23 juillet 2011

Un petit bijou!

Avis aux amateurs de SFFF! J'ai déniché un petit bijou de recueil (ou anthologie?) : Transes lucides, présenté par René Beaulieu et Guy Sirois.

À prime abord, au Congrès Boréal 2010, cette couverture en noir et blanc ne m'a pas parue très alléchante. Mais comme René Beaulieu me vantait chaudement les mérites de ce recueil (publié en 1999 par Ashem Fictions), j'ai tenté ma chance.

Quelle belle découverte! Plusieurs auteurs - certains plus connus, d'autres dont j'ai découvert avec plaisir la plume - y signent des nouvelles de qualité :



  • Le musée de l'impermanence, Elisabeth Vonarburg (une nouvelle en narrateur "je"!)

  • Ailleurs, Daniel Sernine

  • La mort sur Venise, Alain Bergeron

  • Les âmes gelées, Michèle Laframboise

  • Tirés d'une même chair, Jean-Louis Trudel

  • Mon Petit Chaperon Rouge, Francine Tremblay

  • La raison du chien, Serge Mailloux

  • Rêves de chiffres, Jean Dion

  • Mystères des pyramides, Michel Lamontagne

  • La Grande Roue, Jacques Brossard

Je ne vous ferai pas un résumé de chacune des nouvelles : certaines m'ont marquée, d'autres ont plutôt représenté un plaisir éphémère. Chacun des auteurs explore un univers différent et c'est justement ce qui fait le charme de ce recueil : la diversité.

J'ignore s'il est en vente en librairie, mais vous pouvez toujours aller voir du côté de René Beaulieu, il lui en reste peut-être encore en inventaire...

8 commentaires:

Pierre-Luc Lafrance a dit…

Salut Isabelle, ce n'est assurément pas disponnible en librairie (ne l'a jamais vraiment été), mais c'est en effet un excellent recueil. Je l'ai lu à sa sortie, donc mes souvenirs sont flous, mais je me souviens que j'avais adoré les textes de Michel Lamontagne (de la fantasy urbaine québécoise), de Jean Dion (un auteur malheureusement trop rare), d'Alain Bergeron (je l'ai souvent dit et je le répête : le meilleur novelliste dans nos genres au Québec), de Daniel Sernine (un excellent conteur) et de Jean-Louis Trudel (dont le texte, de mémoire, avait une humanité qui manquait souvent à ses textes jusque là).

Gen a dit…

Coudonc, je le veux ce recueil!!!

Et je seconde Pierre-Luc : Alain Bergeron est génial... d'ailleurs, si tu veux faire un échange, j'ai son recueil "Corps-machines et rêves d'ange" à la maison :)

Isabelle Lauzon a dit…

À Pierre-Luc : Quand même, tu as une mémoire impressionnante! Ne me demande pas de te parler d'un bouquin que j'ai lu il y a quelques années, je risque de bafouiller un peu... ;) Mais effectivement, certaines nouvelles de ce recueil demeurent longtemps dans notre tête (je l'ai lu il y a quelques mois et je me souviens encore de plusieurs passages, c'est très bon signe me connaissant!) :D

À Gen : Un échange, bonne idée! Mais un échange-prêt, OK? Je veux le récupérer après, ce petit bijou-là... ;) Ce qui me fait penser, tu ne m'as pas fait lire ton fameux passage du livre de Sernine à l'atelier court... Héhé! Faudra se reprendre! Mais pas à ton lancement, évidemment... C'est de TON livre à toi qu'on parlera ce jour-là!!! :D

Anonyme a dit…

Idem pour moi, acheté de René Beaulieu à Boréal il y a qqs années, qui me l'avait chaudement recommandé. Je trouvais la couverture si laide que je ne l'aurais jamais acheté sans recommandation et j'aurais passé à côté d'un excellent recueil !

Caro L.

Gen a dit…

Oui, oui, échange-prêt évidemment.

Ah flûte, le pire que c'est que je l'avais dans mon sac le bouquin de Sernine!

Isabelle Lauzon a dit…

À Caro : LOL Je commence à croire que René Beaulieu est un bon vendeur! ;) Mais il avait raison et toi aussi, c'est vraiment un excellent recueil. Je l'ai découvert sur le tard un peu, mais mieux vaut tard que jamais! ;)

À Gen : Flûte! On a oublié toutes les deux... Tant pis, ce sera pour la prochaine fois! Pour ma part, j'essaie de penser à t'apporter Transes lucides à ton lancement. :)

Alexandre Babeanu a dit…

Me voilà tout intrigué, même s'il me semble impossible de mettre la main dessus depuis ma lointaine côte Ouest.

Cela dit, l'habit fais souvent bien plus le moine qu'on ne le pense...

Isabelle Lauzon a dit…

À Alexandre : Impossible, peut-être pas... si tu travailles fort pour le dénicher sur internet quelque part! Et pour ce qui est de l'habit... au contraire, ce bouquin est l'exception à la règle! Faut pas se fier à la couverture! :D