4 juillet 2010

À faire laminer!

Je viens de recevoir une lettre qui a grandement impressionné mon conjoint. Tiens, ça m'étonne, il demeure habituellement assez stoïque devant les honneurs! Cette fois-ci, par contre, il a suggéré de faire laminer cette lettre pour que je sois certaine de ne pas la perdre...

Imaginez : Une lettre de Denise Beaudoin, députée de Mirabel! Elle me félicite chaudement pour le prix que j'ai remporté récemment (de plus amples explications ici) et me souhaite d'autres brillants succès.

Je ne ferai pas laminer cette lettre. Je vais tout simplement la classer dans mes dossiers (Et non, chéri, ne t'inquiète pas, je ne la perdrai pas!).

Tout de même, c'est juste une lettre. Il ne faudrait pas trop exagérer!

Et en plus, avec mon déménagement, je pense qu'elle n'est même plus ma députée... ;)

4 commentaires:

Gen a dit…

Ah, ben, c'est cool ça! :)

En effet, la faire laminer, ce serait beaucoup. C'est à garder avec les contrats! :)

Isa Lauzon a dit…

À Gen : Oui, c'est cool, mais restons humbles! Surtout qu'étant secrétaire, je sais très bien le coeur et le temps qu'un patron met à signer ce type de lettre... habituellement rédigée par une secrétaire consciencieuse... OUCH! Que je suis méchante ce matin! Mais réaliste, tout de même. Pas de laminé, donc, je mets cette lettre dans mes archives, avec le manuscrit de mon texte. C'est sa place!

ClaudeL a dit…

Quand même!
Et même si ce n'est peut-être pas la députée qui y a pensé, il y a quand même quelqu'un en quelque part qui trouve important de souligner une activité culturelle.
Chez nous, le député publie un bulletin dans lequel se trouvent les activités de son comté. Pas de lettre personnalisée mais au moins une visibilité.
Il est arrivé que le député se soit déplacé pour un lancement, un vernissage, un festival, mais c'était toujours à la veille des élections!!!
Et pour ceux qui ne le savent pas, "mon" député fédéral demeure à trois minutes de chez moi. Jamais vu visiter l'atelier de ma co-blogueuse. Alors si impersonnelle soit ta lettre, quand même!

Isa Lauzon a dit…

À ClaudeL : Quand même... j'apprécie le geste, je t'assure! J'étais très fière en la recevant, même que je me pavanais dans la maison. Et, d'après l'idée que je me fais de Mme Beaudoin, l'ayant vu entre autres organiser un concours de dessin pour les jeunes et un appel de texte pour souligner le travail des bénévoles, je crois qu'elle a un intérêt pour les gens, et pas seulement en période électorale. On la voit souvent dans les journaux, assister à divers événements. J'ai juste l'idée tenace que des personnalités de cette importance ont bien d'autre chose à penser que mon illustre personne et le petit prix littéraire que j'ai remporté, c'est tout. Une autre manifestation de mon fichu complexe d'infériorité qui s'exprime encore une fois, je pense... :( Je travaille là-dessus, je te jure! Mais c'est tenace, ces petites bêtes-là!