12 août 2010

Pause terminée!

Ça y est, la pause est terminée. Depuis hier, j'ai repris l'écriture!

Cette pause m'a fait énormément de bien, car elle m'a permis de faire autre chose de mon temps. J'ai lu, j'ai commenté, j'ai blogué et... j'ai fait des travaux dans ma nouvelle maison, évidemment. On n'en sort pas!

Je tombe en vacances demain (Youppi!!!) et j'ai bien averti mon conjoint : PAS de travaux pour deux semaines! Il faut bien profiter un peu de la vie, aussi... et écrire, surtout!

Durant ma pause d'écriture, j'ai eu tout le temps voulu pour réfléchir à mes prochains projets. J'y vois plus clair, je sais ce que je veux accomplir. Et quels moyens je prendrai pour y arriver.

Pour l'instant, je commence tranquillement, avec un horaire prévoyant 5 heures d'écriture par semaine minimum. C'est peu, mais ça fait déjà ça, et c'est un minimum obligatoire, mais je vais tâcher d'en faire plus.

L'un des moyens que j'emploierai pour y arriver après mes vacances : en semaine, lorsque je travaille, je vais me lever plus tôt le matin, soit vers 5 h AM. Et non, je ne suis pas devenue folle! Seulement, moi, je suis une fille du matin. Écrire le soir, passé 21 heures, c'est mortel pour l'inspiration. Tandis que le matin, ça coule tout seul.

Donc, je repars en neuf, gonflée à bloc par mes nouvelles résolutions, et prête à franchir les obstacles qui se mettront en travers de ma route, comme par exemple mon propre manque de confiance en moi, mes doutes, ma paresse, mon trop grand intérêt pour la procrastination, ma tendance à l'éparpillement, et j'en passe.

Les jeux sont faits, les cartes sont entre mes mains... à moi de jouer!

10 commentaires:

ClaudeL a dit…

Beaucoup d'auteurs se lèvent à 5-6 heures et écrivent jusqu'à midi: Francine Ruel, Guy Jean... et ... toi. Bienvenue dans le club.

Sauf que souvent, le matin, j'écris blogue, forum, courriel et l'écriture commence plutôt vers 9 heures et s'étire jusque vers 15 heures.

Pat a dit…

Salut Isa!
Je te lis depuis un petit bout déjà et, aujourd'hui, je me dégêne ;)

Les pauses, dans l'écriture, ça a du bon, parfois!

Personnellement, quand j'arrête d'écrire pendant 3 ou 4 jours, je m'ennuie de mon manuscrit. C'est bon signe!

On y retourne ensuite avec plus d'énergie.

Gen a dit…

Félicitations à tous les braves qui se lèvent tôt le matin pour écrire! lol!

Moi je suis plutôt inspirée tard dans la journée, alors j'ai tendance à ne pas me coucher! hihihi

Elisabeth a dit…

Je suis également une fille de nuit et mes plus belles scènes ont toujours été écrites passé minuit... ;) Je n'écris presque jamais le matin, mon cerveau est trop lent à démarrer... :)

richard tremblay a dit…

Je viens de lire un petit quelque chose de super mignon. Bravo à la plus-déterminée-que-jamais Isabelle.

Karuna a dit…

Moi, c'est la période de l'année qui m'influence. Habituellement, l'été m'alanguit alors que septembre me donne beaucoup d'élan.

Pierre H.Charron a dit…

Moi ausi j'ai de la misère à écrire dans la soirée, j'aime bien le matin. Mais j'avoue qu'écrire dans la nuit comem Élizabeth pourrait me séduire..faudrait que j'essaie.

Bon retour sur le clavier de l'écriture !!!

Isa Lauzon a dit…

À ClaudeL : En fait, je pourrais sans problème me lever plus tôt que ça. Une fois levée, je pète le feu, j'ai de l'énergie à revendre. Sauf que je m'active tellement dans la journée qu'en soirée, ma belle énergie tombe à plat. Oubliez-moi pour veiller tard, passé 22 h, il n'y a plus rien à faire avec moi, je cogne des clous! Hihi! Ah! Et, question blogue, ce ne sera pas le matin, pas le droit! Justement, je me fixe un moment (le matin) qui sera exclusivement réservé à l'écriture. Même pas le droit d'aller lire mes courriels! Faut ce qui faut, je suis tellement indisciplinée, alors j'essaie de me mettre au pas... :)

À Pat : Hé! Serait-ce Pat-the-cat?!? Bravo de t'être dégêné, y a vraiment aucune gêne à avoir ici, je t'assure! Alors bienvenue chez moi! Pour ce qui est de la pause d'écriture, elle s'imposait dans mon cas, mais en effet, je dois dire qu'après 2 semaines de répit, c'est devenu très difficile. Je suis contente de l'avoir fait, mais pas trop souvent, parce que ma santé mentale risque de se dégrader... ;)

À Gen : Dans le fond, c'est toi la chanceuse, ça te donne beaucoup plus d'heures potentielles pour écrire! Moi, ma journée de travail arrive vite, je dois couper court. Tandis que toi... tu n'as qu'à ne pas dormir, c'est tout! Hihi!

À Elisabeth : Tiens, un autre oiseau de nuit! Je vous envie, tous, parce que je suis une vraie chiffe molle de ce côté-là. Passé 23 h, mes yeux se ferment tout seul, j'ai mal au coeur, je n'en peux plus... Mais bon, moi, le matin, je suis un vrai petit lapin Energizer : je me lève d'un bond, prête à attaquer ma journée! J'écoute de la musique entraînante fort dans mon auto, je chante à tue-tête, je suis "boostée" à l'os! Comme quoi, faut vraiment de tout pour faire un monde... ;)

À Richard : Hihi! Merci pour le mignon, j'aimerais surtout savoir si c'est dans les cordes de Benjamin... Déterminée, mets-en! Amenez-en, des défis!!! :O)

À Karuna : C'est vrai que septembre nous donne de l'énergie! La vie reprend son cours, c'est la rentrée des classes, les inscriptions aux activités de l'automne, tout recommence à bouger. C'est drôle, ça : plus on est occupés, plus on a envie de s'activer! Bizarre quand même!

À Pierre : Merci! Écrire dans la nuit, OK, mais une grosse sieste avant, et on met le cadran à 2 h AM... Hihi! Désolée, ça me prend un minimum de dodo pour être opérationnelle... Par contre, si c'est pour écrire en gang, et qu'on se tient tous réveillés, là, je serais prête à essayer ça. Un trip d'écrivains fous qui boivent du café toute la nuit en écrivant des chefs d'oeuvre... ou bien refont le monde en paroles. Hé! Faudrait s'organiser ça un jour! :)

Gen a dit…

OUAIS! :) Faut se faire une nuit d'écriture!!! :)

... et moi c'est le matin que je suis une loque. Il me faut 2h et un bidon de café pour être minimalement fonctionnelle (mais non voyons, c'est certainement pas lié au fait que je rogne mes heures de sommeil pour écrire plus tard...).

Ce qui fait qu'au moment où j'émerge réellement des brumes du sommeil, je suis habituellement déjà au bureau... :p Parlez-moi d'un réveil brutal!

Isa Lauzon a dit…

À Gen : Mouhahaha! Méchant réveil brutal en effet! J'imagine le contraste entre nous deux le matin... Hihi! Méchante différence! ;)