20 février 2011

Mise à contribution

Certains me diront peut-être que je suis opportuniste, esclavagiste et exploiteuse d'enfants... Et ils auront sûrement raison!

Mais bon, je ne peux pas résister à la tentation. Je vais profiter des connaissances de ma fille pour les intégrer dans mon roman.

Je vous explique : Ma belle vient tout juste de participer à une expo-sciences à son école. Le thème que son équipe avait choisi : les pierres précieuses.

Quand j'ai entendu son exposé, j'ai réalisé que c'était exactement ce dont j'avais besoin pour mes sorciers. Elle avait en banque des anecdodes, des supersititions, des explications scientifiques...

Bref, du beau matériel de recherche déjà tout prêt pour sa chère petite maman d'amour! Héhé!

Allons, je ne suis pas profiteuse du tout... au contraire, je suis gentille, je lui permets juste de faire d'une pierre deux coups avec ses recherches...

Au fond, je fais une bonne action, non? :)

6 commentaires:

François Bélisle a dit…

Tout à fait.

Mon deuxième Moufettes est grandement inspiré de la vie de livreur de mon beau-fils...

Gen a dit…

Cocotte sera plus que fière de retrouver ses propres recherches dans le roman de maman, j'en suis sûre! ;)

Et j'aime bien la piste que ça dessine cette histoire de pierres précieuses! :D

Isabelle Lauzon a dit…

À François : Héhé! On prend notre inspiration où on peut! Et comme la réalité dépasse souvent la fiction... :D

À Gen : C'est sûr qu'elle est fière! Surtout qu'elle est la seule personne au monde qui en sait autant sur mon projet en cours. Ben oui, je teste mes idées sur elle et ses réactions m'aident beaucoup à faire le tri dans tout ça... Exploiteuse un jour, exploiteuse toujours! :D En tout cas, ce qui se dessine à l'horizon, c'est tout un tas de recherches... Je croyais que ce serait minime, mais ça commence à prendre des proportions incroyables! Géographie, géologie, faune, flore... si ça continue, je vais devenir une vraie encyclopédie vivante! MDR!

ClaudeL a dit…

Et où tu crois que les auteurs-jeunesse prennent leur inspiration ou a tout le moins un peu de vocabulaire: leurs enfants, leurs élèves.

Isabelle Simard a dit…

Moi aussi je trouve que sorcier, pierre, faune et flore ça sonne bien. J'adore ces histoires.

Tu sais, moi aussi je m'inspire de mes enfants. Pour la nouvelle que j'ai soumise et dont on m'avait dit que j'aurais des nouvelles dans 90 jours (et qui va bientôt tomber dans le 180 jours), je me suis inspirée de mes enfants, de leurs réactions, de leurs croyances et de leur façon d'être.

Isabelle Lauzon a dit…

À ClaudeL : Ah! Ça veut dire que je n'ai plus besoin de me sentir coupable? ;D

À Isabelle : Ne t'en fais pas pour les délais des éditeurs, c'est souvent plus long que ce qu'ils nous disent... Il faut être patient! :D