13 juillet 2010

Une rencontre inoubliable



Connaissez-vous Anny Berthiaume? Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais si vous êtes Québécois, vous avez certainement déjà vu son visage...

Vous souvenez-vous de son fameux Regardez-moi ?

Oui, il s'agit bien d'elle, de cette femme extraordinaire, grande brûlée de son état, qui a affiché ouvertement son visage ravagé sur des panneaux grand format dans une multitude de municipalités et villes du Québec. Bravant les tabous et les complexes, Anny a ainsi participé activement à des campagnes de prévention incendie, en collaboration avec le Ministère de la Sécurité publique, et son courage a contribué à sensibiliser les gens et ainsi, à sauver des vies.

J'ai eu l'immense honneur de rencontrer Anny il y a quelques jours. Elle est venue nous livrer en personne, à ma collègue Chantal et moi, un exemplaire de sa récente autobiographie, "L'étincelle de vie". Elle s'était arrêtée en chemin, avec son mari et l'un de ses fils, avant de monter à Gatineau pour présenter une conférence.

Quel charisme! Quelle force de caractère! Je ne saurais transcrire en mots ce que cette rencontre m'a apporté. Après une minute, j'avais oublié les cicatrices. Il ne restait que les yeux d'Anny, ses yeux remplis d'étincelles et de joie de vivre. Et son rire, son rire contagieux, celui d'une inconnue qui n'en était déjà plus une, car elle est de celles que l'on est d'emblée porté à considérer comme une amie de longue date.

Le temps a passé trop vite, beaucoup trop vite. Rapidement, j'en suis venue au tutoiement, incapable de vouvoyer ces gens si chaleureux. Quelques photos, une dédicace, quelques questions sur le cheminement d'auteure d'Anny et le travail accompli en collaboration avec sa maison d'édition et hop! elle était déjà repartie.

Il me reste le souvenir d'une rencontre inoubliable, et un livre que j'ai dévoré en deux jours. Une autobiographie qui m'aidera certainement à redéfinir mon rapport face à la beauté. La beauté extérieure, mais surtout la beauté intérieure, celle qui ne se découvre que lorsque l'on regarde avec les yeux du coeur.

3 commentaires:

Chantal Moreau a dit…

En quelques mots, tu as su dire ce que j'ai également ressenti et vécu Isa, merci! Cette rencontre fera partie de celles que je n'oublierai jamais, du moins je l'espère! Beaucoup de choses à apprendre de ces gens vrais, courageux et attachants!!

Gen a dit…

Il me semble que même sur la photo elle a des yeux extraordinairement brillants :)

Isa Lauzon a dit…

À Chantal : Merci à toi de m'avoir permis de vivre ce moment! :)

À Gen : Et encore, tu ne l'as pas vue en personne! Je te le dis, on oublie tout de suite les imperfections de son visage, tellement elle dégage un charisme incroyable!