20 novembre 2011

Le Salon du livre de Montréal 2011

D'accord, à la demande générale (hum!), voici le bilan du Salon du livre de Montréal 2011, vu par les yeux d'Isa!!!

Je dois dire que j'ai un peu de mal à résumer le tout... Mes émotions sont mélangées. D'un côté, j'ai adoré et de l'autre, j'ai ressenti une sorte de... c'est dur à expliquer.

Bon, allons-y! On verra bien si vous comprenez mon sentiment.

Samedi

Gen et moi nous sommes rejointes à l'entrée pour 10 h. Déception en entrant : Les Six Brumes et Z'ailées n'étaient pas au kiosque habituel (vous savez, ce même kiosque où je retourne d'habitude au minimum 3 fois dans la journée?). Nous avons passé bien vite le coin jeunesse, car nous étions pressées d'aller arpenter les allées de la grande salle du haut.

Et à partir de là... ma mémoire s'embrouille! Attendez... il y a d'abord eu Eric Gauthier, puis Audrey Parily, Ariane Gélinas, Dominic Bellavance, Caroline Lacroix... Des maisons d'édition, des auteurs, trop de monde, trop de livres...

Ah oui! Il y a aussi eu la lecture publique de la pièce Naïla de Brume, basée sur le roman d'Elisabeth Tremblay. Mon coup de coeur dans cette lecture : la chimie entre les deux comédiens vedette. Sur la scène et avec les costumes, ça promet d'être un spectacle de belle qualité!

Vers 14 h, vannées et écoeurées par la foule qui se massait pour voir Patrick Sénécal, Kathy Reich, Geronimo Stilton et/ou Marc Lévy (et autres auteurs tout aussi frustrants qui "volent" les lecteurs aux pauvres auteurs esseulés seuls à leurs tables solitaires - il devrait y avoir des lois contre ça), Gen et moi avons kidnappé Elisabeth Vonarburg et sommes allées prendre une longue collation. Un autre moment à conserver précieusement dans ma boîte à souvenirs...

5 à 7 de blogueurs ensuite, au Hurley's pub (étaient présents : Guillaume Houle, Pierre et sa Chantal, Pat-the-cat, Prospéryne, Ariane, Gen et moi. Bon, dans notre cas, ça a été un 5 à 6 1/2, puisque l'une d'entre nous (pas moi, évidemment! Je paie encore mon entrée au salon, je vous signale!) était attendue pour une séance de signature chez Alire. On m'a dit que bien d'autres blogueurs/auteurs étaient passés ensuite... Ça m'attriste, gang, mais on se reprendra la prochaine fois!

Soirée EXQUISE chez Alire de 19h à 21h, plein de beau monde et des discussions très, très intéressantes. Impossible à résumer. Il fallait y être pour comprendre la magie et l'effervescence du moment...

Bonne nouvelle : cette année, je n'ai pas eu mon habituel down au retour. J'avais profité au maximum de ma journée, j'avais pas mal vu tous ceux que je voulais voir... et je savais que je reviendrais le lendemain!


Dimanche

Heure d'arrivée : 12 h 45. Heure de départ : 15 h 30.

Cette fois-ci, nous y allions en délégation : moi, mon chéri, ma fille, mon fils et ma belle-maman.

Et oui, j'étais très lucide (même pas sous l'influence de l'alcool) avant même de mettre les pieds au salon : je savais pertinemment que cette journée-là ne serait pas pour moi, mais pour mes proches. Donc, j'ai profité de tout ce que j'ai pu voir, mais je n'ai pas abusé de leur temps en allant jaser longtemps avec des auteurs.

Petite déception en arrivant (prévisible) : Michel J. Lévesque, notre premier arrêt en vue d'obtenir une dédicace pour le nouveau Arielle Queen... était beaucoup trop pris par ses innombrables fans en délire. Pas question pour nous d'attendre en ligne une heure (désolée Michel!). Ma fille était un peu déçue, mais elle l'a vu en passant à côté de sa table et ça lui a suffit. Ça, et ma promesse de lui faire dédicacer un jour un Arielle Queen... à un prochain salon peut-être!

