7 décembre 2009

Sous la toge


Nathaly Dufour

Cette brève incursion dans le milieu juridique m’a laissée autant hilare que perplexe. Sérieusement, le monde des avocats est-il vraiment aussi maboul?

Caroline, une jeune stagiaire qui œuvre au sein d’un prestigieux bureau d’avocats, s’échine à satisfaire les exigences démesurées de ses patrons. Bien entendu, il y a des limites qu’elle n’est pas disposée à dépasser, au grand dam du lubrique Me Tremblay, qui la poursuit inlassablement de ses avances déplacées.

Heureusement, Caroline peut compter sur le soutien inconditionnel de ses deux meilleures amies, Val et Eugénie. Accompagnées de champagne et de mets relevés, les trois copines refont le monde en paroles et se livrent des confidences coquines.

Lorsque la jeune femme rencontre Daniel, elle sait qu’elle vient de trouver cette âme sœur qu’elle attend depuis toujours. Sauf que l’histoire d’amour se verra contrariée par une complication inattendue…

À travers ses joies et ses déboires, Caroline cherche des réponses à ses questionnements éthiques et moraux. Car, dans l’univers du droit, les gentils ne triomphent pas toujours et les méchants obtiennent trop souvent gain de cause grâce à un portefeuille bien garni. Par la force des choses, la jeune stagiaire se voit devenir témoin et même complice d’injustices flagrantes.

Vu par les yeux d’une héroïne tantôt cynique, tantôt naïve, ce roman contemporain explore joyeusement les relations hommes femmes et l’amitié. La narratrice emploie à l’occasion un langage populaire qui permet l’utilisation d’expressions rigolotes et imagées. L’ensemble fut désopilant et fort divertissant.

Et que dire de la fin. Délicieux. Savoureux. Imaginatif. Si la vengeance est un plat qui se mange froid, la revanche de Caroline mériterait de se voir couronnée d’un gigantesque bouquet de persil. Ces messieurs aux mains baladeuses n’ont qu’à bien se tenir!

13 commentaires:

Isabelle a dit…

Et oui, le monde des avocats est aussi fou que ça. Tu peux me croire sur parole, car je travaille avec des gens comme ça depuis trop longtemps.

D'ailleurs il serait temps de me chercher un emploi dans un autre domaine car je ne suis tout simplement pu capable de leur attitude. ;-(

Gen a dit…

@Isa : J'ai réglé le problème : je travaille maintenant avec des avocates :p

Parce que sinon, Isa, oui j'ai rencontré énormément d'avocats macho aux mains baladeuses qui semblent se croire irrésistibles parce qu'ils sont riches.

La meilleure? Mon patron de l'époque me dit : "Rejoins-moi le Ministre un tel". J'essaie à tous les numéros possibles. On s'entend que c'est un ministre, alors c'est pas nécessairement facile. Après une demi-heure, pas moyen de le joindre. Mon patron sort en trombe de son bureau et me presse : "Ben là, faut que je lui parle maintenant". Il me regarde alors comme si j'allais lui dire "Ah, ben si c'est urgent je vais l'appeler pour vrai". Non, mais! Le Ministre n'en avait rien à foutre de Maître Je-fais-du-tourisme-sexuel-en-Thaïlande! (J'invente pas non plus cette dernière précision)

Gen a dit…

Précision : c'est pas toutes les avocates qui sont sympa, mais au moins la plupart ne profitent pas du fait qu'elles vous dictent une lettre pour tenter de voir de quelle couleur est votre soutien-gorge.

Rackham Le Rouge a dit…

Tu m'as fait peur, Isa...
Un titre pareil !

Ce n'est pas ton premier livre, alors :-((

( Il y a des femmes aux mains baladeuses aussi, pas au québec ? )

Dame Sco' a dit…

Isa, va falloir que je te soudoie pour avoir un exemplaire de ce bouquin si ça continue !

Isa Lauzon a dit…

À Isabelle : Essaie les comptables! J'y ai travaillé durant 10 ans et crois-moi, c'est pas mal plus tranquille. Côté respect : super et côté harcèlement : zéro. En tout cas, avec ce que j'ai appris sur le milieu des avocats, oubliez-moi, je passe!

