17 janvier 2012

Suite et fin

Bon, juste pour clore la question ici et en finir une bonne fois pour toutes : la cause du décès d'Edgar, le conjoint de ma maman, a été dévoilée. Je sais, nous sommes chanceux, ça aurait pu être beaucoup, beaucoup plus long avant d'avoir une réponse.

Devant ce décès soudain et inattendu, nous nous posions toutes sortes de questions, nous nous perdions en conjectures. Sa santé était fragile, il était diabétique et pas très en forme depuis quelques jours. Coma diabétique? Ou encore... Il s'était cogné la tête quelques jours avant. Est-ce que ça avait dégénéré? Causé un anévrisme peut-être? Ou encore, tiens, était-ce dû à ce nouveau médicament qu'il prenait? Une erreur médicale peut-être?

Mais non, ce n'était rien de tout ça. Tout simplement, il a fait un infarctus. De ceux qui ne pardonnent pas, à ce qu'a dit le médecin qui l'a examiné.

Est-ce vraiment la vérité? Je ne sais pas. Quelque part, c'est rassurant. Maintenant, on sait que personne n'aurait rien pu y faire, même s'il n'avait pas été seul. Et de toute façon, qu'importe? Il n'est plus là, c'est fini.

Bon, il ne reste plus que le salon funéraire maintenant. Et samedi, ma soeur et moi, nous irons avec notre maman récupérer ses affaires chez lui.

Ensuite... Eh bien! La vie reprendra son cours. Il restera à prendre soin de notre maman. À l'aider à remonter la pente. À l'encourager à trouver des projets, à sortir de la maison.

C'est fini, je n'en parle plus. La vie continue.

2 commentaires:

Gen a dit…

Vous êtes effectivement chanceux d'avoir eu les réponses aussi rapidement.

Ça devrait aider ta maman à tourner la page plus rapidement.

Bonne chance à toute la petite famille.

Isabelle Lauzon a dit…

Merci... Demain soir, ce sera le salon funéraire. La tombe fermée, car ils n'ont pas pu l'arranger convenablement. C'est dommage, j'aurais aimé le voir une dernière fois...

Ma maman commence déjà à songer à des projets. Peinturer son appartement. Faire le ménage de son garde-robe. Rien de bien amusant, mais elle a besoin de s'occuper les mains pour moins penser...

D'accord, ce n'est pas une très bonne période pour nous. Mais des jours meilleurs viendront, c'est certain... bientôt!