29 novembre 2010

Quelques critiques regroupées

Bon, je l'avoue : je lis pas mal plus vite que je ne ponds des critiques. Question d'intérêt personnel je suppose. Ou, plus probablement, de paresse! Parce que lire, c'est facile, mais résumer et critiquer, c'est du boulot! :D

Alors j'ai décidé de regrouper ici quelques courtes critiques. Parce que j'ai envie que les gens (lecteurs et auteurs) savent ce que j'ai pensé de ces lectures, et surtout pour que ces bouquins arrêtent de me regarder avec leurs yeux larmoyants... Plus capable, ils me gâchent l'envie de lire autre chose!!! (OK, vous avez le droit de penser que je suis un peu folle... c'est correct, je ne vous juge pas...)

J'ai choisi de parler de livres qui privilégient la forme courte. Parfois, cette forme est un plus, tandis que d'autres fois, ça restreint certains élans et ça finit par nuire à l'histoire. Enfin, c'est mon avis, vous verrez bien. J'ai décidé de dire les choses comme je les vois.

Alors, allons y :

L'aquilon
Carl Rocheleau, Six Brumes

J'ai adoré en bloc! J'ai aimé la narration qui passe du "je" au "il" dépendant des personnages, qui ont d'ailleurs chacun leur voix propre. Vraiment bien fait. J'ai senti le froid de cette crise du verglas qui ne s'est jamais terminée et qui dure depuis 8 ans. J'ai aimé la conclusion, par contre, j'aurais bien aimé avoir quelques noms, hein, question de savoir qui s'en sort... Quoique dans le contexte, le flou servait bien la cause, et l'effet n'en était que meilleur au final. Quelques surprises en cours de route, des petits sourires en coin, relecture de certains passages pour bien apprécier les subtilités. Un gros bravo!


La nuit du tueur
Jonathan Reynolds, Z'ailées

Ici, petit bémol. Un exemple, selon moi, des inconvénients d'un petit format. Plusieurs éléments très intéressants sont présents (l'anorexie, entre autres, un sujet rarement abordé dans ce type d'histoire), mais qui souffrent par moments d'une exploitation insuffisante et qui auraient pu être plus développés. J'ai eu un peu de mal avec certaines motivations des personnages, avec certains retournements de situation, certains liens. De belles pistes, une bonne histoire au départ, qui aurait selon moi eu besoin d'être étoffée et retravaillée encore un peu. Attention! Ce n'est pas mauvais, mais avec un peu plus de travail, ça aurait pu être meilleur.


Kinderesser
Marie Laporte

Ici, le format court convenait très bien, malgré que je considère que cette histoire aurait pu faire un excellent roman long. Je me suis fait avoir solide avec la fin, un vrai régal! Le policier homosexuel, qui a deux enfants, ajoutait vraiment un gros plus. Du côté de l'intrigue et de l'enquête, j'en aurais pris un petit peu plus. Plus de fausses pistes peut-être? Pas d'irritant ici face au format court, et au final, je suis bien contente du format, hein, car j'aurais eu du mal à apprécier une surabondance de détails, vu le contexte... Quand on touche aux enfants, je suis un peu sensible... Ici, ça passait très bien, une lecture très agréable.


L'incident
Pierre H. Charron

Je connais Pierre depuis un bon bout de temps, nous avons fait nos premières classes en atelier d'écriture ensemble. J'ai reconnu dans ce livre sa voix si particulière, remplie d'enthousiasme et d'idées qui partent dans plusieurs directions à la fois. Le format court convenait très bien à l'histoire et j'ai aimé les personnages bien caractérisés, l'idée en elle-même et évidemment, le fait que ça se passe à Mirabel... Attention toutefois aux métaphores et au joual : en toutes choses, il faut éviter d'en faire trop! Petit secret dévoilé ici : à la page 53, un événement qui est réellement arrivé à l'auteur...


Brèves #80

J'ai acheté ce numéro pour les nouvelles de Pierre H. Charron et Keven Girard uniquement. Je n'ai pas encore lu les autres, mais comme je sais que Keven avait hâte que j'en parle... :D

  • La prochaine fois, je t'aurai, par Keven Girard : Mignon comme tout, un texte qui fait remonter à la surface des souvenirs d'enfance oubliés! Texte d'une page, très court, mais qui produit son petit effet.
  • Un samedi de janvier, par Pierre H. Charron : Pierre nous livre ici une panoplie de souvenirs d'enfance reliés au hockey. Un texte qui ravira certainement les amateurs de notre sport national...
Voilà! Bon, maintenant, je peux continuer à lire!

7 commentaires:

K.Girard a dit…

Merci pour ton commentaire Isa! Ça fait chaud au coeur!

Et j'ai avec tous ces livres dont tu viens de critiquer... c'est le temps que je m'y mette! =)

Isabelle Lauzon a dit…

À Keven : Hé! Mets-en que c'est le temps! En espérant que je t'ai donné le goût de plonger! :D

Pierre H.Charron a dit…

Merci de ta lecture Isabelle . J'ai bien aimé créé ces personnages: Buddy, Jenny et Laura étant les plus forts en caractère.

Et là , je suis démasqué...Pierre H le "Voleur de bulle" ;)

Isabelle Lauzon a dit…

À Pierre : Tout un bandit, et déjà à un si jeune âge... :D

Pour ceux qui ne saisissent pas nos allusions... ben, achetez le livre de Pierre, page 53!!! ;)

K.Girard a dit…

Pour te remercier, en mon nom et au nom des Six Brumes, voici la visibilité qui te revient pour tes excellents commentaires.

http://www.sixbrumes.com/2010/11/une-plume-vole-en-faveur-des-six-brumes/

http://kevengirard.unblog.fr/2010/11/30/une-plume-vole-en-ma-faveur/

http://kevengirard.unblog.fr/2010/03/10/la-prochaine-fois-je-taurai-breves-80/

Merci beaucoup Isa!

Carl a dit…

Merci pour la critique (ouais, je suis en retard, je sais).
Pour me faire pardonner, tu seras dans les premières à lire la suite. Je peux même t'envoyer les noms que tu demandes en privé sur Fb (on est ami, après tout !).

Je suis toujours content de te lire,

Carl

Isabelle Lauzon a dit…

À Keven : Merci à toi, t'es super fin!!! :D

À Carl : Fais-toi en pas, je suis encore plus en retard que toi... Tellement occupée que j'ai à peu près pas touché à mon ordi cette semaine... OUI! OUI! Je veux les noms!!! Yé! Que c'est cool, d'être l'amie FB de l'auteur... :D