19 août 2010

Il n'y a pas de petite victoire

Ma détermination des derniers jours a fini par payer : je viens de terminer le premier jet d'une nouvelle qui fait, actuellement, plus de 5 500 mots.

Il y a encore pas mal de pain sur la planche au niveau de la réécriture. Je vais devoir couper, étoffer, améliorer, mais je suis tout de même pas mal contente de ma production pour cette première semaine de vacances!

Finalement, ça valait la peine de mettre mon cadran à 7 h AM tous les matins... pendant que mon conjoint et mes enfants ronflaient, moi, je produisais!

3 commentaires:

Less a dit…

Bravo ! Moi, ma plus jeune me tourne autour à partir de 6 h 30. Vivement l'école ! Lol.

Isa Lauzon a dit…

À Less : Ah! Comme tu me rappelles le bon vieux temps! MDR! Celui où mon fiston se levait beau temps mauvais temps vers 4 h 30... Ouf! Mes journées commençaient de bonne heure, dans ce temps-là!

Si ça peut t'encourager, les enfants se lèvent généralement de plus en plus tard, en vieillissant. Pour en arriver, comme ma fille, à se lever vers 10 h le week-end, de peine et de misère... Alors patience, tu pourras dormir... dans quelques années! Hihi! ;)

Gen a dit…

Hourra! :) Hâte de lire ça! :)