16 juillet 2011

Et l'aventure se poursuit!

J'ai passé à peu près tous mes temps libres de la semaine à écrire ou à commenter des nouvelles.

Je me suis levée à 5 h 30 tous les matins... et à 6 h 30 ce samedi - quoi, je n'ai pas le droit de faire la grasse matinée? ;) - pour travailler sur mes textes.

Vous l'aurez peut-être deviné : l'aventure de l'atelier se poursuit! Chacun réécrit ses textes et les renvoie à tout le monde. On commente le travail qui a été fait. Et on retourne à notre ordinateur. Cent fois sur le métier...

Bref, je ne blogue pas beaucoup, encore moins que d'habitude! Mais dites-vous bien que c'est pour la bonne cause!

Toutes ces petites lumières dans ma tête, qui s'allument enfin... Évolution, évolution!

9 commentaires:

ClaudeL a dit…

Contente pour toi. Continue. Et un jour au lieu de lire ton blogue, on lira tes textes publiés.

Gen a dit…

5h30!?! 6h30!?! Tu nous as mis un extrait d'une nouvelle de SF ou quoi? :p

Wow, je suis contente de voir l'effet que l'atelier a eu sur toi. J'ai retravaillé moi aussi, mais de façon un peu moins assidue. Après l'atelier, j'ai toujours besoin d'une période pour décompresser.

Cela dit, j'ai hâte de voir les résultats de ton retravail! :)

Isabelle Lauzon a dit…

À ClaudeL : C'est ça le but! ;) Mais ce ne sera pas les publications OU le blogue : le blogue demeurera, j'en suis persuadée... J'ai trouvé le moyen maintenant : on ralentit, mais on n'arrête pas! :)

À Gen : LOL! Non, ce n'est pas de la SF! Je suis folle de même... Et puis, je suis une fille du matin, moi! Je travaille toujours mieux en avant-midi. Le soir, rien à faire avec moi, je suis brûlée. Et puis, souvent, c'est le meilleur temps pour avoir la paix. Sinon, tout le monde est après moi, me dérange sans arrêt. Tu vois, ce matin, j'ai interdit à mon fils l'accès au sous-sol pour une période indéterminée. Sinon, il joue à côté de moi et me parle sans arrêt...

Hé! On n'a pas le temps de décompresser, t'as pas vu à quel point Elisabeth nous pousse dans le derrière pour nous activer! LOL! C'est vrai que toi, depuis le temps, elle ne doit plus tellement te faire peur... Hihi!

Pour l'instant, le travail de réécriture, c'est surtout : prendre les commentaires de tout le monde, les regrouper et voir ce que je garde, ce qui ne convient pas, ce qui doit être retravaillé plus tard, ce qui peut être réglé tout de suite... Ouf!

C'est drôle : quand j'ai soumis ce texte, il y a quoi... 1 mois? (un siècle!), je le trouvais quand même bon... Et là, je le relis et je le trouve naïf, rempli d'illogismes, faible... MERCI MON DIEU! J'ai enfin compris quelque chose... ;)

Allez, j'y retourne!

Vincent a dit…

Wow... Chapeau! Je suis impressionné que tu arrives à être productive à une heure si matinale. Quand je commence à travailler à 4h ou 5h du matin, il me semble être zombi pour toute la journée. Je ne le ferais pas par plaisir. :o

Isabelle Lauzon a dit…

À Vincent : Bof! C'est pas vraiment impressionnant, plutôt une question de métabolisme je dirais... (et une longue habitude des séances de pêche à l'aube dans ma jeunesse!)

Je suis certaine que toi, tu arrives à veiller super tard sans problème. Tandis que moi, après 21 h... Ne comptez plus sur moi, je suis écrasée sur le divan! ;)

Par contre, il faut que je déjeune le matin avant de m'activer, c'est vital. Et après, petite boule d'énergie, je suis prête à conquérir le monde!

Gen a dit…

@Isa : Vincent travaille à des heures normales je dirais : il est fonctionnel de 8h à minuit à peu près.

Moi je vis sur un autre fuseau horaire : dans un monde idéal, je me lèverais à 10h et me coucherais vers 3h du matin. Mes heures les plus productives pour écrire ont toujours été de 10h à minuit! lol

T'as raison, ça doit être une question de métabolisme.

Pis je dirais pas qu'Élisabeth me fais plus peur, mais bon mon patio se peinturera pas tout seul! :P

Isabelle Lauzon a dit…

À Gen : Dans mon cas, je suis fonctionnelle de 6 h à 22 h je dirais. En tout cas, ton métabolisme à toi est pas mal plus étrange! Mais j'aimerais bien avoir le même... Vu que les heures où je commence à être libre le soir, c'est à peu près vers 21 h... Imagine, avoir encore quelques heures devant moi pour écrire! Le rêve...

Ah! OK, tu as décidé de braver Elisabeth et de vivre dangereusement... Amuse-toi bien avec ton patio! ;)

Carl a dit…

Évolution, révolution, félicitations ;)
J'ai hâte de lire ça.

Isabelle Lauzon a dit…

À Carl : Merci! Moi aussi, j'ai hâte de me lire après coup, parce que là, c'est pas de la tarte mon affaire! LOL! :D