17 mai 2010

Le Boréal 2010, vu par Isa

Sur la blogosphère, on voit déjà fleurir les rétrospectives du Boréal. Je vous livre évidemment moi aussi mes impressions sur cet événement auquel j'assiste pour la deuxième fois.

Ce que je retiens surtout, ce sont les rencontres. N'ayant pas une mémoire d'éléphant (loin de là!) et étant par-dessus tout désireuse de ne froisser personne en les oubliant, je ne me lancerai pas dans une liste exhaustive de toutes les personnes que j'y ai croisées. Pour n'en nommer que quelques-unes (et en priant à l'avance celles qui ne se retrouvent pas dans le présent billet de pardonner ma mémoire défaillante), je parlerais :

  • de Gen tout d'abord, puisqu'elle a fait le trajet avec nous (mon conjoint et moi) de Laval à Québec. Jamais la distance ne m'avait paru aussi courte! Deux verbomotrices en action, vous auriez dû voir ça, c'était vraiment beau... D'ailleurs, en 2 h 30, nous n'avons pu qu'effleurer les divers sujets, c'est bien trop peu!

  • de plusieurs blogueurs que j'ai eu grand plaisir à rencontrer ou à revoir : Pierre H. Charron, Richard Tremblay, Pat Isabelle, Frédéric Raymond...
Parmi les auteurs et gens du milieu (catégories confondues, car je suis nulle pour les liens et la plupart portent beaucoup de chapeaux) :
  • Jonathan Reynolds (Toujours aussi énergique, avenant, drôle.... et aisément reconnaissable de loin, avec son fameux t-shirt vert fluo!)

  • Guillaume Voisine (Enfin je lui parle en vrai! Il en a profité pour me remettre en personne mon exemplaire du nouveau Brins d'éternité - je ne vous dis pas la jubilation de la petite fille en moi!)

  • Ariane Gélinas (À qui je n'ai pas eu l'occasion de parler cette fois-ci, zut!)

  • Geneviève Fournier-Goulet (Tellement agréable, j'aurais jasé avec elle toute la journée!)

  • Pierre-Luc Lafrance (Première discussion avec lui, super sympathique et d'un humour qui me rejoint - j'ai hâte de lire ses bouquins!)

  • Dominic Bellavance (Trop de choses à dire : belle rencontre, super ta caricature, vraiment très ressemblante, merci pour le bout de chemin jusque chez Victor, et je suis bien contente d'avoir enfin un de tes bouquins dans ma bibliothèque!)

  • François-Bernard Tremblay (Discussion très inspirante, bien hâte de lire les numéros de Clair Obscur que je lui ai achetés!)

  • René Beaulieu (encore un autre avec qui je pourrais discuter bien longtemps. Bien hâte de lire "Transes lucides" et oui, promis, je lui donnerai mon avis!)

  • Alamo St-Jean et David Hébert (compagnons de table au resto : désolée les gars, les filles de la table ont pris pas mal de place! La prochaine fois, promis, je vous laisse parler plus!)

  • Joël Champetier (qui se souvenait m'avoir rencontrée au dernier Salon du livre de Montréal : lui, il a de la mémoire! Reste à savoir s'il accepterait de m'en vendre quelques parcelles...)

  • Michèle Laframboise (Qui a pris une photo sur laquelle j'apparais : ouf! j'espère que se sera réussi, car elle compte la mettre sur son blogue!)
Plus bien d'autres et bien d'autres! Et tout cela, en un seul après-midi! Je ressors cette expérience gonflée à bloc et prête à me lancer dans plein de projets. Et la voix de la raison, cette satanée conscience qui me taraude sans cesse, me susurre que mon roman ne saurait tolérer les incartades... Qu'est-ce que je lui réponds? Hum! Ça mérite réflexion...
Ce matin, un point m'a étonnée lorsque j'ai fait le ménage de mon sac à main : tiens, c'est drôle, cette fois-ci, je n'ai distribué aucune carte d'affaires... car tout le monde me connaissait déjà! Vraiment très troublant... Et en même temps, j'ai l'impression de ne plus être une intruse, une visiteuse. Maintenant, j'ai l'impression de faire partie de ce monde, qui est au fond comme une grande famille. Ne me pincez pas, je ne veux pas me réveiller!

