20 juin 2010

Une Saint-Jean... littéraire!

Incroyable, mais vrai! La Société nationale des Québécoises et des Québécois, qui a adopté comme thème cette année : Célébrons notre créativité, a semble-t-il offert des subventions aux parcs des différentes villes et municipalités qui organisent les fêtes de la Saint-Jean. La condition pour obtenir cette subvention : organiser une activité en lien avec la littérature.

Je jubile devant cette initiative, vous vous doutez bien!

À Blainville (ma nouvelle ville!), il y a deux activités littéraires offertes :
  • 23 juin 2010, à 17 h : Concours de français sur le thème de la fête nationale (Parc Dubreuil, 80 rue Dubreuil)
  • 24 juin 2010, de 12 h à 16 h : Concours d’écriture sur le thème de la fête nationale (Histoire, rimettes, poèmes, etc.) (Parc Blainville, 425, 22e Avenue Est)

Je me suis renseignée à propos du concours d'écriture et on me dit qu'il s'adresse avant tout à un public général et que les jeunes et les moins jeunes y participeront certainement en famille. Ce sera donc sans prétention et très convivial. Des stylos et coupons réponse seront fournis sur place. On peut remporter des prix (articles à l'effigie de la fête nationale comme des parapluies, couvertures, sacs à lunchs, etc.)

L'organisatrice me dit que le concours d'écriture consistera en la création de rimettes ou de poèmes portant sur le thème de la fête et du Québec, avec des références à des créateurs québécois (secteur culturel et autres, par exemple : Gilles Vigneault, Armand Bombardier, etc.). Les textes seront inscrits sur des coupons et remis aux organisateurs de l'activité (pas de lecture devant public, donc).

Comme l'activité a lieu à l'extérieur, elle pourrait être annulée en cas de pluie.

Pour la programmation complète des activités de la Saint-Jean à Blainville, c'est ici. Pour ma part, j'aimerais bien participer aux deux activités. Il y a si peu d'initiatives de ce genre, il faut les encourager!

D'autres villes offrent certainement des activités en lien avec ce thème. Renseignez-vous!

Pour votre information, la Société nationale des Québécoises et des Québécois a des succursales dans plusieurs régions : Laurentides, Québec, Lanaudière, Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec et Outaouais, pour ne nommer que celles-là.

6 commentaires:

ClaudeL a dit…

Ah! bon, on a fini par savoir où tu résides maintenant, hihi!

Isa Lauzon a dit…

À ClaudeL : En fait, je l'ai mentionné récemment dans l'un de mes commentaires. Ce n'est pas un secret d'état au fond, et de toute façon, vous entendrez certainement beaucoup parler de Blainville, car il y a plein d'activités culturelles dans cette belle ville et je compte bien en profiter!

Gen a dit…

Coudonc, j'ai l'impression que plus on habite près de Montréal, moins les villes font d'activité culturelles! En tout cas, je suis jalouse :p Amuse-toi bien!

Claudel a dit…

isabelle: oui, tu as raison, en quelque part mon cerveau l'avait enregistré puisque ça ne m'a pas vraiment surpis quand tu as écrit le nom de Blainville.

Gen: peut-être que les organisateurs potentiels s'imaginent que tout le monde traverse les ponts. Ou que les banlieusards cherchent la tranquillité, synonyme de "y a rien à faire ici"! ou...
c'est t'y chez vous, ça:
http://www.rivesudexpress.ca/Culture/Activites-culturelles-8113

Gen a dit…

@ClaudeL : Moui, c'est dans mon coin. Par contre, si tu regardes les détails, c'est soit pour ado, soit pour enfant, soit pour retraité (parce que de jour la semaine). :p

Je pense que ta première explication était la bonne : en banlieue proche, les gens ne veulent rien faire! lol!

Isa Lauzon a dit…

À Gen : Ou bien, faut croire que plus on est en banlieue éloignée, plus c'est plate et on a besoin d'organiser des activités pour s'occuper! MDR!!!

À ClaudeL : Fais-toi en pas si tu n'as pas retenu la ville, c'est assez loin de ton patelin!

À Gen et ClaudeL : En fait, si je me fie aux rencontres et activités où je suis allée récemment, je pense que c'est assez difficile de mobiliser les gens. Si on n'a pas un nom connu en tête d'affiche, Monsieur et Madame tout-le-monde reste chez lui... C'est pour cette raison, entre autres, que je me déplace et que je recherche ce type d'activités. Pour les encourager, pour faire acte de présence, pour inciter les organisateurs à persévérer, à organiser encore... On se plaint toujours qu'il ne se passe rien, et que faisons-nous quand il se passe quelque chose? On reste chez nous! Faudrait savoir... :)

Pour ce qui est des ados et des retraités, je suis bien d'accord avec Gen. Les meilleures activités se passent souvent en après-midi, la semaine. Hé! Chose! Je travaille à temps plein, moi! ;)