J'avais repéré la veille un mignon petit livre chez les Éditions du Phoenix : Opération pièges à chats! d'Isabelle Larouche. Rendez-vous pour fiston à la table de cette auteure si douce et si aimable avec les tout-petits. Mon fils (habituellement un peu timide) a été charmé. Qui sait, peut-être réussirons-nous ainsi à lui faire découvrir autre chose que les Schtroumpfs, sa seule passion littéraire en ce moment...

Belle surprise pour ma fille : je l'ai entraînée chez De Mortagne afin de lui faire dédicacer le premier tome de Le royaume de Lénacie, de Priska Poirier (ma fille l'avait demandé pour Noël et se retenait à deux mains pour ne pas l'emprunter à la bibliothèque de son école). Une autre auteure extrêmement gentille, qui a comblé ma fille de joie : sa première dédicace à vie! J'aurais dû apporter mon appareil photo pour immortaliser le moment...

Là, je vais devoir résumer un peu, parce que mon résumé si difficile à résumer commence à s'allonger pas mal...

Mes achats (samedi ou dimanche, peu importe) :

- Montréel, Éric Gauthier
- Opération pièges à chats, Isabelle Larouche
- Arielle Queen - La dame de l'ombre, Michel J. Lévesque
- Roman-réalité, Dominic Bellavance
- Les têtes rousses, Claude Lamarche (ma plus grande peine à ce salon : elle n'était pas là, bouhou!)
- Le royaume de Lénacie, Priska Poirier
- L'univers des schtroumpfs - Gargamel et les schtroumpfs (pour mon fils, voyons, juste pour mon fils... mettons!)
- Mes parents, des monstres, Jonathan Reynolds (qui a fait une dédicace hilarante à ma fille, mon fils et moi, avec un dessin rigolo - ici encore, mon fils a été conquis! Bravo Jonathan, ce n'est pas si facile à réussir!)
- Les tuniques bleues #55 - Indien, mon frère (pour mon chéri et moi, nous adorons cette série de BD!)
- Un cossin qui joue "Lettre à Elise" en boucle quand on tourne la manivelle (cadeau pour fiston, disons que c'était la carotte au bout du bâton pour lui faire tenir l'après-midi... vous savez ce que c'est!)

Ah! J'ai aussi profité du salon pour me faire dédicacer Kinderesser par Marie Laporte, que je n'avais pas eu l'occasion de rencontrer l'année dernière. Une autre belle rencontre!

Et que dire des dédicaces de Sébastien Aubry, Ariane Gélinas, Josée Lepire, Yves Meynard et... le fameux ERMITE (Richard Tremblay, sorti pour l'occasion de sa tanière, tout un honneur pour nous), qui signaient tous leurs nouvelles parues dans Alibis ou Solaris... J'avais déjà depuis belle lurette la plume de Gen dans mon exemplaire, vous vous doutez bien.

Et tiens, j'ai envie de vous partager la belle surprise que m'a fait mon super chéri (dans des occasions comme celle-là, il est vraiment super-super!). En passant devant un kiosque, il a vu le logiciel Antidote HD... que je lorgnais depuis plusieurs mois, sans même oser l'acheter ou le demander. Il m'a amenée prendre des renseignements, je m'apprêtais à repartir... et il m'a proposé de l'acheter là, tout de suite. Quoi? Je ne m'y attendais pas du tout! (ici, je rappelle que mon chéri m'avait acheté à l'époque Antidote RX sur un coup de tête - pour cette autre belle histoire, c'est ici) Il pensait me le donner pour Noël, mais bon, nous étions là, le moment était le bon et il n'est pas du genre à attendre quand il veut acheter quelque chose. Quelle belle surprise! (il voulait l'emballer sous le sapin et me le donner quand même à Noël, mais ça, c'est une autre histoire... Hihi!)

Mais pourquoi donc disais-je que mes sentiments avaient été partagés face à ce salon? Raconté comme ça, c'était super merveilleux!

Ah oui! C'est vrai, je me souviens : j'ai eu des reflux acides toute la journée (de toute façon, c'est rendu un état permanent chez moi, je vais finir par m'y habituer un jour) et j'étais extrêmement fatiguée (autre problème normal, vu que je fais actuellement de l'anémie et que je manque d'énergie). Et je vous ai parlé de mes maux de pieds? Autre trouble normal. Pas drôle d'être vieille comme moi... LOL!

