26 février 2010

Silence de mort


Chrystine Brouillet

Toutes mes excuses à l’auteure!

Je me sens un peu coupable de critiquer une œuvre que je n’ai lue qu’à moitié. Arrivée à la page 194 (sur un total de 372), j’ai décidé d’abandonner.

Je tiens à préciser ici que la plume de Chrystine Brouillet n’est pas en cause. J’ai apprécié ses tournures de phrases et la richesse de son vocabulaire. Le problème se situait ailleurs.

Je me suis longuement interrogée sur mon manque d’intérêt envers ce roman. La psychologie des personnages y est pourtant très développée, leurs motivations claires, leurs liens bien établis. Les sous-intrigues abondent.

Pourquoi donc n’ai-je pas accroché à ce polar? Peut-être parce que, justement, je n’y ai pas retrouvé les éléments coutumiers à ce genre littéraire. L’accent est tellement mis sur les personnages que l’intrigue initiale devient secondaire. On apprend trop tôt qui sont les coupables, ce qui tue la curiosité. On ne voit pas les crimes, on en voit seulement les répercussions. Et que dire de Maud Graham, le personnage principal? En tant qu’enquêtrice, je l’ai trouvée plutôt passive. Plutôt que de faire le tour de ses états d’âme et de ses déboires personnels, j’aurais préféré qu’elle mène plus fermement sa barque.

Une fois le suspense tué, une fois l’irritation installée, je n’ai pas trouvé suffisamment d’intérêt dans les interactions entre les protagonistes pour poursuivre ma lecture. Et c’est bien dommage, car il me semble que tous les éléments étaient en place pour faire un bon polar. Seulement, l’ordre dans lequel les événements sont présentés, à mon humble avis, ne sert pas la cause de l’histoire.

Toutes mes excuses à l’auteure, je n’ai pas achevé la lecture de ce roman. Toutefois, je compte bien me procurer un autre de ses titres, car je me suis laissée dire que son style varie beaucoup d’un bouquin à l’autre.

13 commentaires:

richard tremblay a dit…

J'ai un gros problème aussi avec cette auteure-là. J'ai lu deux de ses romans pour adultes et quelques jeunesses, et je m'y suis emmerdé considérablement à chaque fois. J'ai abandonné.

Keven a dit…

C'est drôle, moi j'avais bien aimé. Possible que le style de l'auteure me rejoigne plus, car j'ai bien aimé Chère Voisine également.

Pierre H.Charron a dit…

J'ai lu un Maud Graham , il y a deux ans et j'ai aussi abandonné, mais je ne me rappelle plus pourquoi...alors, je devrai récidivé un de ses quatre.

Gen a dit…

J'ai aimé Chère Voisine. J'ai pas haïs le Collectionneur... et depuis ce temps-là, à chaque fois que je m'essaie, je suis déçue.

Je crois que t'as mis le doigt dessus Isa : manque de suspense.

Y'a des polars qui sentent la recette à plein nez avec leur façon de finir chaque chapitre en laissant la situation en suspend, mais à ne pas le faire du tout, ça n'a plus l'air d'un polar.

Chantal Moreau a dit…

Bon, il semble bien je n'ai pas réussi à te convaincre à le lire au complet finalement... :o)

Je viens de terminer ce livre et je l'ai personnellement bien aimé. Que les personnages soient très développés m'a plu, moi qui adore analyser les gens (mon petit côté "psychologue"). Ce livre est selon moi non pas un roman policier mais plutôt un thriller psychologique, d'où mon intérêt pour celui-ci sûrement. Le fait de connaître les coupables assez tôt dans le livre n'est pas un défaut en soi car de mon côté je m'amusais à essayer de découvrir pourquoi ils avaient tués.

Bref, en résumé: La plume de l'auteure est bonne, son vocabulaire aussi, pour le reste, je crois qu'on aime ou on n'aime pas.

Isa, lequel autre livre de l'auteure on lit maintenant ?

