9 avril 2010

Et vive le dictaphone!

Le mien ne dérougit pas ces temps-ci... Les idées me tombent dessus à toute heure de la journée, en particulier sous la douche et dans la voiture, et je m'empresse de les noter ou de les enregistrer.

Mon plan s'étoffe tranquillement. J'en suis à 13 pages, tantôt en style télégraphique, tantôt avec maintes descriptions et passages à insérer. Et encore, ce n'est que le début!

Quelques aléas, toutefois. Des changements survenus en cours de route. Des retraits, des ajouts, des surprises. Ouf! Je suis bien contente que ces modifications surviennent à l'étape du plan, car sinon, quel boulot ça aurait représenté!

À part ça, fiches de personnages, impression de photographies inspirantes, recherches...

Plus j'avance et plus je me rends compte qu'il me sera difficile de tout faire entrer dans un seul roman... Tiens, une série? Ce n'est pas ce que j'avais prévu pour ce projet, mais je me laisse porter par le courant!

6 commentaires:

ClaudeL a dit…

Sous la douche? C'est comme moi quand je nage dans la piscine. Une enregistreuse submersible? Comme les montres.

Écrit au stylo ton plan ou utilises-tu un logiciel. Personnellement j'utilise maintenant Excel.

Isa Lauzon a dit…

À ClaudeL : Pour les idées sous la douche, c'est problématique, je dois faire appel à ma mémoire et elle est très chancelante au niveau des idées. Il faut les attraper au vol, sinon elles s'envolent vite en fumée! Et pour le plan, je le fais au stylo, bien en fait, je prends une foule de notes éparpillées, et ensuite je transcris le tout sur Word et j'organise mes idées. Excel? Tiens, je n'y aurais pas pensé. Dans mon cas, Word est vraiment mon logiciel de prédilection, je ne saurais m'en passer!

roger claude a dit…

J'aime te voir travailler de la sorte.

Isa Lauzon a dit…

À Roger Claude : Et moi donc! :O)

Keven a dit…

As-tu essayé le logiciel de Pierre (Storybook)? Je le trouve vraiment parfait et il m'aide énormément à organiser mes idées...

Isa Lauzon a dit…

À Keven : C'est drôle, c'est justement le sujet de mon billet suivant! Bien, j'ai essayé, mais pour moi, rien n'est plus clair et "friendly user" que Word. Parce que je passe mon temps à déplacer des scènes, des éléments, et comme je suis une experte (sans vouloir me vanter!) de Word, pourquoi changer? L'important, c'est d'être à l'aise avec le logiciel et qu'il n'entrave pas notre inspiration avec des technicalités compliquées... Tant mieux pour toi si Storybook te convient! Personnellement, je n'avais pas envie de pousser plus loin, après une exploration sommaire, j'ai décidé de demeurer avec Word.