4 mars 2010

Comme ma mère

Comme ma mère, je veux vieillir sans pleurer pour ma jeunesse qui s'envole, sans complexer pour mon corps qui s'étiole.

Tout comme elle, lorsqu'on m'interroge sur mon âge, je veux l'arrondir à la hausse. 55, 56, 57? Bof! Disons 60 ans, c'est presque ça!

Comme ma mère, je veux me moquer de mes rides et de mes cheveux gris. Rire jusqu'à mon dernier souffle, m'amuser d'un rien, jouer à quatre pattes avec mes petits-enfants.

Comme ma mère, je veux vieillir en beauté.

5 commentaires:

Gen a dit…

Quel exemple que ta mère! Je veux vieillir comme ça moi aussi! :)

Karuna a dit…

Super philosophie comme héritage. On dirait que tu as eu un bon modèle ;)

ClaudeL a dit…

Ma mère n'a réalisé son âge qu'à 85 ans. Avant, elle était, point. Ne se voyait pas, ne comptait pas. Hélas, je tiens de mon père!!!

Chantal Moreau a dit…

Moi aussi je veux être comme ca! Mais, c'est tellement difficile...

Isa Lauzon a dit…

À Gen, Karuna, ClaudeL et Chantal : Le secret, c'est d'y aller avec l'âge qu'on a à l'intérieur. Et ma mère se sent comme si elle avait 17 ans... Au niveau de l'acceptation de son corps et des changements qu'il subit au fil des ans, elle est un modèle à suivre. Pas facile, en effet, quand on voit les premiers cheveux gris apparaître (j'en ai 5!), les premières ridules, la cellulite... La vie est ainsi faite, on ne peut pas avoir 20 ans toute notre vie. Et avec les années arrivent la sagesse et l'expérience, ce qui compense un peu... juste un peu!