10 janvier 2011

Toi et moi, it's complicated


Dominic Bellavance

Le phénomène Facebook sous toutes ses coutures!

La vie de Daniel tourne autour de Facebook et de son fil de nouvelles. Il y passe tout son temps et pète les plombs dès qu'il y a une panne d'électricité ou que les piles de son iphone sont mortes...

Tout commence par une vidéo mise en ligne sur Facebook par une certaine Anne-Sophie. Vidéo dans laquelle on peut clairement voir Daniel embrasser Vicky... Sauf qu'aux dernières nouvelles, Daniel sort avec Véronique...

Dans un monde où la cyberréalité devient plus tangible que la réalité, la vie de Daniel devient très, très compliquée!

En tant que non-adepte convaincue de Facebook, j'ai parcouru ce roman avec un mélange de scepticisme et d'étonnement. Je n'arrivais tout simplement pas à croire que le personnage principal, Daniel, puisse être aussi intoxiqué par le Web. Eh bien oui! Des amis m'ont confirmé que des gens comme Daniel, ça existe pour vrai. Wow!

J'aimerais souligner ici la très originale mise en page de ce roman, qui aide vraiment le lecteur à faire la différence entre ce qui se passe sur le Web et dans la vie réelle. Une initiative heureuse qui donne une touche vraiment très moderne et actuelle à l'ensemble. Du jamais vu, en ce qui me concerne.

Du côté de la psychologie de Daniel, je ne peux m'empêcher de la comparer au personnage principal de "Un petit pas pour l'homme", de Stéphane Dompierre (que j'avais adoré) : Un personnage plus grand que nature, très caricatural, qui donne une solide dose de légèreté et d'humour au récit.

J'ai apprécié ma lecture et je dois dire qu'elle m'a beaucoup fait réfléchir à propos du phénomène Facebook, auquel j'étais totalement réfractaire, je l'avoue. Ma curiosité étant piquée, j'ai entrepris d'en apprendre davantage sur les méandres de ce réseau social qui gagne chaque jour en popularité...

Si ce livre m'a ouvert l'esprit face au monde virtuel, j'ose espérer qu'il incitera certains adeptes un peu trop intenses dans leurs activités à tempérer leurs ardeurs. Parce que la vraie vie, non, ce n'est pas le Web!

Une lecture fort agréable, donc, avec un léger bémol toutefois : la fin, qui m'a légèrement laissée... sur ma faim. Une fin un peu trop abrupte, qui aurait selon moi gagnée à être retravaillée.

Je recommande sans hésiter ce roman très actuel, qui m'en a beaucoup appris sur le phénomène Facebook!

5 commentaires:

ClaudeL a dit…

Bravo pour ta franchise. Personnellement, je ne comprends pas encore la raison d'un titre moitié anglais et le "e-mail" sur la couverture.

Isabelle Lauzon a dit…

Oui, je me doute que le mélange d'anglais et de français dans le titre a dû te turlupiner! :D Pour ma part, je comprends qu'il doit s'agir d'une question de "marketing", pour rendre ça "cool", ou "hot", si tu préfères... (au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, je te tire un peu la pipe, là... hihi!) ;)

Ém a dit…

C'est sûr que ce n'est pas français. Mais en fait, c'est une référence. Dans Facebook, "It's complicated" est un des choix proposés dans la case "Relationship status" quand on entre nos infos dans notre profil.

K.Girard a dit…

Dominic avait fait un vox-pop l'an passé si je me souviens bien. «Toi et moi, c'est compliqué» donnait un allure bien différent au roman (genre Harlequin). Et puis je trouve que ça montre bien le mélange franco-anglo dans nos médias sociaux. Après tout, combien de personnes par jour vont dire le mot Facebook alors qu'on devrait dire «Livre de visages».

Mon grain de sel! Paix, amour, amitié, joie, espoir!

Isabelle Lauzon a dit…

À Ém : Ah! Là, tu m'apprends quelque chose! Faut dire que je n'en suis qu'à mes premiers pas dans Facebook... Sachant ça, ça rend le titre encore plus pertinent je trouve!

À Keven : Hum... Effectivement, le titre en français aurait été beaucoup moins accrocheur. Mouahahaha! Livre de visages!!!! Non, décidément, je pense qu'il faut accepter, un moment donné, le fait que l'anglais fait partie de notre quotidien. Surtout sur internet! Et pour toi : Santé, joie, amour, amitié, argent!!! :D