ClaudeL a dit…

Ça me déçoit aussi de ne pas aimer certains livres, surtout oh! oui, surtout les québécois. Je me dis chaque fois: donc il y en a qui n'aime(ront)nt pas ce que j'écris, et c'est triste.

Mais je me pardonne en me disant qu'on ne peut pas aimer tous les genres ni tous les auteurs.

Isa Lauzon a dit…

À Richard : Oh! Là, tu pètes ma balloune! Comme je vais la voir à la prochaine rencontre de Jean Fugère, je me suis donnée le mandat de lire au moins une de ses oeuvres au complet, mais si tu n'en as aucune à me suggérer... Je suis un peu découragée!

À Keven : En fait, comme je le disais, côté développement des personnages, c'est excellent. Simplement, je m'attendais à un polar (surtout avec l'image sur la couverture) et ce n'est pas vraiment ce que j'ai eu. C'est correct que tu aimes, c'est une question de goût je pense. Peut-être que je suis trop difficile? ;)

À Pierre : En effet, tu devras récidiver, et avant le 22 mars en plus, car en principe, tu assisteras toi aussi à la rencontre de Jean Fugère... Un petit café et un beigne au Tim après? Question de renouer avec notre tradition!

À Gen : Tant qu'à lire un polar, je veux être tenue en haleine à chaque chapitre, je veux me poser des questions sans arrêt, je veux m'inquiéter pour les personnages. C'est peut-être plus commercial comme écriture, mais ça me rejoint davantage. À l'ère de la zapette, faut que ça bouge, je n'ai pas le temps de m'ennuyer pendant 200 pages. Trop de livres à lire avant ma mort pour perdre mon temps!

À Chantal : Ben non, t'as pas réussi à me convaincre! Faut dire que je n'écoute pas toujours tes sages conseils, vilaine fille que je suis... ;) Dans ton cas, je ne pense pas qu'un polar pur et dûr t'aurait autant plu. Les histoires entre voisins, les petites intrigues entre les personnages sont surtout ce qui t'a attirée dans ce roman, je pense. Quant à moi, ce genre me plaît moins. Tout est question de goût! Qu'est-ce qu'on lit à présent? Je ne sais pas, quelqu'un a-t-il un roman de Chrystine Brouillet à nous proposer?

À ClaudeL : Exact, on ne peut pas plaire à tout le monde! Et je ne m'attends d'ailleurs pas à ce que tous aiment mes écrits. Mais par contre, on peut s'inspirer des commentaires qui sont fait sur nos oeuvres et sur celles des autres pour s'améliorer et mieux cibler notre public. Sauf que peu importe ce qu'on écrira, il faut garder à l'esprit que des gens n'aimeront pas.

Keven a dit…

Chère Voisine - Archambault - un beau 5 dollars - 202 pages

Gen a dit…

Je seconde Kevin pour Chère Voisine. Sinon y'a aussi "Le collectionneur". Un autre de ses vieux. Elle écrivait plus "commercial" dans le temps je pense.

Isa Lauzon a dit…

À Keven et Gen : Au moins, avec Chère Voisine, je ne risquerais pas de me tromper! À ce prix-là...

Je viens de prendre "Zone grise" à la bibliothèque. La bibliothécaire me disait que ce bouquin avait reçu de meilleurs commentaires. Je vous reviens là-dessus!

Gen a dit…

Hum... Zone grise... Attend que je retrouve mon billet... Ah, voilà : http://laplumeetlepoing.blogspot.com/2009/09/lu-zone-grise-de-christine-brouillet.html

À lire avant ou après ;)

Isa Lauzon a dit…

À Gen : Ce sera avant, car je n'ai pas envie de perdre encore mon temps! Alors je lis ton commentaire et je décide après si je m'embarque dans cette lecture!

Isa Lauzon a dit…

À Gen : Ah ben coudonc! Je l'avais oublié, ce billet-là! En plus, je t'y avais laissé un commentaire... maudite mémoire!

Bon, je constate que ça ne sera pas meilleur que Silence de mort. Je vais donc me procurer Chère voisine à la place, ainsi je ne devrais pas être déçue. Merci de m'avoir fait économiser du temps! ;)