10 août 2009

Les fantômes de Péka


Mathieu Fortin

Pierre-Karl, Péka pour les intimes, croit qu’il est un garçon comme les autres. Jusqu’au jour où il rencontre le fantôme de son grand-père!

Le don de Péka lui permet non seulement de communiquer avec les défunts, mais aussi de prévenir les siens d’une mort imminente, leur sauvant ainsi la vie. Péka est fier de son don, jusqu’au jour où il apprend que les esprits de l’autre monde complotent contre lui…

Ce roman, écrit pour les jeunes de 8 à 12 ans, m’a rappelé les Chair de poule de ma jeunesse. La plume et le style sont simples, mais soignés et correspondent tout à fait au public cible.

La mort, ce thème tabou, y est abordée de façon succincte et adéquate pour des enfants de cet âge.

Somme toute, un bon roman jeunesse que je recommanderai sans arrière-pensée à ma fille de 10 ans!

5 commentaires:

M a dit…

Merci de ce commentaire Isabelle.

Isa Lauzon a dit…

De rien, ça me fait plaisir!

richard tremblay a dit…

Et Mathieu a annoncé qu'il y aura peut=être une suite publiée à Péka !

M a dit…

Il y en a une d'écrite... mais sera-t-elle publiée un jour? Impossible de le savoir dans l'état actuel des choses. Idem pour le prequel du Loup du sanatorium, d'ailleurs, qui est écrit et attend patiemment.

Isa Lauzon a dit…

À Richard : Merci pour le "scoop"! Tu es vraiment au courant, dis donc!

À Mathieu : Tout est question de timing. Attends le bon moment et tes histoires connaîtront la gloire qu'elles méritent...