22 août 2010

Percy Jackson et les olympiens : Le voleur de foudre

La quête de Percy Jackson, demi-dieu, héros et fils de Poséidon

Percy Jackson semble être un garçon comme les autres. Il est dyslexique, son beau-père est odieux, il s’ennuie à l’école, bref, son existence semble assez ordinaire.

Jusqu’au jour où il découvre que son meilleur ami est un satyre, son professeur nul autre que le centaure Chiron et sa nouvelle enseignante, une harpie qui tente de l’assassiner !

Contraint à la fuite, Percy est amené au Camp, un lieu mythique et protégé où d’autres demi-dieux, comme lui, s’entraînent au combat.

Être le fils de Poséidon n’est pas un destin de tout repos. Quand la foudre est volée à Zeus, ce dernier accuse Percy et pose un ultimatum : s’il n’a pas récupéré son bien avant le solstice d’été, ce sera la guerre sur la terre et dans les cieux…

J’ai lu le roman bien avant de visionner ce film et, évidemment, la différence entre les deux est considérable. Inévitablement, les coupures abondent dans le film. Personnages retranchés de l’histoire, créatures omises, scènes occultées et/ou transformées.

Malgré tout, je n’ai pas ressenti mon habituelle irritation face à ces modifications. Le film représente un divertissement agréable, qui a conquis les membres de ma famille. Petits et grands sont demeurés rivés à l’écran. Un bémol, cependant : Mon fils de 7 ans a été fortement impressionné par certains passages, dont celui de Méduse avec ses cheveux de serpents, et Hadès se transformant en démon ailé. Ce film est déconseillé aux jeunes enfants et je seconde cette mise en garde.

Le roman, quant à lui, représente un intérêt largement supérieur à mon avis. La mythologie grecque y est omniprésente et la personnalité de Percy et des autres personnages y est beaucoup plus développée.

Si j’avais à choisir entre le roman et le film, il est évident que le livre récolterait mon vote inconditionnel. Toutefois, le film vaut tout de même le détour et plaira très certainement à un public adolescent, auquel je considère qu’il est avant tout destiné.

***
Pour la bande annonce en français, c'est ici!

Aucun commentaire: