9 mars 2012

Il a triché!

Ceux qui me connaissent bien savent que j'ai pris une entente avec moi-même, il y a de cela plusieurs mois (années?) : dès que je publie un livre, peu importe le genre, je m'achète enfin un GPS. Pour pouvoir partir en tournée dans les salons du livre de la province, évidemment.

Une petite mise en contexte s'impose peut-être : Je suis archinulle pour trouver mon chemin. Je me perds dans ma cour. Je manque des sorties d'autoroute ou bien je tourne à gauche lorsqu'il faut tourner à droite... Bon, avec les années, je m'améliore (meeeeerrrrrciiiii Google map!!!), mais je ne suis pas née avec le sens de l'orientation, c'est clair. Et je suis un peu (un peu???) lunatique de nature, alors ça n'aide pas...

À mes yeux, un GPS incarnerait la tranquillité d'esprit. Savoir que, peu importe où je me trouve dans la province, je saurai retrouver mon chemin... Et que, si je me trompe, mon GPS m'aidera à rectifier le tir... Ne serait-ce pas formidable?

Eh bien voilà : mon chéri a triché. Il devait en avoir assez d'entendre parler de mes rêves de GPS. Je lui ai dit cent fois de ne pas m'en acheter un, que je devais le mériter en publiant un livre. Il levait chaque fois les yeux au plafond et me faisait un petit sourire en coin. Avec son esprit de gars et de comptable, il trouvait mon caprice légèrement comique. Pourquoi attendre? Ce n'était pas si cher. Et moi, je lui répondais que c'était une question de principe.

Hier soir, un cadeau emballé m'attendait sur la table de la cuisine. Un doute a effleuré mon esprit. Bientôt, je me rendrai avec ma voiture au Salon du livre de Trois-Rivières et au Congrès Boréal à Québec. Chéri me connaît, il sait que je m'imprimerai une tonne de cartes sur Google pour être certaine de ne pas me perdre... Et que je m'inquiéterai quand même un peu lorsque viendra le temps de partir.

Dans la boîte, je vous le donne en mille : un superbe GPS m'attendait, brillant de mille feux dans son écrin (j'exagère à peine). Chéri m'a annoncé qu'il s'agissait de mon cadeau de fête... quelque peu en avance, si on considère qu'il me reste encore plusieurs semaines à profiter de ma relative jeunesse... Hihi!

Un cadeau, ça ne se refuse pas! Je sautillais sur place hier soir. Et ce matin, je jubile en lisant les instructions de mon beau GPS. Tantôt, j'irai faire des tests dans ma voiture. Depuis le temps que j'en rêve!

Voilà, j'ai mon GPS. Et je me sens coupable : je l'ai obtenu sans avoir eu à publier un livre. Je vais devoir redoubler d'efforts pour atteindre ce but, question de rentabiliser cet achat!

D'après moi, mon chéri a voulu s'assurer que je reviendrais de mes prochaines excursions en un seul morceau... Hihi! Ou plutôt, il souhaitait que j'en profite au maximum, car il me connaît : lorsque je m'inquiète pour un itinéraire, ça me gâche mon plaisir...

Bientôt, mon chéri et moi allons fêter nos 17 ans de rencontre. Est-ce que je vous ai déjà dit à quel point je l'aimais?

21 commentaires:

Ariane_Gélinas a dit…

Charmant cadeau ! Et je suis contente d'apprendre que tu seras au Salon de Trois-Rivières, tu viendras jaser, si tu as le temps :)

Gen a dit…

Oh, vilain chéri! ;) Mais en même temps... quel beau cadeau!

J'ai un anecdote au sujet des cadeaux symboliques :

Quand Vincent a reçu sa ceinture noire, son père lui a offert un tantô (une dague japonaise). Alors peu de temps après qu'il ait passé sa deuxième dan, quand j'ai vu un katana à vendre dans une boutique, je l'ai acheté, en me disant que je lui offrirais pour souligner sa fête ET sa deuxième dan.

Seulement, voilà, juste avant de le lui donner, mon chum m'a dit que, pour lui, la troisième représentait l'accomplissement technique (les autres dan étant plutôt reliées à des accomplissements politiques). Et qu'à ce moment-là, il s'achèterait un katana, parce qu'il aurait l'impression de l'avoir mérité.

J'étais super déçue! Je lui ai donné le katana quand même... et il a été très content finalement! ;)

Alors profite bien de ton GPS. Je te laisserai pas flâner pour autant côté publication! ;)

Isabelle Lauzon a dit…

Tu peux être sure! Je serai accompagnée pour l'occasion de Gen et... de ma fille de 13 ans, qui trippe lecture et écriture.

