1 août 2009

Une journée de silence

Une de mes amies (appelons la Sophie, nom fictif) a entrepris, il y a quelques années, une formation très spéciale. À la recherche de réponses et d'introspection, Sophie s'est lancée dans l'aventure d'un certificat en parapsychologie.

Cette formation à distance portait sur plusieurs volets aussi inhabituels les uns que les autres. Psychologie, analyse des caractères, hypnose, esprits et fantômes... Entre autres, nous nous sommes bien amusées elle et moi à tenter de distinguer nos auras, mais j'avoue humblement que je n'ai aucune capacité dans ce domaine. Sophie semblait bien se débrouiller par contre.

L'un des devoirs de Sophie portait sur le silence. Elle devait passer une journée entière sans prononcer une seule parole. Pas facile pour une mère de famille! Mais cette formation lui tenait à coeur et elle s'est organisée avec son conjoint pour obtenir l'isolement nécessaire.

Durant cette journée, coupée du monde extérieur, Sophie a exploré son propre intérieur. Elle s'est promenée dans son quartier au gré de sa fantaisie et elle a découvert un parc enchanteur, où nageaient paresseusement quelques canards. Dire qu'elle ignorait l'existence même de ce parc! Elle est ressortie de cette expérience grandie et ressourcée.

Je me demande parfois ce que m'apporterait une telle journée de silence. Je rêve d'un chalet tranquille, d'une semaine, de deux jours, même d'une seule journée d'isolement. Pour une seule journée, me vider la tête de mes obligations de mère, de conjointe et d'employée. Écrire, rêver, écrire, marcher, écrire...

5 commentaires:

ClaudeL a dit…

Je sais bien que c'est probablement seulement une question théorique dans votre cas, mais au cas où:
http://www.ermitageclair-obscur.org/ermitageclair-obscur/visite.html

Mais moi, je préfère le bord de mer, mais la Gaspésie c'est un peu loin pour une journée, hihihi!!

Dame Sco' a dit…

Isa, tu me donnes des envies d'évasion !

Cortisone a dit…

Vous me donnez l'envie de sortir de mes barreaux de briser la cage...

Hop mama a dit…

Ma découverte de ce blog tombe à point, je pense également à une éventuelle cure de silence et je me voyais mal mettre ça en place avec les 5 enfants, hihihi! Mais 1 journée, ça doit se faire plutôt bien ;O)

Je reviendrai lire, certain!

Isa Lauzon a dit…

À ClaudeL : Je suis allée voir ton lien... Mmm, beau, pas si cher... dès que j'en finis avec mon complexe de culpabilité, j'y fonce!

À Dame Sco' et Cortisone : Déjà, juste d'y rêver, ça fait du bien!

À Hop mama : Bienvenue dans mon univers! J'ai moi-même deux enfants et ce n'est pas facile de les laisser. Une journée, ça va, mais davantage... je n'en suis pas capable encore! Instinct maternel, quand tu nous tiens...