14 décembre 2009

Le plus beau sapin


Ne cherchez pas dans les catalogues, vous n'y dénicherez pas l'oiseau rare. Dans les magasins à grande surface pas davantage, dans une boutique de décoration non plus.

Le plus beau des sapins de Noël, il est dans mon salon. Si vous n'êtes pas d'accord, ce sont peut-être vos yeux qui ne savent pas voir.

Plutôt que des décorations hors de prix, mon arbre se pare de nostalgie. La boule façonnée par ma fille lorsqu'elle n'avait que six ans. Le portrait de mon fils encadré dans une pâte de sel façonnée à la main. Cet ornement acquis au Mont-Tremblant, en souvenir de ce merveilleux week-end passé en famille. Ce mignon cheval de bois, confectionné par ma marraine en 1993. Et tous ces bricolages réalisés à l'école, que je conserve précieusement et que je ressors, année après année.

Sous les branches, une collection de casse-noisette. Pour nous faire rêver, nous, les filles de la maison, au prince charmant. Pour les garçons qui aimeraient bien y casser une noix et qui se désolent devant la fragilité de ces bibelots. Et aussi, un renne et un bonhomme de neige musicaux. Au son horriblement fort, aussi agressif qu'entraînant. Une torture pour les oreilles, surtout lorsque les enfants mettent en marche les deux en même temps. Question de rigoler et d'énerver les parents.

Mes amours s'amusent tous les jours avec leur sapin de Noël. En attendant que les cadeaux poussent sous l'arbre, bientôt, d'ici quelques jours. Nous en mettons quelques-uns avant le temps, question d'aiguiser l'intérêt et de faire travailler l'imagination.

Chez nous, le Père Noël n'apporte qu'un cadeau. Un gros, qui a été ardemment désiré. Et il remplit le bas de Noël. Les autres cadeaux, ce sont Papa et Maman qui les offrent, car ils aiment leurs petits plus que tout au monde et veulent que le Père Noël puisse offrir davantage de cadeaux aux pauvres.

Oui, le plus beau des sapins, il est dans mon salon. Mon coco et ma cocotte m'ont aidée à le décorer. Fiston y a mis trente secondes de son temps avant de s'éclipser, découragé par la lenteur du processus, mais ma grande m'a accompagnée du début à la fin. Quant à mon chéri... il fut décidé, dès notre premier Noël, qu'il vaquerait à des tâches plus conformes à ses compétences. Car pour lui, décorer un sapin, c'est mettre toutes les boules, le plus rapidement possible. Sans aucun égard pour les couleurs, sacrilège! Alors il jette un oeil et endure les inévitables cantiques de Noël qui roulent en boucle.

Tiens! Band aid entonne Do they know it's Christmas, son air préféré des Fêtes. Chéri monte le son et nous gratifie de son chant. Heureusement que son gagne-pain n'est pas la musique, car nous crèverions de faim!

Ainsi va Noël dans ma petite famille. Si vous faites partie des gens qui célèbrent ce qui sera toujours pour moi la plus belle de l'année, je vous souhaite à l'avance un très Joyeux Noël!

Et voici mon cadeau, pour vous, ma chanson de Noël préférée : http://www.youtube.com/watch?v=3AImEWw9oi8

4 commentaires:

Gen a dit…

S'il y a un moment du temps des fêtes dont je m'ennuie, c'est bien de décorer le sapin en famille. Merci de me rappeler quel beau moment ça peut être Isa!

C'est vrai qu'il est beau votre sapin!

Rackham Le Rouge a dit…

Il est beau ton sapin, Isa. Et quand le moment viendra, je l'entends craquer dans la cheminée finissant son oeuvre de noël !

Besos et merci pour la chanson.
Jack

Chantal Moreau a dit…

Pôvre chéri d'Isa, comme il a dû faire preuve de patience les fois où il a décoré le sapin de Noël avec toi. C'est pas une petite affaire! De mon côté, j'ai compris assez vite concernant celui du bureau (l'an passé) et je t'ai laissée le terminer "à ton goût" tout en t'encourageant pour ton bon travail, hi hi hi!

Isa Lauzon a dit…

À Gen : Avec mes enfants, je retrouve la joie de Noël, le plaisir de décorer la maison... Ce sapin, il a été décoré avec beaucoup d'amour, c'est pour ça qu'il est si beau!

À Rackham : Cynique, va! Pas de feu pour mon sapin : il est artificiel. Et en plus, nous n'avons pas de cheminnée, ni de poêle, ni de foyer... Alors il sera sauf et connaîtra encore plusieurs Noël!!!

À Chantal : HAHAHAHAHAHA!!! C'est vrai que je suis pas mal intransigeante en ce qui concerne les sapins de Noël. Il faut y mettre les formes, de l'amour, de l'attention et surtout, surtout, ne pas mettre les boules de la même couleur ensemble. Un peu maniaque, la madame... tu as bien fait de t'écarter de mon chemin!!! Et pour mon pôvre chéri... il n'a participé qu'une fois à la confection du sapin et encore, quelques minutes seulement. Voyant son manque d'application et d'intérêt, je l'ai invité à vaquer à d'autres occupations... comme la vaisselle, par exemple! ;)