12 mars 2010

Illumination

Bon sang! Je viens de trouver pourquoi l'histoire que j'ai écrite il y a 3 ans ne fonctionnait pas!

Un projet de roman fantastique jeunesse dont j'ai écrit le premier jet et que je n'ai pas encore trouvé le courage de retravailler, car je ne savais pas par quel bout le prendre. Ce fameux projet est revenu me hanter souvent ces dernières semaines, ce que je vois comme un signe qu'il est probablement temps de reprendre le collier.

L'époque. C'était ça, le problème! J'avais situé l'histoire à une époque ancienne, dans les années 1800-1900 environ. Le pire, c'est que je ne connais strictement rien sur cette époque! Que de recherches j'ai fait... Pour toujours aboutir au même constat : Dieu qu'il est difficile d'écrire sur ce qu'on ne connait pas!

Je vais tout réécrire. Entièrement. Situer l'histoire aujourd'hui, dans des villes que je connais.

Oh! Que de belles possibilités! Le quotidien d'un jeune sans-abri... La réalité d'une enfant placée en foyer d'accueil... D'accord, là aussi, ça va me demander de faire des recherches, mais justement, quelles recherches intéressantes! Beaucoup plus que d'essayer de dénicher de l'information sur le prix du beurre au 19e siècle, par exemple...

Formidable! Je ressens un enthousiasme qui me faisait défaut ces dernières semaines. Je vais travailler avec un plan cette fois-ci. Super, j'adore ce projet, j'ai hâte de m'y mettre!

- Hé! Minute papillon! s'objecte pas conscience. Et le concours de l'Ermite? Et le concours de Saint-Eustache? Et le reste?

Heu... Tant pis pour le reste, je me concentre sur les deux concours et après, je plonge dans mon projet de roman jeunesse!

5 commentaires:

Gen a dit…

Lol! Tu ne devrais JAMAIS essayer de trouver le prix du beurre à une époque donnée Isa ;)

Hum... je crois que je vais faire un billet sur l'art d'écrire des trucs historiques... :)

En tout cas, t'as un bel été qui s'annonce, plongée dans ton roman :) On pourra partager nos expériences et découragements :D

(Parce que le mien de roman jeunesse n'avance pas, tabarouette!)

Keven a dit…

J'ai été placé en famille d'accueil à l'âge de 11 ans, et j'y suis toujours. Je peux peut-être t'aider?

ClaudeL a dit…

Wow c'est le fun. Chaque blogueur ayant sa spécialité, on pourrait signer un roman collectif. En tout cas, ça peut nous faire une mine de lecteurs-réviseurs. Bon, ma spécialité??? Bébéboomer, est-ce une spécialité?

Elisabeth a dit…

J'ai une grande amie, Mylène Gilbert-Dumas pour ne pas la nommer, qui écrit des romans historiques depuis 2000. Elle a d'ailleurs gagné le prix Cliche en 2002. Pour en avoir souvent discuté avec elle, je lève mon chapeau bien haut à ceux qui font du roman historique. Rien que pour sa dernière trilogie, elle a passé des semaines à se renseigner sur les moyens de contraception présents au Klondike en 1897... Ce qu'elle a découvert était fascinant, mais que de travail, de lecture et de contact avec des historiens pour parvenir à ce résultat!!! Je n'ai malheureusement pas sa patience... ;)

Isa Lauzon a dit…

À Gen : Mdr!!! Ben non, le prix de la livre de beurre, c'était un exemple pour illustrer à quel point ce n'est pas évident de trouver de l'info sur le quotidien des gens qui vivaient il y a 2 siècles! Et pour ton roman... dis-moi pas que je vais être obligée de sortir mon fouet? Allez, au boulot! (Ne me remercie pas, ça me fait plaisir. Tu me rendras la pareille quand ce sera mon tour!)

À Keven : Mets-en, que tu peux m'aider! Je voudrais rendre ça le plus réaliste possible, alors ton expérience en la matière sera extrêmement précieuse. On s'en reparle par courriel, je t'envoie un message bientôt! Et merci pour l'offre!

À ClaudeL : Mdr! Si j'ai besoin de conseils pour un personnage "babyboomer", je te fais signe! C'est vrai qu'on commence à avoir un beau bassin de contacts. Faut s'entraider entre nous!

À Elisabeth : Ouf! Moi non plus, je ne suis pas suffisamment patiente pour faire autant de recherches! Un peu, c'est amusant et instructif. Trop, ça me tue l'inspiration. Je suis un peu trop paresseuse, je crois... ;)