31 août 2009

Le grand dévoilement






















Enfin, je pends la crémaillère! Voici mon fameux atelier, mon local à moi, mon paradis.

Il n'a l'air de rien, mais il a occasionné bien des chambardements dans la maison. Les chambres des enfants ont été transférées au sous-sol, les branchements internet ont dû être révisés, peinture, pose d'un nouveau store et, la cerise sur le sundae, un nouveau tableau en liège trône désormais au-dessus de ma table de travail. Indispensable!

Question table, j'étais assez difficile à contenter, alors j'ai opté pour une grande table qui me permettra de m'étaler à l'infini, ou presque! Le petit secrétaire qui est sur la 2e photo représente mon seul rangement. Inutile de dire que je suis à l'étroit! Un jour, je développerai un budget pour améliorer ma situation, mais pour le moment le tout fera parfaitement l'affaire.

Ce que vous ne voyez pas sur les photos, puisque c'est moi qui manipule l'appareil, c'est mon grand sourire fendu jusqu'aux oreilles! J'ai mon atelier, j'ai mon atelier...

14 commentaires:

richard tremblay a dit…

Félicitations. Une grande table pour se répandre, c'est essentiel.

T'es toujours ordonnée comme ça, ou c'est pour la photo ;-)

Gen a dit…

Moi ma question est : et tu mets l'ordi où?

Isa Lauzon a dit…

À Richard : Je viens tout juste de placer mes choses, alors question ordre, je ne sais pas si je vais tenir le coup. D'habitude, ça prend le bord assez vite! ;-)

À Gen : Ah! L'ordi, il est dans une autre pièce, de l'autre côté du couloir. C'est que je suis étrange, moi : j'écris à la main et je retravaille mes textes à l'ordi par la suite. L'inspiration, c'est vraiment avec un crayon que ça me vient. Et étant secrétaire, je passe tellement de temps devant mon clavier qu'à la maison, j'ai envie de décrocher un peu (mon dos aussi!)

Autre bonne raison : j'ai deux jeunes enfants qui monopolisent l'ordi, alors je voulais vraiment avoir une pièce à moi toute seule, la porte fermée, mon univers à moi. Quand j'aurai davantage de budget, j'achèterai un portable - rien que pour moi!

richard tremblay a dit…

Ben, oui, l'ordi ?

Isa Lauzon a dit…

Oups! Richard, nos réponses se sont croisées! Voir ma réponse plus haut!

ClaudeL a dit…

Souvent ce n'est pas l'ordi le problème, ce sont les fils. Et les prises de courant et les rallonges.

Ce que j'aime le plus: couleur des murs, petite lampe et poignée de porte!!! Et probablement silence qui règne.

Rackham Le Rouge a dit…

Hum...Je n'oserais montrer mon bureau, Claude et Isa me zapperaient de leurs amis !

Oui les fils, c'est là un souci...entre autres !
Besos
Jack

S@hée a dit…

Félicitation, un beau petit nid pour la création :-)

Pierre H.Charron a dit…

Bel aménagement. On entend presque que la bille du stylo qui roule sur le papier, alimenté par l'effluve de mots qui semble flotter allègrement dans la pièce. Que de beaux moments t'attendent. Félicitations !

Isa Lauzon a dit…

À ClaudeL : Le silence, autant que faire se peut, avec de jeunes enfants...

À Rackham : Ne t'inquiète pas, je suis très très indulgente côté ménage! Moi, quand je ferai le bilan de ma vie avant de mourir, je ne veux pas que mon constat soit : "ma maison était propre"! Je veux plutôt dire : "J'ai réalisé mes rêves et j'ai vécu à ma manière". De toute façon, le ménage, c'est un éternel et ennuyeux recommencement!

À S@hée et Pierre : Merci, en effet je pense que ce sera très créatif!

Finalement, à tous : ne vous inquiétez pas pour les fils et les branchements, tout est déjà branché et réglé! Il ne reste qu'un portable à acheter... En passant, si vous rencontrez mon amoureux dans la rue, suggérez-lui cette idée comme cadeau de Noël! ;-)

tangomango a dit…

Wow! Isa, tu fais beaucoup de jaloux avec cette belle petite pièce. Je te souhaite toute l'inspiration du monde....

Chantal Moreau a dit…

Je suis contente pour toi. Que de travail! C'est très beau.

Isa Lauzon a dit…

À tangomango et Chantal : Merci Mesdames! Il y a en effet eu beaucoup de travail derrière ça, mais ça valait la peine!

Dame Sco' a dit…

Jolie pièce, ça valait le coup d'attendre !