10 commentaires:

Frédéric Raymond a dit…

Content de t'avoir rencontrée! J'espère qu'on auras plus l'occasion de discuter une prochaine fois.

Isa Lauzon a dit…

À Frédéric : Hé oui! C'est ça, le hic : on se parle vite vite, parce qu'il y a une table ronde qui débute, parce qu'on a un millier d'autres personnes à aller voir (j'exagère à peine), parce qu'il y a plein de livres sur les tables qui nous appellent en criant : achète-moi, achète-moi!

Enfin, on se jasera sur les ondes en attendant la prochaine rencontre!

Gen a dit…

Mon plus grand regret : le budget. Tant de livres et si peu de sous!

Et faut qu'on se trouve une autre occasion de faire un trajet d'auto ensemble :p

Pat a dit…

Heureux de notre rencontre.

ClaudeL a dit…

Dire qu'il y en a pour dire que les blogueurs et blogueuses c'est du monde qui n'existe que virtuellement, aussi bien dire pas pantoutte!

Isa Lauzon a dit…

À Gen : Côté sous, j'ai été surprise lorsque j'ai calculé mes dépenses : Boy! J'ai presque été raisonnable cette fois-ci! (ce qui fut d'ailleurs souligné à grands traits à mon chum) ;)

Super idée pour le trajet en auto, tant que c'est mon chum qui conduit! Parce que toi et moi... Ouf! On peut se perdre assez solide! MDR!

À Pat : Bien heureuse moi aussi. Ce fut très bref par contre, faudra se reprendre!

À ClaudeL : Bien, les blogueurs dont il est question dans mon billet bloguent sous leur véritable nom, ça aide déjà un peu... et nous évoluons dans un même milieu, d'où l'intérêt majeur de se rencontrer dans un tel événement. Oui, nous existons et nous sommes bien réels!

ClaudeL a dit…

À vous entendre les deux verbo-moteurs, Gen et Isa, c'est plus prudent en effet d'avoir un chauffeur!! HIHI. Ça me fait penser quand j'étais avec deux artistes peintres qui montraient les couleurs ici et là, as-tu-vu le ciel ceruléan, as-tu vu le vert tendre des arbres, où ça, là, là. Et moultes gestes qui suivent la parole. J'ai dit: je vais conduire, vous êtes dangereuses à regarder partout, les mains en l'air...

Pierre H.Charron a dit…

Content d'avoir passé un p'tit bout d'après-midi avec toi et d'avoir rencontré ton conjoint. Très sympatique :)

richard tremblay a dit…

J'espère que toi et Martin avez profité de votre soirée. On se voit (p-ê) au salon du livre de Montréal ?

Isa Lauzon a dit…

À ClaudeL : MDR!!! Sérieusement, je ne me serais pas vue conduire, nous aurions eu un accident, c'est certain!

À Pierre : Toujours heureuse moi aussi de faire la tournée des tables et des contacts en ta compagnie. Ça me rappelle le bon vieux temps des ateliers... qui n'est pas si loin, au fond, mais on dirait que ça fait tellement longtemps! Je transmets ton bon commentaire à mon chum - en passant, il était bien content d'être venu avec moi. J'avais un peu peur qu'il s'ennuie, mais pas du tout, il a apprécié son incursion dans le monde des fous du stylo (ou du clavier, c'est selon)!

À Richard : Mets-en, qu'on en a profité! Mais pour les détails, on repassera... ;) Disons que la chambre d'hôtel au Sépia était assurément plus confortable que ton lit en carton que tu as dû accompagner de chips au ketchup! (pour ceux qui ne comprennent pas l'allusion, allez lire le Roman de Boréal sur le blogue de Richard!)

Pour le SLM, c'est sûr que j'y serai! Faudra s'organiser une rencontre de blogueurs cette fois-ci. La dernière fois, on s'est tous plus ou moins cherchés parmi la foule! Un bon souper, tiens, ça, ce serait super!