Ton nouveau bébé ne sera pas encore disponible à la fin mars, n'est-ce pas? Je suppose que je devrai vraiment attendre au Boréal pour le tenir entre mes mains... :D

Isabelle Lauzon a dit…

À Gen : Ouaip, vilain chéri... va falloir que je le récompense pour ça! LOL!

Ah! Les symboles! Pour ton chéri, c'était un katana et pour moi, un GPS... et tous les deux, nous allons avoir triché face à ces symboles, sans le vouloir, à cause de nos conjoints! Hihi! Mais Vincent a eu son 3e dan, n'est-ce pas? Ne t'inquiète pas, je les aurai moi aussi, mes publications!

Et oui, je sais que tu ne me laisseras pas de répit! Mais tu es bien placée pour savoir qu'en ce moment, je mets (enfin) tous les efforts nécessaires pour arriver à mes fins... ;)

Gen a dit…

Non, Vincent a finalement choisi de ne pas payer pour passer son examen de 3e dan (c'était genre 400$ US à une époque où ça donnait genre 600$ avec le taux de change et où on vivait sur 600$ par mois!). Il a acquis toute la technique par contre, il m'a entraînée pour que je passe ma ceinture noire, puis on est passés à autre chose ensemble (jiu jitsu! :)

Gen a dit…

Alors pour aller dans le même ordre d'idée, t'as le droit de publier un recueil de nouvelles à la place d'un roman! :p

Isabelle Lauzon a dit…

Ah! OK d'abord... T'es généreuse avec moi! Hihi!

Dans ma tête, pour le GPS, tant que c'était un livre, c'est correct : album pour enfants, recueil de nouvelles, roman... Et là, j'ai l'impression de l'avoir eu gratis!!! :D

Pour Vincent, c'est dommage, mais parfois on est obligés de faire certain compromis monétaires... Je suppose donc que ce rêve, il l'a mis de côté?

En tout cas, c'est drôle que tu parles de recueil de nouvelles... J'ai justement eu une idée ce matin, et j'ai pris une foule de notes pour un futur projet de recueil sur une thématique... Fichu cerveau qui n'arrête jamais! LOL!

Gen a dit…

C'est pas tellement qu'il a mis son rêve de côté, mais c'est qu'il s'est aperçu qu'il n'avait pas besoin du symbole (la ceinture officielle) pour avoir les acquis et se réaliser.

Un peu comme si tu avais rêvé d'avoir un diplôme en littérature pour devenir écrivaine et que tu réalisais en cours de route que pour être écrivain, faut écrire (et publier), pas avoir un diplôme.

Isabelle Lauzon a dit…

Oui, je comprends le concept... C'est bon, ton exemple, c'est très clair! :D

ClaudeL a dit…

Comme j'en suis à mon deuxième GPS et que j'ai un sens inné de l'orientation, des cartes et tout le tintouin (je ne me suis perdue que deux fois dans ma vie), je me permets de te dire:
1- Le GPS n'est pas tout, il est un complément. Imprime quand même la route avant de partir. Pour comparer. Et apprend le numéro de sortie de l'autoroute, le GPS peut t'en faire prendre plusieurs!
2- Monte le son en roulant, si tu veux manipuler le GPS en route, arrête sur le bord de la route.
3- Pratique-toi avant, quitte à aller à Saint-Jérôme. Il se peut qu'au début, tu veuilles le jeter par la fenêtre, mais persiste, tu ne pourras plus t'en passer.
4- Entre tout de suite les adresses des lieux où tu comptes te rendre et fais une simulation avant de partir.
5- Apprends à trouver les POI (Point d'intérêt) sur ton GPS, très utile si tu cherches une station service ou autre.
Bonne chance.

ClaudeL a dit…

Franchement, j'ai l'air prétentieuse de me vanter de la sorte. Pas mon genre. Mais si j'avais à m'attribuer des notes pour toutes sortes de talents, je dois dire que ma note la plus haute irait à l'orientation. S'il est un sujet où je suis sûre de moi (et il y en a vraiment très peu), c'est bien celui-là (Mais quand je me trompe, c'est pas à peu près, je prends le nord pour le sud, rien de moins). Voilà pourquoi je me suis permise le commentaire précédent. Parce que même quand on est bon en orientation, le GPS demeure un outil et là, c'est en technique, en compréhension de l'instrument qu'il faut être bon. Pratique, pratique, pratique.

Isabelle Lauzon a dit…

À ClaudeL : Oui, effectivement, on m'a avertie de ne pas me fier à 100 au GPS... Parfois, il n'arrivera pas à trouver certaines rues plus nouvelles. Ou il me fera peut-être tourner en bourrique avec une indication erronnée (comme Google map, finalement, ça m'est déjà arrivé...).

