4 juillet 2010

Quelle drôle de métaphore!

Tiré du journal La Voix des Mille-Îles, 30 juin 2010, page 3 : Simulation policière à la Place Rosemère

"[...] ce vaste exercice qui déterminera chacun des gestes que nos policiers poseront, lorsqu'un psychopathe armé se mettra à tirer sur la couverture de la vie pour toute l'emporter de son bord."

Wow! Après une description circonstancielle, détaillée et objective d'un événement très sérieux, le journaliste arrive tout à coup avec cette métaphore pour le moins originale... qui ne cadre pas du tout avec le reste de l'article, je dois dire!

J'ai passé et repassé cette phrase dans ma tête et, décidément... non, je ne marche pas.

Exemple typique selon moi de quelqu'un qui a voulu en mettre plein la vue, qui en a trop fait. Problème de contexte, manque de pertinence avec le médium. Pas du tout adapté aux circonstances.

Quel est votre avis sur la question?

4 commentaires:

Karuna a dit…

Première réaction: De kessé?
Re-lecture.
Deuxième réaction: Alambiqué (j'adore ce mot, je le plogue chaque fois que je peux, hihi), dirait ma dir-litt.
Re-re-lecture, pour être certaine de mon coup.
Troisième et dernière réaction: Dommage, mais je débarque.
Je suis totalement d'accord avec toi. Un journaliste de La Voix des Mille-Îles? Il est prêt pour le Journal de Montréal! Oups.

Keven a dit…

Tout à fait d'accord avec toi! L'auteur a voulu trop en mettre et c'est très inapproprié! D'ailleurs, elle me donne mal au coeur sa métaphore. On dirait que s'en est une d'un moniteur de pastorale sur le haschisch! Chouuuu

Gen a dit…

Heu... Dans un livre d'Édouard Bond, ça semblerait à sa place, mais là comme ça, c'est plutôt bizarre.

Le journaliste participait peut-être à un pari du genre "je vous gagne 20$ que le rédacteur en chef, il lit pas plus que les deux premiers paragraphes de mes articles?" :p

Isa Lauzon a dit…

À Karuna : HAHAHA! Même réaction que toi de mon côté! De kossé? Hein? Disons que cette phrase m'a vraiment fait décrocher de l'article!

À Keven : Un moniteur de pastorale sur le haschisch... MDR!!! Ça, c'est une belle métaphore! ;)

À Gen : Ben, peut-être que le gars rêve justement d'écrire des romans, auxquels cas il aurait probablement la possibilité de planter ce type de métaphore... Le pari était peut-être justement de planter ça là, et de voir si quelqu'un s'en rendrait compte? Je ne sais pas si le rédacteur en chef a vu ça, peut-être qu'il a lu en diagonale...