13 avril 2012

Concentrée

Eh non! Je ne suis pas tellement jasante ces temps-ci... Désolée, mais mon esprit est obnubilé par ma tâche en cours, soit mon projet de roman.

Le temps que je passais habituellement sur Internet et les médias sociaux, je l'ai transféré en temps d'écriture. Ça ne durera pas toujours, c'est certain. Tôt ou tard, le besoin de contacts sociaux reviendra en force. C'est juste que présentement, je dois mettre les bouchées doubles pour atteindre mon but, soit terminer ce manuscrit et le soumettre avant la fin avril.

Révision, ajustements, ajouts, réécriture... Je suis tellement plongée dans ce projet que j'y pense sans arrêt. Je ne vis (ou presque) que dans l'attente de ma prochaine séance d'écriture.

Et là, revirement de situation, j'ai réalisé récemment que je ne tenais peut-être pas là un projet de 1er roman jeunesse, mais bien un projet de 1er tome pour une SÉRIE jeunesse.

Déboussolée, ravagée par ce drame personnel (j'exagère à peine! Hihi!), j'ai consacré quelques jours à l'élaboration de mon plan de match pour ce que je prévois être les prochains tomes. Il y aura encore du travail à faire de ce côté, mais au moins, j'ai les bases. C'était important, car ça a un impact certain sur mon tome 1...

Donc, j'en suis rendue là. Je revois, j'améliore, je peaufine et je... réfléchis. Je réfléchis à la pertinence de soumettre le 1er tome avant d'avoir écrit la suite ou, à tout le moins, avant d'avoir bien établi mon plan.

Les délais dans le monde de l'édition sont si longs... Le temps que je sache si mon premier envoi à des éditeurs a donné un résultat, mon 2e tome a le temps d'avoir été écrit... Avant, je croyais dur comme fer qu'il était préférable d'écrire tout le projet au complet avant de le soumettre. Là, je n'en suis plus aussi certaine...

Réflexion, réflexion... Je consacre un maximum de temps à ce projet. Du temps, j'en invente, j'en trouve là où il n'y en avait pas avant. Je coupe là où je peux. Mes proches sont compréhensifs et ils acceptent (pour l'instant) le tout sans broncher.

Heureusement, mon chéri est toujours volontaire pour une corvée de vaisselle en solo, question de me laisser un peu plus de temps d'écriture! Merci chéri! ;)

4 commentaires:

Prospéryne a dit…

Courage Isabelle, tu vas finir par trouver ta solution! Et puis, je l'avoue, tu as un homme en or toi! ;)

Hélène a dit…

Gros projet! Félicitations pour ta constance, ce n'est pas facile. Moi j'avais déjà lu que c'était préférable de ne pas s'embarquer dans tout un projet d'une série avant d'avoir été acceptée pour publication. Ça peut être long comme tu dis et le temps que tu reviennes sur ton 2ième tome et les autres, ton style peut avoir beaucoup évolué et la trame peut nécessiter des changements. N'empêche, je crois qu'on peut y aller comme on le sent après tout. Je m'étais retenue d'écrire un tome 3 au dernier Nano à cause de cela mais ce qui en est ressorti n'était pas plus intéressant. Bonne chance et bon mois productif!

Lucille a dit…

Je salue ta discipline, chère amie! Tu es un modèle à suivre.

J'ai bien hâte de lire cette série. Bonne continuité et fais toi confiance... ;)

Isabelle Lauzon a dit…

À Prospéryne : Héhé! Oui, il est vraiment super, mon chéri! :D

À Hélène : Je ne sais pas... Je pense que l'important, c'est d'y aller en écoutant nos pulsions et notre instinct... Présentement, aucun autre projet ne me tente autant que celui-là. Donc, j'ai bien envie de me laisser aller et de voir ce que ça donnera... :D

À Lucille : Discipline toute récente, je le précise! Tiens, je devrais d'ailleurs parler de ça dans un projet billet : la discipline... :D

En tout cas, merci Lucille de me dire de me faire confiance. C'est en effet une grosse lacune chez moi... Toujours ce même mauvais pli qui perdure, soit faire davantage confiance à l'opinion des autres qu'à la mienne... :S