10 janvier 2011

Maintenant

Maintenant que j'ai étalé dans tout plein de fichiers toutes mes idées pour mon histoire de sorciers, qu'est-ce que je fais? LA question à mille piastres...

J'ai le choix entre deux projets de romans :
  • Celui qui se passe à Saint-Jérôme, qui tiendra dans un seul roman, et qui s'adressera à un public de jeunes adultes.
  • Celui sur les sorciers, qui deviendra au minimum une trilogie, peut-être même plus, car il y a tellement de matériel et de possibilités, ça me dépasse!
Jusqu'à ce matin, je croyais que je travaillerais sur le roman de Saint-Jérôme. Il aurait l'avantage certain d'être terminé plus rapidement. Ce serait un choix raisonnable. Il me semble.
Raisonnable... Là, à l'instant même, je sens un vent de rébellion monter en moi. Hé! Je suis raisonnable dans la plupart des sphères de ma vie... Ai-je vraiment envie de m'obliger à l'être dans l'écriture? Pfft!
L'histoire des sorciers vient me chercher et m'obsède à un point tel que j'ai envie de plonger à pieds joints dedans. Là. Tout de suite. À dire vrai, rien d'autre ne me tente vraiment.
L'avis de ma fille (qui a eu droit à un résumé des deux histoires) est lui aussi sans appel : les sorciers. Elle adore cette histoire, ce qui est normal, puisqu'elle est en plein dans l'âge de mon public cible! Elle me pousse à l'écrire sans plus attendre, car elle veut la lire. Et tiens, moi aussi, j'ai hâte de la lire, cette histoire!
Maintenant, je crois qu'il n'y a plus à hésiter. Je ne dois plus penser aux délais, mais foncer avec ce projet qui m'habite depuis le 22 décembre dernier et qui prend toute la place depuis ce jour.
Ça prendra le temps que ça prendra!
Maintenant, on passe au sondage : suis-je devenue complètement folle?

12 commentaires:

Pierre H.Charron a dit…

Moi je dis, vas-y avec celui qui te noud les trippes!!! Alors Go pour les Sorciers ! Même si j'aimerais au boutte lire une histoire qui se passe dans ma ville natale (Saint-Jérôme)...Mais je sais, je ne perd rien pour attendre..Tu la sortira aussi un jour.

Alors, au travail pour le Tome 1 de "Histoire de Sorcier" Titre provisoire ;)

Lucille a dit…

Je seconde Pierre ! De toutes façons, les sorciers vont t'obséder et ils t'empêcheront d'être à 100 % dans ton projet...

;o)

Elisabeth a dit…

Perso, je prendrais l'histoire en un seul volume! Mais comme je suis en train de finir une série, je pense que je transpose mes propres désirs sur tes projets... ;)

Quoique tu choisisses, on a hâte de te lire... :)

Pat a dit…

Go pour les trippes. Go pour la rébellion.

Mais attention, les séries sont énergivores...

Faut s'y consacrer honnêtement.

Sylvie a dit…

De toute façon, ce n'est pas toi qui décide, Isa. C'est ... Eux. Taaadam, taadam, tadam, tadam... (musique de suspense pas très réussie). lol

Gen a dit…

Go pour la série, puisqu'elle t'obsède.

En te laisant une porte ouverte : qui sait, tu auras ptêt envie d'une pause après le premier tome. ;)

Faut pas forcer les muses.

Alexandre Babeanu a dit…

Et des sorciers à Saint-Jérôme...?
En tout cas, faut pas se forcer, tout le monde semble d'accord. Ecris ce que tu as envie d'écrire! Bonne chance!

Isabelle Lauzon a dit…

À Pierre : T'inquiète, je vais écrire celle de Saint-Jérôme aussi! Ça va me laisser la chance de faire encore quelques recherches en attendant... Je garde en mémoire ton offre d'infos sur le Cégep... :D

À Lucille : Ah ça! C'est vrai que mes sorciers prennent toute la place. Si j'embarquais dans un autre projet, j'ai l'impression qu'ils viendraient me jeter un mauvais sort... ;)

À Elisabeth : Ouf! C'est sûr qu'avec tout ce que j'ai comme idées, ça ne rentre pas dans un seul livre! :) Mais là, j'ai l'impression que je n'aurai encore rien de sorti pour le prochain SLM, hein! ;)

À Pat : Ouais, je sais que j'ai pas fini si j'embarque dans une série... C'est pas raisonnable pantoute mon affaire! Toute une aventure en perspective! Et merci de la mise en garde : je tâcherai d'être honnête dans ma démarche... :D

À Sylvie : Hum... Je ne suis pas sure d'adhérer à cette philosophie... J'y réfléchis encore! :D

À Gen : Ah! Sage Gen! Merci de me donner le droit de prendre une petite pause de temps en temps... Entre chaque tome mettons? :D

À Alexandre : J'ai l'impression que je ferais une grande erreur en reportant ce projet à plus tard. Quand on perd le feu sacré pour un projet, on a beau y revenir, ce n'est jamais aussi fort... Alors j'en profite pendant que ça passe! :D

Yves a dit…

L'écriture est propulsée par les tripes de l'écrivain. C'est lorsque ce dernier transpose sa folie et sa passion à travers des mots judicieusement choisis que l'histoire prend véritablement sa forme.

Et les autres ont raison. Il faut écrire pendant que le feu de la passion brûle. C'est ce feu là même qui nourrit l'imagination!

Isabelle Lauzon a dit…

À Yves : Que c'est bien dit! Eh bien! Je n'avais pas du tout planifié ce revers de situation (soit, m'embarquer dans une longue série!), mais effectivement, le feu de la passion brûle actuellement et je n'ai pas du tout envie de repousser ce projet aux calendes grecques! :)

Carl a dit…

Je te recommande aussi de rouler sur le jus que te donne l'histoire de sorcière.
Quand tu seras à court, tu auras tout le temps de retourner sur ton autre livre

Isabelle Lauzon a dit…

À Carl : C'est tellement drôle! Je m'attendais à ce que les gens me disent de finir mon autre projet (St-Jérôme), de finir ce que j'avais commencé avant de tomber dans autre chose... J'ai très souvent ce genre de dilemne (ah! l'éparpillement!) et je m'oblige à travailler sur des projets qui me tentent moins, alors que d'autres m'attireraient tellement plus! Et ça donne souvent des résultats ordinaires... Là, j'écoute enfin mon inspiration. Je fonce dans ce qui me branche vraiment au moment présent! :)