Il n'y a rien de parfait, mais quand même, c'est pas mal mieux que de ne rien avoir! Au pire, j'aurai toujours un moyen de retrouver la civilisation...

Les POI, je suppose que ça dit aussi les restos à proximité? Va vraiment falloir que j'explore toutes les possibilités de mon super gadget... Des heures de plaisir en perspective! :D

Merci pour tes conseils!

Isabelle Lauzon a dit…

À ClaudeL : Voyons donc! Tu n'es pas prétentieuse, c'est l'expérience qui parle! Et c'est bien de faire profiter les autres de ses connaissances... Chanceuse, tu as eu ça à la naissance, toi, le sens de l'orientation! Moi, ma fée marraine a dû l'oublier dans son sac... :D

J'ai entendu toutes sortes d'histoires cocasses à propos des GPS. Et à mon boulot, je dois souvent aider des gens perdus (détenteurs de GPS) qui cherchent leur chemin... Donc, je sais que l'outil n'est pas parfait!

Mais je ne suis pas inquiète : au moins, le GPS, lui, saura toujours où est le nord... et moi, JAMAIS! ;)

Ariane_Gélinas a dit…

Isabelle : effectivement, mon roman ne sera pas encore disponible à cette date (il devrait être en librairie à la mi-avril, donc ;) ) Mais je serai au SLTR pour "L'enfant sans visage" et "Agonies". Bien hâte de te revoir !

jeanbateau a dit…

Problème ici à venir.

Quel sera le choix de cadeau maintenant lors de la publication? du premier bouquin?

Tite vie!

Isabelle Lauzon a dit…

À Ariane : C'est sûr que je vais m'arranger pour te trouver! :D Ah oui, tu signeras aussi Agonies? La maison des viscères aura un kiosque, ou bien ce sera plutôt toi qui signeras de façon personnelle, à ta table? (Isa qui est curieuse) De toute manière, j'ai déjà les deux romans dans ma bibliothèque! Hihi! :D

À Jean : Que veux-tu, mon chéri est comme ça! Pas nécessairement de cadeaux aux moments forts du calendrier, et pas besoin non plus parce qu'on s'est entendus pour ne pas faire de folies à nos fêtes et à Noël. Mais de temps à autre, quand il trouve LE cadeau approprié, il n'attend pas une date spéciale pour me l'offrir. Il l'achète et me le donne, voilà tout! Au fond, c'est peut-être comme ça que ça devrait marcher tout le temps... :)

Julie a dit…

Petit cours rapide pour le SLTR: En sortant de l'autoroute sortie centre-ville (sur la 40, en arrivant de MTL), tu prends la première rue à droite, continue jusqu'au bout et tu tournes à gauche. Tu seras à l'Hotel Delta, sur la rue Notre-Dame. À retenir, deux rues: Notre-Dame et Des Forges. Tout à T-R (au centre-ville) débouche sur ces deux rues...
Tu ne paies pas le stationnement dans la rue (horodateur) le weekend.

Lucille a dit…

Ahhh!!! un GPS...

Après le micro-onde et le fer à défriser, je trouve que c'est la chose la plus merveilleuse que l'homme ait inventé.

Le mieux s'appelle Georges, et il est mon meilleur ami à vie.

Profites-en bien et cesse de te culpabiliser. Trouve-toi un autre cadeau de publication: un I-Pad par exemple... ou un voyage dans le Sud;)

Isabelle Lauzon a dit…

À Julie : Hé! Merci beaucoup! Je vais prendre ça en note, juste au cas où mon GPS me taquinerait... ;)

À Lucille : Hihi! Je ne lui ai pas encore donné de nom, à mon GPS... mais me connaissant, ça ne tardera pas! :D

Question cadeau de publication, je crois bien que LA publication en elle-même sera le cadeau... Un moment donné, je suis déjà tellement gâtée par la vie! Demander encore plus, ce serait presque un sacrilège... ;)

Ariane_Gélinas a dit…

Isabelle : Très hâte de te voir, alors ! Et pour répondre à ta question, La maison des viscères a réservé des plages horaires au kiosque "Auteurs d'ici" du Salon du livre. C'est d'ailleurs une superbe initiative que ce kiosque, qui permet aux auteurs de la Mauricie, dont les maisons d'édition ne sont pas présentes au SLTR, de dédicacer leurs ouvrages (et le tout de manière abordable... chaque salon devrait offrir ce genre de service !)

Isabelle Lauzon a dit…

À Ariane : Hé! Belle initiative, ça! C'est vrai, ça devrait être fait partout... Je vais aller jeter un coup d'oeil de ce côté! :)