la musique sauf quand j'entends d'autres gens en parler. N'empêche, je peux comprendre l'intérêt et l'engouement pour ce morceaux en particulier. Le bruit de fond aide souvent à la concentration. Mais en boucle, un petit 4 minutes et 10? Je deviendrais folle! Chacun son truc.

Isabelle Lauzon a dit…

À Hélène : Je suis parfois comme toi, il m'est souvent plus facile de me concentrer dans le silence. Mais quand je suis au sous-sol et qu'en haut, ma petite famille écoute la télévision, discute et se lance dans d'autres dérangements sonores, la musique en boucle est un bon moyen de retrouver ma concentration... On survit comme on peut! ;)

Eh oui, un petit 4 minutes 10 en boucle, pendant des heures! Hihi! Voilà une bonne raison de choisir une mélodie qu'on aime pour ce type d'usage... ;)

Caro a dit…

Excellente chanson!

Isabelle Lauzon a dit…

À Caro : :D

Pierre H.Charron a dit…

J'arrive de ma séance de Spinning et cette chanson qui m'a accompagné lors du retour. Elle est vraiment bonne. Elle inspire la nostalgie dans mon cas.

jeanbateau a dit…

Allo

Pour moi le silence n'a pas de prix.
Sinon, en dehors des séances d'écritures, ce sont surtout des tounes francophones. Ces jours-ci : Sèche tes pleurs de Daniel Bélanger. Évidemment je ne sais pas pourquoi.
Mais la toune à dame Isa, chu pas capable. Chacun ses j'sais pas quoi.
xo avec tout le respect...
Oups, la toune vient de commener à jouer, je croyais que je l'avais entendue. Mais je ne change pas d'avis. xo toujours

Isabelle Lauzon a dit…

À Pierre : Oui, n'est-ce pas, elle nous rend nostalgique... mais de quoi? Elle me fait penser à de vieilles chansons de "dans mon temps"... Mais pas capable de trouver laquelle/lesquelles... :)

À Jean : Ah! Des goûts et des couleurs... ;)

Personnellement, si j'écoutais du Daniel Bélanger en écrivant... hum... pas certaine que le résultat serait fameux... :)

Grand-Langue a dit…

Très belle chanson, inspirante, inspirante pour le mouvement, pour la marche, pour la course, pour bien des choses mais pour écrire?

Pour lire ou écrire, j'opte pour le silence. Je n'ai pas la faculté de concentration dont vous êtes dotée!

Grand-Langue

Isabelle Lauzon a dit…

À Grand-Langue : J'étais comme ça aussi avant, je ne pouvais écrire que dans le silence. Mais comme je le disais plus haut dans mes commentaires, le fait d'écrire au sous-sol pendant que ma petite famille vaque à ses occupations en haut m'oblige à trouver un moyen pour me concentrer davantage. Une chanson qui roule en boucle, c'est vraiment la solution! Et quand je suis seule à la maison, le silence règne... :)