À Gen : Tourisme s... BEURK!!! Après, tu travailles avec ce gars-là, sachant ce qu'il fait quand il est en vacances... BEURK!!! Non, décidément, les avocats, c'est pas pour moi! Et une question : pour être avocate, faut sûrement être faite forte. Donc, je suppose que les avocates sont des patronnes un peu dures avec leurs employés?

À Rackham : Tiens, tiens! Après une longue absence, ta longue vue se fixe sur la promesse d'un émoi passionné... Et puis non, déception, tel est pris qui croyait prendre, l'émoi en question n'était que littéraire. Pauvre pirate... Il y avait longtemps, Jack, que ton navire ne t'avait pas conduit en ces eaux. Contente de te revoir!

À Dame Sco' : Je te suggère de contacter Nathaly Dufour (le lien est à gauche, dans mes blogs préférés). Tu pourrais sûrement arranger ça avec elle!

Rackham Le Rouge a dit…

Euh, je ne laissais pas de comms, mais je suis passé pour chacun de tes billets, Isa...^^

c'est vrai que ce titre, ce sujet m'a interpellé, voilà tout !
Besos !

Nathaly D a dit…

Je suis contente!!! Tu viens de faire ma journée ;-)
Merci Isa,
xxx

Isa Lauzon a dit…

À Rackham : Contente de voir que tu demeures dans les parages! ;)

À Nathaly Dufour : J'ai adoré ton roman, vraiment!... À quand le prochain? (fatale question du lecteur avide, inconscient et égoïste!) ;)

Nathaly D a dit…

Isa, la sortie du tome 2 est prévue pour début mai. Tome 3, octobre 2010 (oui, deux dans la même année... j'ai un peu la langue à terre!)

Merci xx

P.S. J'ai négligé mon blogue afin, entre autres trucs, de terminer le tome 2, mais je voulais y mentionner, dans un billet portant sur le SLDM, que c'est toi qui remportait la palme du plus chaleureux sourire.
nat

Isabelle a dit…

@ Gen: J'ai déjà travaillé avec des avocats et ils étaient tous correct. Là je travaille avec 5 avocates et il y en a 4 qui sont super, mais ma boss c'est autre chose, une vraie folle qui me manque de respect je ne sais pu combien de fois par jour. GRRR ... c'est pour ça qui faut que je change de domaine.

@ Isa: les comptables sont trop sérieux justement.

@ Nathaly Dufour: moi aussi je veux savoir à quand le prochain livre ;0)

Gen a dit…

@Isabelle : Trouve-toi un boulot dans une boîte d'informatique : c'est que des gars et tu pourras arriver en jeans et en running :p

Isa Lauzon a dit…

À Nathaly : Je note les dates de sortie... Tant mieux si ça va vite! Pauvre auteure, mais la lectrice avide que je suis se réjouit! Et merci pour ton compliment sur mon "chaleureux" sourire. C'est tout moi, ça. Passionnée, les yeux brillants, les dents et les gencives bien en évidence, pas capable de m'astreindre à la tempérance... Incorrigible! :O)

À Isabelle : En effet, je sens dans tes commentaires qu'il y a un ras-le-bol flagrant face à ton boulot. Un conseil d'amie : change d'emploi et ça presse! Être malheureux au travail, ça tue. On y passe tellement de temps! Et pour les comptables, tu serais surprise. J'ai travaillé avec des méchantes capotées dans ce milieu. Bon, c'était l'exception, mais tout de même, il y a de l'espoir! Sauf que côté boulot, c'est vrai que c'est monotone et routinier.

À Gen : C'est sûr que la tenue décontractée, c'est un gros plus. Personnellement, je suis entre les deux. Pas trop chic, mais pas de jeans. Et comme je suis dans un milieu d'hommes maintenant, c'est beaucoup plus relax que dans mon ancien milieu de femmes. Plus de commentaires, plus de remarques, plus de regards de côté. Bon sang que ça fait du bien!