Et du côté des kiosque, je ne sais pas... me semble qu'ils n'étaient pas disposés de façon aussi agréable que d'habitude. Dites-moi, ceux qui y étaient : c'est mon imagination ou quoi? On dirait qu'il manquait un peu de magie là-dedans... Enfin, c'est peut-être juste moi... Chose certaine, que ce soit le samedi ou le dimanche, ce n'est pas du tout l'idée d'y aller en après-midi... Que de monde!!!

Voilà, c'était le Salon du livre de Montréal 2011, vu par Isa! Des salons comme ça, ça réveille en moi la hâte pour le prochain Congrès Boréal... Que voulez-vous, j'aime ça, moi, rencontrer des ribambelles d'auteurs! Ça me donne de l'énergie, ça me donne le goût de plonger à fond dans mes projets!

Et vous, avez-vous aimé votre SLM?

7 commentaires:

Pierre H.Charron a dit…

Week-end bien chargé!! Content de t'avoir revu!

je te donne ds nouvelles pour l'atelier qu'on s'est parlé.

Et , vite ..Vas-étrener ton nouveau Antidote HD ;)

ClaudeL a dit…

Antidote HD? Tu me diras s'il est bien différent de RX.

Tu me mets de la pression, là. Je ne veux pas être ta plus grande peine. Plus on tarde à se voir, plus tu risques d'être déçue. Dis-toi que tu as le meilleur de moi dans mes écrits.

Isabelle Lauzon a dit…

À Pierre : Moi aussi, bien contente de vous avoir revus, toi et Chantal! :D Oui, SVP,donne-moi des nouvelles de ce fameux atelier, j'ai hâte de voir de quoi il retourne... C'est sûr que ça m'intéresse! Et pour Antidote... héhé! Dès que j'ai un peu de temps à moi, je m'y mets! :D

À ClaudeL : Juste pour toi, je ferai un billet un moment donné sur mon nouvel Antidote... ;)

Je précise : j'avais le RX sur ma vieille Bertha, mais impossible de le mettre sur mes autres ordis, car j'avais perdu ma clé d'activation dans le déménagement... (Grrrr). Donc, je rêvais d'avoir le nouveau HD pour me mettre à jour, oui, mais aussi pour l'avoir partout...

Et là, c'est sûr que je ne serai pas déçue lorsque je te rencontrerai, voyons!!! Tu as été l'une des premières à venir me visiter régulièrement sur ce blogue... et tu es encore là. Ça fait un bail, quand même... J'ai hâte de te parler en vrai! Et si ça se trouve, c'est avec moi que tu seras déçue. Tu vas voir, je déplace pas mal d'air... ;) Enfin, je vais me contenter de ton livre... pour l'instant!

richard tremblay a dit…

Dis donc avec tous ces cadeaux de Noël que vous vous donnez avant terme, va falloir que vous regarnissiez l'arbre avec d'autre chose, non ?

Très heureux d'avoir pu jaser avec toi, Isabelle. Merci.

K.Girard a dit…

Je me rappelle des ampoules que j'avais aux pieds à force de rester debout sur du béton au Salon du Québec. J'imagine que les ampoules sont plus grosses au Salon de Montréal. Tsé, la gran'ville ! :)

Gen a dit…

Super journée ma chère! :) Mais, en effet, tellement difficile à résumer. Le SLM, c'est désormais moins une occasion de bouquiner et plus de retrouver les copains! lol! :) Et c'est bien ainsi : on fait la file moins longtemps devant les tables des vedettes, en sachant pour pourra les accrocher plus tard! ;)

Isabelle Lauzon a dit…

À Richard : Oui, avec les cadeaux pour les autres! Les enfants, la famille, les chats, les profs... Alors on se gâte tout de suite! LOL! Sérieusement, on n'est pas tellement le genre à se faire des cadeaux à Noël, mon conjoint et moi. On s'offre ce qu'on souhaite vraiment au moment où on le voit... Eh! Moi aussi, je suis contente qu'on ait eu le temps de se jaser! :D

À Keven : Pour ma part, pas d'ampoules, mais un solide mal de fesses et de dessous de pieds hier... J'étais rackée! 2 jours de SLM + 1 journée de magasinage intense pour les cadeaux de Noël... Ayoye! ;)

À Gen : LOL! Tu as bien raison! J'ai acheté moins de livres pour moi que d'habitude, mais j'ai jasé à plus de monde... Le monde à l'envers! ;)