16 novembre 2009

Lettre à ma nouvelle rejetée

Chère nouvelle,

Tu me reviens aujourd'hui après des mois d'absence. Malheureusement, ma joie de de récupérer se voit ternie par la douleur qui t'afflige.

Que pourrais-je te dire pour atténuer l'humiliation que tu as éprouvée face à ton rejet? Il s'agissait là de ton premier revers et je comprends ta peine.

Si tu veux t'en prendre à quelqu'un, désigne-moi comme bouc émissaire. Après tout, c'est moi qui t'ai conçue et qui t'ai jugée prête à affronter le monde. Peut-être était-il trop tôt, peut-être aurais-je dû te munir d'armes plus conséquentes.

Sache toutefois que je t'ai façonnée à l'image de ma folie du moment et que je ne regrette rien. Tu m'as énormément appris sur moi-même et tu m'as démontré qu'il m'était possible de dépasser mes propres limites.

Je t'en prie, sèche tes larmes et panse tes blessures. Je t'assure que je ne te laisserai pas tomber à la première rebufade. Je n'ai pas perdu espoir et je suis certaine qu'ensemble, nous pourrons trouver le moyen de t'offrir une seconde chance.

La clé du succès, c'est la persévérance. Peut-être qu'un jour, tu connaîtras la gloire que je te souhaite. Même si tel n'est pas le cas, je te le jure, tu n'auras pas vécu en vain. Car moi, je t'aurai aimée.

Amicalement,

Isa XXX

**************

Eh oui! Vous l'avez deviné, j'ai reçu non pas un, mais plutôt deux refus pour des nouvelles que j'avais soumises cet été. Déçue? Oui, un peu, j'avoue. Abattue? Sûrement pas! Au contraire, ma tête de mule s'est réveillée et je travaille d'arrache-pied pour soumettre d'autres nouvelles!

6 commentaires:

Pierre H.Charron a dit…

le Christ est tombé 3 fois ... Alors......
Comme dirait Jacques Parizeau, au lendemain d'un référendum: Ben, on se crache dans les mains,pis on recommence ;)
De toures facon,on aura toujours plus de refus que d,acceptation, alors il faut s'y faire.

Lâche-pas, le beau temps est droit devant !! :)

Chantal Moreau a dit…

Très beau texte Isa. Garde espoir! Tout vient à point à qui sait attendre :o)

Isa Lauzon a dit…

À Pierre : Bon, alors je peux me permettre de retomber au moins une fois encore! Splut, voici, je me crache dans les mains et je retourne à l'ouvrage!

À Chantal : Merci "Chère"! Ne t'inquiète pas pour moi, je persévérerai coûte que coûte. Un jour, je vais l'avoir!

Gen a dit…

@Isa : Courage! Le Christ est tombé trois fois, mais il était supposé être parfait. Nous, on doit bien avoir droit à une trentaine de chutes ;) (entk, j'espère, parce que j'ai dépassé la vingtaine depuis longtemps...)

Prends ces nouvelles-là, envoie-les en vacances un petit moment (tu peux intituler ton répertoire "le sud" ou "la république ensoleillée des nouvelles rejetées"), puis tu les reprendras. Je suis sûre que tu arriveras à les pousser davantage la prochaine fois!

Ou alors, qui sait, c'est peut-être un autre projet qui aboutira!

La tête de mule est la meilleure attitude je pense! Alors hue!

Isa Lauzon a dit…

À Gen : Ah! Ben si j'ai droit à 30 chutes, je suis correcte en masse! J'adore ton idée de vacances pour mes nouvelles refusées, c'est drôle et en plus, je suis certaine que ça va m'inspirer. Et tu m'encourages : même après plus de 20 refus, tu persévères. Hue, dia! Je vais me cabrer, je vais ruer, mais je ne vais pas abandonner!

Gen a dit…

Pour te donner une idée : j'en eu au moins une dizaine de refus avant de faire accepter "Le Double". Ensuite, j'ai eu 8 refus (je compte là-dedans les "pas de réponse même après un an"), puis on a accepté "Le Trophée"... dans 2 revues!!!

Faut pas perdre espoir, jamais. De toute façon, on écrit parce que nos petites têtes éclateraient sinon, non?