19 mars 2012

Merci Jonathan!

Aujourd'hui, je voudrais juste dire un merci spécial à Jonathan Reynolds.

Voyez-vous, mon fils (9 ans) ne lit vraiment pas beaucoup... mis à part des BD de Schtroumpfs. Pas moyen de l'intéresser à autre chose, à notre grand désespoir!

Dernièrement, j'ai lu à mon fiston et à ma grande (13 ans) "Mes parents, des monstres?", de Jonathan Reynolds.

Petite mise en contexte : Nous avions acheté ensemble ce livre, tous les trois, au Salon du livre de Montréal et nous avions promis à Jonathan de le lire à trois, sous une couverture et avec une lampe de poche... Bon, j'avoue qu'en cours de route, nous avons laissé tomber ce côté romanesque de la chose et nous n'avons conservé que la doudou, mais l'idée est demeurée la même, soit : découvrir ensemble ce bouquin la collection Zone Frousse, une charmante collection que je trouve d'ailleurs très intéressante pour nos jeunes. Les couvertures sont attirantes, ça ne fait pas "bébé" et à mon sens, les garçons peuvent tout à fait y trouver (enfin) leur compte.

Le verdict : pouce en l'air! Mon fils a tellement apprécié qu'en 2 semaines, il a lu 3 fois ce roman durant ses temps libres à l'école... Wow!

Pour la postérité, je l'inscris ici en toutes lettres : le premier roman que mon fils a aimé, ce fut "Mes parents, des monstres?" de Jonathan Reynolds. Je m'en souviendrai toute ma vie je pense.

Ce week-end, j'ai lu à mon fils "Déguisement à vendre" de... Oui, vous l'aurez deviné, de Jonathan Reynolds. Nous avons acheté quelques Zone Frousse dernièrement et je compte les lire à mon fiston.

C'est drôle, il veut que je lui fasse la première lecture, pour découvrir s'il aimera ou non le bouquin. Par la suite, il se l'approprie, il relit les passages les plus marquants, il me reparle de certains éléments qui l'ont intrigué ou fasciné...

Quel plaisir, durant ma lecture, de le sentir se lover contre moi aux passages les plus inquiétants du récit! Les yeux grands ouverts, il attend avec anxiété la suite. Le héros s'en sortira-t-il? Les méchants seront-ils vaincus?

Un gros merci à Jonathan pour son apport dans l'évolution littéraire de mon fiston! ;)

Tiens, c'est drôle, Jonathan a eu un impact sur mon évolution à moi aussi... J'en ai parlé sommairement ici, à propos du recueil Épitaphes, qui a drôlement ouvert des portes dans mon esprit! Spécial quand même...

4 commentaires:

Gen a dit…

Oh! :) C'est tellement mignon comme anecdote! :)

Et je remarque que tes enfants, lorsqu'ils aiment quelque chose, ils trippent à fond et longtemps! Hihihihi

Isabelle Lauzon a dit…

Hihi! Ben oui, quoi? Ils sont entiers... tout comme leur maman! :D

Isabelle Simard a dit…

Génial Isabelle!

@ Gen : les enfants c'est souvent intense. Quand ils partent sur un thème c'est souvent non-stop.

Isabelle Lauzon a dit…

À Isabelle : Seigneur... intenses tu dis? Je fais des crises d'urticaire quand je vois la pochette du film Dumbo... Plus capaaaaaable!!! ;)